Archives de l’auteur Milan Franco

ParMilan Franco

Les différents bénéfices dans le métier d’un architecte paysagiste

Les zones urbaines continuent à se développer et la durabilité domine l’élaboration des politiques. On reconnaît aujourd’hui que l’architecture paysagère offre bien plus qu’une valeur esthétique. Outre l’embellissement des villes, les espaces verts urbains peuvent également rassembler des personnes d’horizons différents. Ils améliorent notre bien-être psychologique et physique. L’architecture urbaine est aussi un catalyseur du changement économique.

Une profession en pleine croissance

Les parcs et jardins urbains ne s’épanouissent pas seulement de façon naturelle. Ce sont plutôt des créations minutieuses des architectes paysagistes. L’architecture paysagère, c’est bien plus que de planter des arbres et des fleurs dans la cour. C’est une discipline qui combine les arts et les sciences pour créer des espaces verts artificiels. Depuis plusieurs centaines d’années, les architectes paysagistes construisaient des jardins et des parcs de toutes tailles. Outre la conception d’espaces verts innovants, ils consacrent une grande partie de son temps à la mise au point et au suivi de projets de construction sur site. En tant qu’architectes paysagistes, ils doivent travailler avec d’autres équipes de construction. Cela leur permet de s’assurer que ses conceptions paysagères apportent une cohérence aux projets.

La création des espaces de joie

La création d’espaces communs qui plaisent à tous est un principe fondamental qu’un architecte paysagiste applique à tous les projets. Si les œuvres d’art sont destinées à être appréciées par quelques privilégiés, l’aménagement paysager est destiné à apporter de la joie aux masses. Afin de s’assurer que leurs créations sont bien perçues par les consommateurs, les architectes paysagistes mènent régulièrement des enquêtes sur les tendances. Ils appliquent leurs conclusions à de nouveaux projets. Les gens recherchent aujourd’hui des moments de joie ordinaires, comme rentrer chez eux dans un beau jardin. Ils veulent pouvoir s’asseoir dans un endroit paisible et converser avec les voisins. Les architectes paysagistes essayent d’intégrer ces émotions dans leurs projets pour créer des espaces intimes.

La collision de la nature et de la culture

Les architectes paysagistes utilisent des techniques innovantes pour préserver les contours du paysage d’origine. Leur utilisation créative des sentiers pédestres et des pistes cyclables leur permet l’accès à l’ensemble d’un parc. Cela permet également à la flore et à la faune locales de prospérer en tandem avec les humains. Et en tissant l’histoire, la culture et les souvenirs locaux dans leur conception, ils contribuent également à renforcer le lien entre les résidents locaux et l’environnement. Après la construction, les propriétaires sont toujours heureux de voir de nouvelles haies et de nouveaux bois autour du jardin. En tant qu’architectes paysagistes, ils n’ont pas le droit de tout raser au bulldozer et d’effacer l’ardoise, quelle que soit la solution par laquelle ils entendent la remplacer. Ils doivent être conscients de l’importance qu’un lieu a dans le cœur et l’esprit des habitants. Ils doivent faire de leur mieux pour préserver ce lien.

ParMilan Franco

Comment optimiser la sécurité de votre maison ?

Tout ce qu’il faut aux voleurs en quête de méfaits, c’est une fenêtre déverrouillée pour le laisser entrer et ainsi voler vos objets précieux et devenir une menace pour vos proches. 

Une seule négligence pourrait vous coûter la vie ou au mieux, des milliers d’euros de perte d’argent ou d’objets précieux. Bien que les biens volés puissent être remboursés si vous les avez assurés, la vie de vos proches est également menacée par un intrus dans la maison. 

Il existe différents types de caméras de sécurité, comme la caméra de sécurité intelligente qui peut aider à protéger votre maison. Par conséquent, la nécessité de renforcer les systèmes de sécurité à domicile devient une pratique essentielle à suivre. Peu importe à quel point vous vous sentez en sécurité à l’intérieur de la maison. Si sa sécurité n’est pas intacte, cela pourrait vous coûter très cher.

Voici quelques conseils qui doivent être pris au sérieux si vous aimez votre famille, leurs vies et les biens matériels spécifiques acquis après plusieurs années de dur labeur. Tout d’abord et avant tout, assurez-vous d’avoir de bonnes alarmes équipées. Une fois cet élément de sécurité de base abordé, vous pouvez passer à des mesures de sécurité plus spécifiques.

1. Serrures de porte de haute qualité avec une sécurité renforcée à chaque point d’entrée

Le premier endroit où les cambrioleurs cherchent à entrer à l’intérieur de la maison est par la porte d’entrée. Dans ce cas, la sécurisation de la maison à l’aide d’un pêne dormant à un ou deux cylindres pourrait, dans une certaine mesure, permettre d’éviter le problème. Sinon, si vous pensez que garder les portes fermées à clé tout le temps résoudra le problème, alors vous avez tort. Les fenêtres font l’endroit préféré des intrus pour se faire une entrée. Ce sont les points à haut risque de la maison. Par conséquent, le remplacement du verre ordinaire par de l’incassable pourrait vous aider à mieux vous protéger. De plus, c’est une bonne idée d’avoir des meubles et d’autres articles suffisamment grands pour que les voleurs ne puissent pas les sortir par la fenêtre ou la porte.

