Archives de catégorie Eléctricité

ParMilan Franco

Connaitre les codes couleur des fils électriques et ses utilisations

Un moyen permettant d’identifier les conducteurs électriques à l’aide de leurs couleurs, ces codes couleurs sont d’une grande importance pour établir une installation électrique sécurisée dans une habitation. Ce protocole permet à l’installateur de limiter les risques d’accidents causés par les confusions.

Quels sont les différents codes couleurs des fils électriques ?

Afin d’assurer la sécurité des dépanneurs électriques qui réalisent une installation électrique à domicile, il existe la norme NF C 15-100 qui a pour objectif de bien définir les règles d’installation du système électrique dans les habitats domestiques. Cette norme détermine des codes de couleur importants pour chaque conducteur d’une installation.

C’était en 1970 que ces protocoles de couleurs ont été établis. Par conséquent, les conducteurs électriques que l’on appelle « de phase » affichent plusieurs couleurs, la couleur noire, marron ou rouge. Ces conducteurs, comme nous les connaissons a pour fonction de transmettre le courant et les couleurs ont diverses significations :

  • Le fil bleu clair s’agit d’un conducteur neutre. Sa fonction principale est d’assurer d’une manière sûre la répartition du courant.
  • Les fils verts ou jaunes agissent comme un conducteur de protection. Ses rôles principaux sont de relier les divers appareils à la terre.
  • Les conducteurs de couleur orange sont souvent des fils de phase après récepteur.
  • On peut trouver aussi des fils de navette qui affichent d’autres couleurs

Une mesure de prudence est recommandée pour toute installation électrique

Dans la plupart des installations, l’électricité entrera à un moment donné dans le bâtiment, puis sera distribuée dans presque tous les coins par une série de câbles. Même les outils et les machines utilisés sont remplis de fils utilisés pour conduire l’électricité afin d’effectuer toute action requise. Bien que l’électricité soit utilisée en permanence tout au long de la journée sans trop y penser, elle risque en réalité de poser de nombreux problèmes. Si quelque chose n’est pas câblé correctement, cela peut entraîner des blessures, des décès, des incendies et de nombreux autres problèmes. C’est la raison pour laquelle il existe des codes de couleur de fil bien établis pour garantir que ceux qui travaillent avec ce type d’équipement peuvent s’assurer que tout est câblé de manière sûre et efficace.

Câblage de données

Une autre chose importante à garder à l’esprit lorsque l’on examine la sécurité des fils électriques est le câblage de données dans une installation. Les câbles utilisés pour transmettre des données pour des systèmes informatiques sont souvent considérés comme inoffensifs, car ils transportent des informations plutôt que de l’électricité. Certains types de câbles réseau recevront suffisamment d’électricité pour être dangereux. Certains appareils, tels que les téléphones, n’auront besoin que de l’alimentation par Ethernet, ce qui signifie qu’ils obtiendront l’électricité nécessaire à partir du câble réseau auquel ils sont connectés. Si quelqu’un coupe ces fils, ou s’ils s’effilochent, ils peuvent présenter un risque de choc ou d’incendie.

ParMilan Franco

Les travaux d’électricité : différents types et prix

Vous êtes à la recherche d’un électricien pour les travaux électriques dans votre habitation? Alors pour éviter les problèmes, nous vous conseillons de faire appel à des grands professionnels dans le domaine. Cependant, il ne suffit pas de trouver les personnes idéales pour les services. Il vous faut aussi des prestations à des prix abordables.

Les différents types de travaux existants

Avant de demander l’aide d’un expert en électricité, vous devez savoir vos réelles exigences. D’une manière générale, il existe de nombreuses formes de travaux électriques comme :

  • Le dépannage électrique : sachez qu’une panne électrique peut avoir plusieurs sources par exemple, des normes non respectées, un appareil défectueux et une installation obsolète. Elle vous prive de l’électricité à tout moment. Pour votre sécurité, en présence d’une telle situation, faites toujours appel à  un spécialiste afin qu’il puisse identifier l’origine des problèmes et résoudre ensuite la panne.
  • L’entretien du réseau électrique : il est indispensable d’entretenir périodiquement votre installation électrique par un expert, car cela garantit la longévité et le bon fonctionnement de votre installation. Donc, la souscription à un contrat d’entretien est une bonne idée.
  • Les raccordements électriques : son accomplissement doit respecter des règles et surtout la norme NFC 15-100. Ils permettent de brancher votre installation électrique intérieure au réseau de distribution public.
  • Et autres.

