Archives de catégorie Jardin

ParMilan Franco

Tout savoir sur la notion de jardinage

C’est la pratique de la culture de plantes dans un jardin, comprenant les activités de plantation et entretien de végétaux dans un cadre domestique et familial. En général, le jardinage est pratiqué dans le milieu terrestre, mais désormais, nous pouvons aussi le réaliser en milieu aquatique par le biais de l’aquascaping. Notons que dans ce domaine, le spécialiste est le jardinier.

Les différents types de jardinage

A notre époque, il est important de savoir qu’il existe de nombreuses catégories de jardinage comme :

  • Le jardinage privé ou résidentiel : c’est dans un espace auprès de la maison appelée le jardin. Il peut être aussi sur un balcon, un toit, une terrasse, un rebord de fenêtre, un vivarium, et autres.
  • Le jardinage public ou non résidentiel : il se trouve dans des espaces vertes par exemple, les parcs, autour des attractions touristiques, les jardins publics, et autres.
  • Le jardinage aquatique : ce sont les plantes dans le bassin de jardin, l’aquarium et l’étang. Sachez qu’il exige sa plantation exige des conditions particulières.
  • Le jardin intérieur : c’est la culture de plantes dans une maison ou d’un bâtiment spécialisé, dans une serre horticole ou dans un jardin d’hiver.
  • Le jardinage biologique : sa culture nécessite l’utilisation des méthodes durables ou  naturelles.
  • Le jardinage communautaire : c’est une activité sociale par laquelle une zone de terre bien définie est jardinée par une communauté de personnes
  • Le jardinage en conteneur : c’est la pratique de la culture de plantes à l’intérieur ou à l’extérieur, dans tout type de récipient.

La création d’un jardin

D’une manière générale, le jardinage concerne tous les secteurs végétaux parce que les plantes peuvent être terrestres ou aquatiques, annuelles ou vivaces, rustiques ou sensibles au gel, en serre ou en endroit extérieur, à feuillage persistant ou caduc. Donc, la conception de jardins consiste à une pratique frontalière entre la culture, le design, la botanique et l’architecture. Il peut être à la fois l’œuvre de ses propriétaires ou par des divers spécialistes dans le domaine de floriculture, de l’horticulture, et autres. Il est important de savoir que le jardinage traditionnel exige un entretien périodique et constant comme la suppression des nuisibles, des mauvaises herbes, des fleurs fanées et autres. Il consiste également à entretenir le développement propice et harmonieux des plantes et ses fleurs.

Le jardinage thérapeutique

Il s’agit d’une pratique qui ne se limite pas aux plantes médicinales, mais s’ouvre à toute espèce végétale cultivable comme les plantes alimentaires, les plantes aromatiques, les plantes potagères, et autres. Sachez que les méthodes de thérapie horticole permettent d’aider les participants à avoir de nouvelles compétences ou à retrouver celles qui sont perdues. D’une manière générale, il aide à développer  les capacités cognitives, la mémoire, les compétences linguistiques et l’initiation aux tâches. En matière de réadaptation physique, ce type de jardinage permet de renforcer les muscles et favoriser l’équilibre et l’endurance.

ParMilan Franco

Renouveler un jardin

Votre jardin meurt et il est temps de le renouveler, voici quelques guides et conseilles pour ne que la situation ne devienne cyclique.

Trouver la cause de la défaite.

Avant de comment la rénovation de votre jardin, évitez de vous précipiter, il faut d’abord savoir quelles sont les causes de la meurt de votre jardin. Il y a plusieurs facteurs qui détériorent votre jardin comme :

  • Les parasites (champignons, insectes, bactéries, virus, plantes parasitaires, mollusques).
  • Il faut bien considérer aussi l’état du sol, parfois on oublie de l’entretenir en passant que les plantes vivent seulement comme ça.
  • La saturation peut tuer les plantes.
  • Votre jardin pourrait être un lieu de jeu pour les enfants et les plantes ne peuvent pas résister aux piétinées.
  • La carence en eau et en nutrition en pourrait aussi être une cause majeure.
  • Il y a parfois des plantes qui ne sont adaptées au climat (les fortes températures, les variations brutales de températures, le froid et le gel, le vent, grêle…)
  • La toxicité et la pollution sont aussi à bien considérer.

Établir le plan du jardin

Avant d’agir, prenez un crayon et un papier en observant bien votre jardin de tous les côtés pour établir un plan. Prenez votre temps, car si vous faites une ou des erreurs, elles sont irréparables. Évitez de planter des arbres trop près de votre maison, cela peut faire des gros dégâts. Il ne faut pas être trop gourmand pour prévoir la saturation. Ne mettez pas des plantes sur les allées. Si jamais vous aurez des doutes, n’hésitez pas de consulter un paysagiste.

Choisir les bonnes plantes

Choisissez bien les bonnes plantes suivant le climat et la nature du sol et consultez des dictionnaires des plantes pour savoir plus sur eux. Planter des arbres dans votre jardin serrait bien une bonne idée pour donner des abris. Évitez de récupérer les plantes sur l’ancien jardin pour écarter la contamination. Donnez des espaces entre les petites plantes à fleurs et les gros arbres. Mettez quelques plantes médicinales, car ceux-là pourraient vous aider un jour.

Plantation des nouvelles plantes

Préparez d’abord le sol avant de planter les nouvelles plantes. Vaut mieux décompacter le sol pour éviter les mauvaises herbes, les racines des anciennes plantes. Mettez du fumier ou de compost en formant une couche entre 20 à 25cm sous la surface de la terre. Puis, procéder au semi de vos nouvelles plantes au bon endroit selon le plan que vous établissiez auparavant, l’espace entre les plantes doivent être l’équivalent de leurs étalements.

 N’oubliez pas de bien entretenir votre jardin pour avoir un bon aspect quotidiennement, car les plantes sont aussi comme nous, elles ont besoin de nutrition et de respirer.