2. Utilisez un système de classement pour évaluer la sécurité

Les serrures sont classées sous 3 catégories. Les serrures de catégorie 3 confèrent une sécurité résidentielle de bas niveau tandis que les serrures de catégorie 2 sont parfaites pour les besoins des bâtiments commerciaux légers. Les meilleurs de la catégorie sont les serrures de catégorie 1 qui offrent une sécurité résidentielle maximale et qui sont également chères. 

Outre les serrures, l’installation de caméras de sécurité comme une caméra et des alarmes de sécurité est un excellent moyen d’effrayer les intrus. Cela les empêche d’entrer sans permission et les tient à l’écart. L’installation de caméras de sécurité à tous les points d’entrée, y compris le jardin, la cour arrière et l’entrée, améliore la sécurité. Il y a différents types d’appareils photo au choix et ils ne sont pas tous chers. De même, les alarmes de sécurité découragent les cambrioleurs de valser à l’intérieur. Une fois que l’alarme émet un bip, elle vous alerte, vous et votre famille, mais aussi votre voisinage pour qu’il prenne des mesures immédiates. Mais assurez-vous de garder l’appareil intact, de vérifier les piles et de les remplacer en cas de besoin.

3. Réparez à l’extérieur

Quand il s’agit de renforcer la sécurité de la maison, rien ne doit être laissé sans surveillance. De la porte du patio aux fenêtres, tous ont besoin d’une bonne protection. Si ces portes sont accessibles depuis le premier étage, assurez-vous qu’elles sont toujours bien fermées et verrouillées. L’installation de barres de sécurité pour les fenêtres coulissantes et les portes-fenêtres est également une excellente idée.

Taillez régulièrement les arbustes, les arbres et les buissons si vous avez un jardin, une pelouse ou une cour arrière dans la maison. Si les branches des arbres facilitent l’accès à vos fenêtres, coupez-les immédiatement. Ces endroits sont les meilleurs pour les voleurs pour se cacher et ensuite faire une entrée. 

4. Les lumières dissuadent les intrus

C’est une excellente idée d’installer des lumières tout autour de la maison et surtout à l’avant et dans la cour arrière. Se cacher et se couvrir dans le noir est le jeu préféré des intrus. Il est donc préférable de garder tous les endroits, en particulier les points d’entrée, suffisamment éclairés. Les lumières, lorsqu’elles sont bien utilisées, aident non seulement à donner un aspect séduisant à la maison, mais aussi à tenir les cambrioleurs à l’écart. Vous pouvez opter pour un éclairage décoratif pour les lumières avant, et des lumières activées par le mouvement près de la porte arrière et sur les côtés de la maison.

5. Prenez un chien

Le chien, l’animal le plus loyal envers l’homme est un fournisseur naturel de sécurité. Avec un chien dans la maison, vous pourriez échapper à de nombreux impératifs pour maintenir la sécurité. De plus, si le chien est dressé, vous gagnez déjà la moitié de la bataille. Grâce à leur sens aigu de l’ouïe et de l’odorat, ils ont la capacité de détecter la présence d’une personne inconnue bien avant vos autres gadgets de sécurité. Non seulement les chiens constituent de bons amis, mais lorsqu’il s’agit de sécurité, ils agissent comme un système d’alarme à toute épreuve. Les chiens extrêmement attentifs et très alertes sont les atouts de la vie et si vous en avez un, vous n’avez pas à beaucoup vous inquiéter.

ParMilan Franco

Quels sont les conseils de sécurité pour le pelletage de la neige ?

Lorsque l’allée et les trottoirs sont recouverts d’une épaisse couche de neige, il est temps de sortir une pelle pour ce que certains considèrent comme une corvée redoutable. Mais avant de vous attaquer à la première chute de neige de la saison, prenez le temps de lire ces conseils de sécurité pour le pelletage de la neige afin d’éviter toute blessure potentielle. 

Le pelletage de la neige peut entraîner un certain nombre de risques pour la santé de nombreuses personnes, des blessures au dos aux crises cardiaques. Le mélange de températures froides et d’efforts physiques augmente la charge de travail du cœur, ce qui peut accroître le risque de crise cardiaque pour certains. En effet, même en marchant dans la neige lourde et mouillée, votre cœur peut être mis à rude épreuve. Les conseils suivants peuvent vous aider à assurer votre sécurité lorsque vous vous apprêtez à pelleter.

Quelles sont les mesures à prendre ?