La rénovation d’installation électrique

De nos jours, nous utilisons plusieurs technologies qui fonctionnent avec l’électricité. C’est pour cela que le bon fonctionnement du réseau électrique a un impact positif sur notre sécurité et notre confort. Donc, une rénovation électrique est  nécessaire lorsque votre installation est avant l’année 1991, vos équipements tombent régulièrement en panne ou les équipements électriques ne sont plus conformes aux normes adaptées. Notons qu’elle doit être obligatoirement effectuée par un expert qui va faire l’analyse du réseau en place, de sa fiabilité  ainsi que ses failles. Suite à un diagnostic fiable, une rénovation peut être partielle c’est-à-dire qu’elle concerne qu’une partie des pièces, ou totale qui touche l’ensemble des pièces. La nouvelle installation réalisée doit respecter la norme NFC 15-100.

Le coût d’une installation électrique

Il est important de savoir qu’un projet d’installation électrique dans un logement engendre des énormes travaux et répondent à des exigences normatives bien déterminées.  Alors, pendant votre installation électrique, vous devez respecter la norme NFC 15-100. Notons que les règles d’installation électrique nécessitent le respect de grand critère de sécurité importante. C’est pour cette raison que votre installation doit être accomplie par un technicien de haut niveau dans le domaine. Sachez également que si vous désirez vraiment faire une installation électrique, il est indispensable de collecter des données fiables par rapport aux prix des travaux. Cette démarche vous permet de budgétiser votre projet et d’éviter le paiement des tarifs trop cher. Il faut noter que lorsqu’il s’agit du prix de ces travaux d’installation, il varie entre 7000 à 15000 euros. Et la main-d’œuvre d’un professionnel s’élève entre 30 à 80 euros.

ParMilan Franco

Autoproduire de l’électricité

Dans la vie, on rêve toujours d’avoir une autonomie. Dans cette rubrique, nous vous proposons quelques idées pour vous guider à choisir selon vos sources et vos moyens pour électrifier votre jolie famille.

Sources solaires

Comme les panneaux solaires sont le mode le plus courant pour produire de l’électricité, il existe d’autres moyens pour en autoproduire comme le toit solaire, qui est le produit amélioré des tuiles solaires et il ressemble beaucoup au toit traditionnel. Les tuiles sont reliées entre eux à l’aide des câbles invisibles de l’extérieur. Les vitres solaires sont déjà aussi existantes, des films photovoltaïques souples sont posés sur les parois du vitrage et ils sont capables de produire en moyen 80watts d’électricité par mètre carré.  Il y a aussi les briques en verre solaires qui sont dotées des fibres optiques intelligentes qui sont capables d’orienter les rayons solaires sur des petites cellules photovoltaïques intégrées dans les briques.

Sources éoliennes

Le système éolien peut produire beaucoup plus d’énergies électriques que le solaire et nécessite moins d’investissements. Il existe trois types de systèmes, l’éolienne à axe de rotation verticale, l’horizontale et l’arbre à vent, mais les fondations doivent assez solides pour maintenir le système et 10 à 15km/heure de vent est nécessaire pour son bien fonctionnement. D’après les recherches, le système éolien horizontal est bien efficace que le vertical, nécessite moins de matériaux et occupe moins d’espace. En moyenne, 10kWh d’énergie par jour serait suffi pour alimenter une famille, et on estime qu’un système de 3,5kVA serait assez. Il faut bien choisir son emplacement pour qu’il soit bien exposé au vent. L’arbre à vent est la solution pour ceux qui ne peuvent pas doter assez de vents, car elle peut bien fonctionner à 6km/heure de vent.

Sources hydrauliques

Ce système est le mieux adapté si vous avez quelque part un cours d’eau propre et ne sèche pas pendant toute l’année. Il peut produire de l’électricité 24/24. Une génératrice de 1 à 2kVA est largement suffise pour alimenter une famille et tourne pendant 24heures. Une étude bien approfondie serait envisagée avant de réaliser ceci comme le débit d’eau, la pente, et surtout sur l’impacte environnemental.

Sources à vapeur

La microcogénération est une chaudière et actuellement peut produire de l’électricité grâce à l’alternateur lié au mouvement produit par la chaudière. La plupart d’elle sont alimentées par du gaz naturel. Il y a plusieurs types de microcogénération, comme le moteur à combustion interne, le micro turbine, le moteur à combustion externe, le moteur à cycle organique.

Tous ces types d’autoproduction d’électricité ne sont que des propositions, mais ceux-ci dépendent des moyens et de la situation sur terrain. Il est mieux de consulter des spécialistes pour des études avant de réaliser vos rêves.