  • Réchauffez-vous. Réchauffez vos muscles avant d’aller pelleter en faisant des mouvements légers, comme vous penchez d’un côté à l’autre ou marcher sur place.
  • Poussez plutôt que de soulever. Pousser la neige avec la pelle au lieu de la soulever peut aider à réduire la tension sur votre corps. Lorsque vous soulevez de la neige, pliez les genoux et utilisez vos jambes lorsque c’est possible.
  • Choisissez votre pelle judicieusement. Des pelles ergonomiques peuvent aider à réduire la quantité de flexions à effectuer.
  • Allégez votre charge. Envisagez d’utiliser une pelle en plastique plus légère plutôt qu’une pelle en métal pour aider à réduire le poids soulevé.
  • Appuyez sur le bouton de pause. Faites des pauses fréquentes. Pensez à prendre une pause après 20 à 30 minutes de pelletage, surtout lorsque la neige est mouillée.
  • Considérez plusieurs voyages. Envisagez de pelleter périodiquement pendant la tempête pour éviter d’avoir à déplacer de grandes quantités de neige à la fois.
  • Suivez les chutes de neige. Essayez de pelleter la neige peu après qu’elle soit tombée, lorsqu’elle est plus légère et plus molle. Plus la neige reste longtemps sur le sol, plus elle peut devenir humide. La neige mouillée est plus lourde et plus difficile à déplacer.
  • Porter des vêtements épais. Habillez-vous avec plusieurs couches de vêtements et enlevez-les au fur et à mesure que vous vous réchauffez pour aider à maintenir une température corporelle confortable.
  • Restez hydraté. Buvez beaucoup d’eau pour rester hydraté pendant que vous pelletez.

Une étude nationale a révélé que les blessures les plus courantes liées au pelletage se situaient dans le bas du dos. Les blessures liées au cœur ne représentent que 7 % de toutes les blessures, mais elles sont les plus graves. Si vous ne faites pas d’exercice régulièrement, si vous êtes d’âge moyen ou plus âgé, ou si vous avez des problèmes de santé, comme une maladie cardiaque ou de l’hypertension artérielle, vous devriez consulter votre médecin avant de faire du pelletage intensif. Envisagez d’utiliser une souffleuse à neige ou un service de déneigement comme autre moyen de déneigement.

Quelles sont les exigences en matière de déneigement et de déglaçage ?

La neige et la glace représentent un risque potentiel non seulement pour vous, mais aussi pour les autres. En tant que propriétaire, vous êtes tenu de faire un effort raisonnable pour que les aires de marche publiques autour de votre propriété soient dégagées de la neige et de la glace. Le prétraitement de vos allées et autres surfaces pavées avec un produit anti-givre peut faciliter le déneigement et le déglaçage. 

Envisagez de vous approvisionner à l’avance pour la fonte des glaces, car il arrive que les stocks soient épuisés pendant les longs hivers. Sachez que le sel gemme peut endommager la brique, la pierre, l’asphalte et les allées en béton. Assurez-vous de vérifier les codes et les ordonnances de votre région concernant les exigences de déneigement et de déglaçage.

ParMilan Franco

Les cinq façons-clés de savoir si une maison sera une bonne occasion pour vous

Si vous voulez acheter une maison, savoir si elle sera un gouffre financier potentiel ou un diamant brut est difficile. Les experts savent bien quand une maison est une bonne occasion. Nous avons donc rassemblé quelques-unes des caractéristiques que vous devez rechercher lors de la recherche d’une nouvelle maison.

1.    Une structure et des systèmes solides

Les principes majeurs d’une maison sont l’état de la structure, l’électricité, la plomberie et les systèmes mécaniques. Ils semblent invisibles, mais considérez-les comme les organes vitaux de votre maison. Les signes courants de problèmes sont les incohérences et la décoloration des finitions et des éléments structurels. Ils peuvent signaler une surcharge d’un système structurel. Si chaque pièce est équipée d’un climatiseur, c’est qu’il n’y a pas de système de climatisation central. C’est certainement à considérer dans certains climats.

2.    Le plan de l’étage

Considérez le flux des pièces, leur taille et leurs proportions, les inefficacités et le gaspillage d’espace. Examinez le plan d’étage. Vous pouvez rapidement voir les adjacentes et les moyens potentiels de récupérer les espaces inutilisés. Y a-t-il quatre placards qui pourraient être utilisés pour créer plus d’espace de comptoir ? Y a-t-il une colonne structurelle qui gênerait la création d’une suite ? Trouver ces espaces délicats vous donnera en un rien de temps l’impression d’être un pro du design.

3.    La lumière naturelle et les vues

Un élément important à considérer est l’emplacement, la taille et le nombre de fenêtres. Les fenêtres orientées vers le sud reçoivent beaucoup de lumière pendant la journée. Il est difficile et coûteux d’ajouter des fenêtres. Réfléchissez bien aux espaces qui n’ont pas de fenêtres. Le salon, a-t-il une fenêtre orientée vers le nord ? Sinon, vous n’aurez pas de lumière naturelle. Y a-t-il une fenêtre au-dessus de l’évier de cuisine ? Elle rend le lavage de la vaisselle plus agréable.

4.    Les finitions et matériaux de qualité

Au-delà des choix esthétiques, inspectez les finitions traversant des années et ayant une qualité intemporelle. Les éléments construits pour durer sont :

  • Les parquets en bois dur
  • Les portes en bois massif
  • Les murs et les moulures en maçonnerie ou en plâtre épais

Ils seront très chers si vous voulez les remplacer par des matériaux de qualité similaire. De plus, ces éléments peuvent également apporter beaucoup de charme à un espace qui peut être difficile à trouver ailleurs.

5.    L’emplacement et l’orientation

Ce que l’on ne peut pas changer dans une propriété, c’est son emplacement et son orientation. Tous les agents immobiliers vous le diront, et ils ont raison. L’emplacement est souvent primordial. Une maison de ville magnifiquement aménagée n’est soudain plus aussi parfaite si elle est située loin de l’endroit où vous la recherchez. Une maison, dans le quartier idéal, qui est placée presque accolée à son voisin peut être tout aussi peu attrayante.

ParMilan Franco

Comment éliminer les taches de calcaire dans les toilettes ?

Est-ce que vous avez l’impression de toujours nettoyer les toilettes ? Plusieurs nettoyants naturels et chimiques peuvent faire passer les taches noirâtres de vos toilettes en porcelaine à un magnifique blanc brillant.

Le vinaigre et la bicarbonate de soude

Le vinaigre et le bicarbonate de soude sont deux des nettoyants naturels les plus polyvalents dans votre garde-manger. Non seulement ils peuvent nettoyer tout, de votre poêle à vos planchers, mais ils sont aussi parfaits pour enlever les taches d’eau dure dans vos toilettes.

Les matériaux

  • Du vinaigre,
  • de la bicarbonate de soude,
  • un gobelet doseur.

Comment procéder ?

  • Mesurer une tasse de vinaigre. Versez-le dans la toilette en essayant de recouvrir toute la cuvette, surtout là ou il y a des taches ;
  • laissez le vinaigre reposer dans les toilettes pendant 10 minutes ;
  • ajoutez une tasse de bicarbonate de soude dans la toilette ;
  • ajouter une autre tasse de vinaigre juste après la bicarbonate de soude ;
  • laissez-les pétiller dans les toilettes pendant environ 10 à 15 minutes ;
  • utilisez une brosse de toilette pour frotter les taches d’eau ;
  • laisser la solution reposer plus longtemps s’il reste des taches et répéter l’étape ci-dessus ;
  • tirez la chasse d’eau.

Le borax

Le borax est un autre remède miracle pour les taches d’eau de la cuvette des toilettes. Ce puissant nettoyant peut enlever les taches minérales et la saleté avec peu d’effort.

Les matériaux

  • Du borax,
  • du Vinaigre (facultatif).

Comment procéder ?

  • Si vous choisissez d’utiliser du vinaigre, ajoutez 1/2 à 2/3  de tasse dans la cuvette de la toilette.
  • Laissez reposer le vinaigre pendant 10 à 15 minutes. Pour une eau très dure, vous pouvez la laisser reposer pendant une heure ou plus.
  • Frottez légèrement la toilette avec la brosse de la toilette en essayant d’enlever autant de minéraux en vrac que possible.
  • Tirez la chasse d’eau.
  • Versez une 1/2 tasse de borax dans la toilette. Vous pouvez en saupoudrer doucement autour de la cuvette de la toilette, en lui permettant de toucher toutes les taches. (Commencez ici si vous n’utilisez pas de vinaigre)
  • Utilisez la brosse de la toilette pour frotter.
  • Laissez le borax dans les toilettes aussi longtemps que possible. Toute la nuit sera la meilleure.
  • Frottez encore une fois les toilettes, en vous assurant que toutes les taches ont disparu.
  • Tirez la chasse.

Les produits de nettoyage du commerce

Si vous voulez utiliser un nettoyant du commerce pour vous débarrasser des taches dans vos toilettes, plusieurs options sont disponibles.

Pour utiliser un nettoyant du commerce, il faut généralement appliquer le nettoyant autour de la cuvette et le laisser reposer pendant le temps recommandé avant de le frotter. Comme certains de ces nettoyants sont nocifs pour la peau, il faut faire preuve de prudence.

Les taches tenaces

Si les solutions naturelles et les nettoyants du commerce ne sont pas assez efficaces, ne jetez pas encore l’éponge. Une pierre ponce ou un papier de verre à grain fin peut bien faire l’affaire. Cependant, si vous utilisez du papier de verre, assurez-vous qu’il est à grain fin ou extra fin afin de ne pas égratigner la porcelaine de vos toilettes.

Instructions sur la pierre ponce

Après avoir utilisé l’une des méthodes de nettoyage ci-dessus, une pierre ponce ou du papier de verre et une brosse de toilette peuvent enlever les taches tenaces. 

  • Prenez la pierre ponce, de préférence une sur un bâton et frottez la tache.
  • Un rinçage à différents intervalles peut aider à enlever les débris.
  • Actionnez la chasse d’eau.

Le retour à la blancheur

Nettoyer votre salle de bain est un travail ingrat mais quelqu’un doit le faire. Le calcaire peut rendre le nettoyage, en particulier de vos toilettes, encore plus difficile. Heureusement, il existe plusieurs nettoyants du commerce et naturels pour redonner à votre cuvette de toilette son lustre d’antan. 

ParMilan Franco

Réparer une toilette en cours d’exécution

Réparer une toilette en marche est beaucoup plus facile que vous ne le pensez. Vérifiez à l’intérieur du réservoir des toilettes s’il y a un clapet qui fuit, une mauvaise valve de remplissage ou un tuyau de trop-plein à la mauvaise hauteur. Alors, arrêtez de gaspiller de l’eau et réparez-la immédiatement. Voici quelques conseils pratiques qui peuvent vous aider.

Repérez l’origine du problème

Que vous entendiez de l’eau couler en permanence ou des cycles réguliers, il est indispensable de déchiffrer les indices afin que vous puissiez arrêter la plupart des fuites. Les quincailleries et les centres de rénovation vendent les pièces pour presque toutes les réparations de toilettes. L’une des causes d’une toilette en cours d’exécution est un clapet qui ne ferme pas. Si de l’eau du réservoir s’infiltre autour de la palette et dans le bol, celle-ci est probablement détruite. 

Comment procéder au remplacement du clapet de toilette ?

Pour remplacer le clapet, fermez d’abord la vanne d’alimentation en eau sous la toilette (ou l’alimentation principale si la vanne fuit !). Rincer les toilettes pour drainer la plus grande partie de l’eau et décrocher le vieux clapet. Achetez un nouveau clapet du même type et installez-le en suivant les instructions fournies sur l’emballage. Accrochez la chaîne à battants sur le bras du levier de chasse afin qu’il y ait un peu de mou lorsque le battant est fermé. Avant de commencer, prévoyez les outils nécessaires pour ce projet de réparation de toilettes de bricolage. Vous gagnerez ainsi du temps et évitez la frustration. Ces outils sont le plus souvent :

  • Scie à métaux
  • Pinces
  • Peut avoir besoin d’une nouvelle vanne de remplissage

Dépanner une toilette qui prend temps à remplir d’eau

Une toilette qui prend trop de temps à remplir peut poser de nombreux problèmes. Des conduites de remplissage bouchées ou des flotteurs défectueux affectent l’écoulement de l’eau dans les toilettes. Effectuez des vérifications rapides et remplacez tous les composants endommagés par des pièces facilement disponibles. Si vous savez utiliser une pince, vous pouvez réparer une toilette qui prend trop de temps à se remplir pour éviter des frais de plombier coûteux.

Vérifiez que la vanne qui active le débit d’eau de la toilette est complètement ouverte et que la canalisation est exempte de débris. Tournez la poignée dans le sens des aiguilles d’une montre pour couper le débit et dissiper l’accumulation de calcium à l’intérieur de la valve. Tournez-le dans le sens antihoraire pour ouvrir la vanne. Ouvrez la vanne jusqu’à ce qu’elle s’arrête. Fermez à nouveau la vanne et détachez-la du réservoir à l’aide de la pince multiprise.

Si vous manquez du temps ou vous n’avez pas les mains d’un artisan bricoleur, le mieux à faire est de faire appel à un plombier professionnel. Confier la tâche à un véritable professionnel vous permet de régler rapidement tous les problèmes liés à votre installation sanitaire. En plus, ces professionnels offrent un service d’urgence 24 h/24 et 7 j/7.

ParMilan Franco

Comment remettre à neuf les planchers de bois franc ?

Les conseils suivants sur la façon de remettre à neuf les planchers de bois franc rendront votre travail plus facile et plus sécuritaire. Bien que le bois dur puisse durer toute une vie dans votre maison, il devra éventuellement être rénové et peut-être même remis à neuf. Les planchers sales peuvent être nettoyés avec un détergent à bois, et vous pouvez souvent leur redonner leur lustre naturel avec un peu d’huile de coude. L’équipement de polissage des planchers, disponible à la location chez votre magasin local de rénovation domiciliaire, est bon pour enlever l’accumulation de cire et la saleté, mais si le lustrage lui-même est taché, décoloré ou endommagé, le plancher devra être remis en état.

Déterminez quel type de bois vous avez

Le ponçage de votre plancher enlèvera une partie du bois et pour que la profondeur du bois de votre lame, parquet ou stratifié soit suffisamment épaisse, exposez le bord du bois en enlevant une plinthe ou un couvercle de ventilation pour évaluer son épaisseur. Vous pourrez poncer jusqu’à la rainure et la languette du plancher, mais pas au-delà de cela. S’il s’agit d’un sol stratifié mince, ou s’il a déjà fait l’objet de restauration, alors le travail doit être effectué par un professionnel.

De quels matériels aurez vous besoin ?

Pour remettre à neuf votre plancher de bois, vous aurez besoin d’une ponceuse, de mastic à bois, de teinture pour bois, de la laine d’acier fine, de vernis, de ruban adhésif pour peinture, d’un couteau à mastic, d’un marteau, de feuilles de plastique, d’un ventilateur électrique, d’un appareil de protection pour les yeux, d’un aspirateur, de chiffons non pelucheux, de tampons applicateur pour peinture et de brosses à peinture, d’un balai, d’un pinceaux, de chiffons. 

Les ponceuses

Les ponceuses vibrantes sont un bon choix pour les planchers qui sont relativement plats et exempts de creux ou de gouges. A l’aide d’un papier de verre sur un tampon plat, une ponceuse vibrante oscille pour créer le frottement nécessaire à l’enlèvement de l’ancien lustrage du bois. Les appareils portatifs semblent pratiques et faciles à manipuler, mais les modèles de plancher plus grands et plus lourds sont plus faciles à contrôler. 

Les ponceuses à tambour sont un meilleur choix lorsque le bois est endommagé, comme, par exemple, des rainures profondes ou des rayures. Ces genres de ponceuse sont des outils puissants auxquels il faut s’habituer. Souvent, des cours de formation sont disponibles pour vous aider à démarrer. Une formation professionnelle ou une certaine pratique est une bonne idée pour minimiser le risque d’endommager accidentellement votre plancher. 

Le ponçage des coins et des bords nécessite un outil de ponçage spécial. Les ponceuses de bord ou les ponceuses orbitales aléatoires sont généralement utilisées pour ce travail, et une ponceuse de bord est souvent incluse dans un combo de location d’équipement conçu pour la remise à neuf des planchers. Les parquets nécessitent un traitement spécial parce que le grain va dans de nombreuses directions différentes. Pour la finition d’un parquet, il est judicieux d’utiliser une ponceuse orbitale spéciale ou de laisser un professionnel s’en charger.

Comment procéder à la remise à neuf ?

Que faut-il faire en premier ?

Retirez tous les meubles et les tapis du plancher, puis enlevez soigneusement la moulure du plancher et les plinthes. Évitez d’endommager les plinthes en plaçant un morceau de retaille de bois sur la plinthe pour la protéger lorsque vous soulevez la moulure du plancher. Mettez de côté les plinthes et les moulures de plancher. Couvrez les portes et les évents avec une bâche en plastique, en la scellant avec du ruban adhésif. Marchez prudemment sur le sol en notant les endroits ou vous rencontrez des grincements et des clous saillants. Clouez des clous de finition dans les planches grinçantes, fixez-les et remplissez-les de mastic à bois de latex. Placez et remplissez tous les clous saillants. Marchez prudemment sur le sol une deuxième fois pour vous assurer d’avoir éliminé tous les grincements.

Comment procéder pour le ponçage ?

Que vous travailliez avec une ponceuse vibrante ou une ponceuse à tambour, cela déterminera la façon dont vous procéderez avec le projet. Comme les ponceuses à tambour sont habituellement utilisées lorsqu’il y a des dommages au bois, vous commencerez généralement à poncer avec du papier de verre plus grossier. Le papier abrasif de grain 36 à 40 est un bon point de départ, bien que les instructions fournies avec la ponceuse peuvent vous fournir des informations supplémentaires sur les grains recommandés. Plus le papier de verre utilisé est grossier, plus le nombre de grains est faible. Vous finirez généralement le projet avec du papier de verre de finition de grain 80 ou 100. Si vous utilisez une ponceuse vibrante, vous commencerez avec un papier de verre de grain supérieur, de grain 60 pour commencer.

Comment faire pour le premier passage ?

Ne commencez jamais votre projet sans vous assurer que vous portez un masque anti-poussière et un équipement de protection oculaire. Poncez toujours avec le grain du bois, en déplaçant la ponceuse de façon à ce qu’elle se déplace sur toute la longueur des planches en suivant le motif du plancher. Faites des mouvements de va-et-vient sur une surface de 90 à 120 centimètres, en chevauchant vos mouvements au fur et à mesure. 

Lorsque vous avez terminé la partie principale du plancher, utilisez la ponceuse à bord ou la ponceuse orbitale aléatoire pour accéder aux coins et aux autres parties que vous n’avez pas pu atteindre. Si vous n’avez jamais utilisé ce type de ponceuse auparavant, exercez-vous sur un morceau de contreplaqué ou une partie discrète du plancher avant de commencer à travailler. Il faut parfois quelques minutes pour savoir comment saisir et déplacer la ponceuse, et il est important de se sentir à l’aise avec la façon dont elle est manipulée pour obtenir une finition bien uniforme.

Que faire après le premier passage ?

Balayer soigneusement le sol entre les ponçages et aspirer soigneusement tout résidu. Le sable qui déteint sur le papier de verre peut égratigner le plancher et ruiner la finition lisse que vous essayez d’obtenir. Prenez toujours quelques minutes pour vous assurer que le sol et vos vêtements sont exempts de sable et de poussière avant de passer à l’étape suivante.

Comment faire pour l’application de la teinture ?

Si vous avez l’intention d’appliquer une teinture sur le plancher fraîchement poncé, assurez-vous d’effectuer un nettoyage en profondeur en passant l’aspirateur et en essuyant d’abord le plancher avec un chiffon adhésif. Ensuite, appliquez la teinture à l’aide d’un tampon applicateur en mousse ou d’un pinceau, selon les instructions du fabricant. Travaillez dans de petites zones gérables d’au plus 120 centimètres carrés et ne teignez que dans le sens du grain. Souvenez-vous : ne surchargez pas votre brosse ou votre tampon. Enlevez l’excédent au fur et à mesure à l’aide d’essuie-tout ou d’un chiffon non pelucheux.

Une fois la teinture finie, que faire ?

Une fois que la teinture a séché comme recommandé, appliquez une finition polyuréthane sur le plancher, puis poncez-le légèrement avec du papier sablé de grain 220 ou de la laine d’acier fine. Il faudra trois ou quatre couches de finition transparente pour terminer le travail, ce qui donnera à chaque couche l’occasion de sécher entre les applications. Des vernis polyuréthanes à base d’huile et à base d’eau sont disponibles, et différents fabricants exigent des temps de séchage différents.

Derniers conseils

Lorsque vous apprenez à finir un plancher de bois franc, donnez-vous toujours beaucoup de temps et faites de la sécurité une priorité absolue. Les chiffons imbibés d’huile représentent un risque d’incendie, alors gardez-les loin de la chaleur et des flammes. Vous obtiendrez un résultat beaucoup plus professionnel en lisant les instructions du fabricant, en vous entraînant avec toutes les ponceuses que vous prévoyez utiliser avant de commencer un projet et en prévoyant suffisamment de temps pour sécher entre les couches de vernis. La finition d’un plancher de bois franc est souvent un projet que vous pouvez réaliser en une fin de semaine si vous êtes organisé et que vous avez tous vos matériels prêts. Prenez le temps d’apprendre vos outils avant de commencer, et le travail sera beaucoup plus facile. Un plancher nouvellement rénové peut ajouter de la beauté et de la valeur à votre maison, et vous donner un grand sentiment d’accomplissement dans l’affaire.

ParMilan Franco

Comment renover un grenier ?

De nombreux propriétaires cherchent à agrandir leur espace de vie en utilisant des moyens économiques qui sont peu invasifs. À côté, les rénovations des greniers sont à la hausse. La transformation d’un comble inutilisé en espace habitable offre de nombreux avantages pour chaque propriétaire et type de maison.

Les avantages de l’aménagement des combles

Si vous avez besoin de plus d’espace dans votre maison et envisagez d’y ajouter une autre pièce, ne regardez pas dehors. La meilleure façon est de rénover votre grenier, plutôt que de faire des constructions sur le côté de votre maison. Cela offre plusieurs avantages, notamment une meilleure utilisation de l’espace existant et éventuellement une réduction de votre facture énergétique.

L’utilisation de l’espace existant

En utilisant l’espace déjà présent dans votre maison, vous bénéficiez de plusieurs avantages par rapport au fait de construire sur le côté de la maison. Comme les greniers sont déjà sous le même toit que le reste de la maison, il n’est pas nécessaire de construire un nouveau toit ou de s’inquiéter de l’environnement de la maison.

Les économies d’énergie

La plupart des greniers sont isolés, mais seulement dans une certaine mesure. Si votre grenier est actuellement utilisé uniquement pour le stockage, le but de l’isolation est de garder les pièces en dessous confortables, pas le grenier lui-même. Lors de la rénovation, vous ajouterez une isolation supplémentaire aux murs et au toit. Ce qui réduira considérablement votre facture énergétique pour l’ensemble de la maison.

Ce qu’il faut prendre en considération avant de rénover un grenier

Peu importe ce que vous comptez faire avec l’espace une fois terminé. La chose à faire est de prendre en considération plusieurs facteurs avant de convertir votre grenier.

L’entrée et la sortie

Ne vous inquiétez pas si votre grenier a actuellement une série d’étapes compliquées pour y mener. Toutefois, si vous ne disposez que d’une trappe escamotable, vous devrez construire un escalier permanent d’y accéder.

Comme les escaliers droits prennent beaucoup de place, envisagez les options suivantes lors de la planification de votre entrée :

  • construire un escalier en colimaçon ;
  • enlever un placard ou un autre petit espace de rangement pour donner plus de place à la cage d’escalier ;
  • construire des escaliers à l’extérieur de la maison et ajouter des points d’entrée supplémentaires aux étages inférieurs de la maison.

La hauteur du plafond

La hauteur du plafond dans votre grenier dépendra du type de charpente que vous possédez. Beaucoup de maisons ont ce qu’on appelle un toit en A standard. Cela signifie que le toit s’incline vers l’avant et l’arrière de la maison, laissant une crête au milieu.

Les codes du bâtiment varient selon les zones. Dans la plupart des cas, vous devez disposer d’au moins 2 m de hauteur de plafond sur 1/3 de la pièce pour que l’espace soit utilisable. Lors du calcul de la surface au sol d’une pièce, supprimez toutes les zones dont la hauteur de plafond est inférieure à 1,5 m. A priori, il ne faut pas prendre en compte tous les espaces qui ont une hauteur au plafond inférieur à 1.5 m lors des calculs des superficies.

Les idées d’éclairage pour le grenier

Il faut installer certaines fenêtres si vous envisagez de convertir le grenier en une chambre ou de l’utiliser fréquemment. Les lucarnes peuvent aider à augmenter la hauteur du plafond. Cela donnera plus d’espace utilisable tout en apportant de la lumière naturelle. Les conduits de lumière sont une autre option qui peut être ajoutée pour fournir plus de lumière naturelle.

Le support de plancher

Il y a de fortes chances que votre grenier n’ait pas de plancher actuellement, ou s’il en a un, il est fait principalement de contreplaqué. Il est nécessaire de bien réfléchir à ce que vous avez l’intention d’installer avant de poser le plancher. Envisagez-vous une salle de bain ? Les baignoires pleines sont lourdes et ont besoin d’un support supplémentaire en dessous. Les équipements de musculation et les grands meubles de bureau peuvent également nécessiter un soutien supplémentaire. L’idéal est de poser un nouveau sous-plancher qui résistera à tout ce que vous voudrez y mettre.

L’utilisation créative de l’espace

Le grenier n’est pas toujours un grand espace ouvert. Il peut avoir des poutres de soutien, des bosses, des creux et de nombreuses zones inutilisables. Prévoyez de la créativité pour utiliser cet espace à votre avantage. Voici quelques exemples d’utilisation optimale des greniers.


  • Mettre une série d’armoires sous un plafond en pente et couper un conduit de lumière au milieu. Placez un évier juste en dessous de la lucarne pour créer un bar ou une cuisine américaine utilisable.
  • Sous un plafond incliné, transformer les petites zones en espaces de conversation avec des canapés et des chaises appropriées.
  • Installer des armoires encastrées ou des étagères juste en dessous d’un plafond incliné pour augmenter l’espace de stockage et compenser le manque de placards.
  • Placez une demi-salle de bains dans un petit coin. Installer les toilettes sous le mur incliné et un lavabo sur le mur opposé.

Le coût de la rénovation

Chaque coût de rénovation est différent en raison de la région de votre emplacement, de l’état initial de votre grenier et des matériaux à installer. Le coût moyen  d’une rénovation complète est d’environ 43 500 euros. La majeure partie des dépenses est recouvrée à la revente de la maison.

Ce qui est certain c’est que ces dépenses prennent compte de tout ce qui est primordial. Elles incluent les cages d’escalier, la plomberie, l’électricité, l’isolation et les sous-planchers complets. Les greniers qui n’ont besoin que de travaux esthétiques coûteront beaucoup moins cher.

Les trois idées pour transformer l’espace

Il existe de nombreuses façons d’utiliser le grenier pour ajouter de l’espace à votre maison. Utilisez certaines de ces idées pour commencer.

Une chambre à coucher

Convertissez l’espace en une ou plusieurs chambres supplémentaires pour accueillir plus de personnes dans la maison. Pour tirer le meilleur parti de l’espace, mesurez la hauteur des murs à l’endroit où le plafond est incliné. S’il n’y a pas assez de place pour glisser un lit directement sous une pente, coupez les lucarnes dans les murs et poussez le lit dans cet espace. La fenêtre servira de tête et cela fournira le maximum de marge dans le reste de la zone.

Un petit appartement

Créez un espace de vie distinct pour des jeunes qui sont retournés à la maison ou pour des parents qui n’ont pas les moyens de rester dans leur propre maison. Ensuite, traitez la zone comme un studio et transformez un petit espace en cuisine. Cela permettra au grenier de devenir une chambre d’hôte.

En outre, il est nécessaire que la salle de bain soit placée en dessus de l’existante. Cela permet la facilité de l’accordage des tuyaux d’évent et d’eau aux conduites existantes. N’oubliez pas de prévoir des ventilateurs supplémentaires et une aération suffisante jusqu’au toit, au-dessus de la cuisine et de la salle de bains.

Une salle de cinéma

Une façon d’utiliser l’espace est de créer une salle de cinéma chez soi. Pour ce faire, installez des sièges contre les pentes dans les murs. Ensuite, utilisez de basses étagères à travers la pièce pour ranger tout l’équipement et placez-y un écran de projecteur ou un gros téléviseur. En outre, le manque de fenêtres sera bénéfique et permettra d’économiser de l’argent sur le projet.

Prendre compte du budget

Si vous avez un budget de rénovation limité,  le grenier est l’endroit idéal pour y ajouter de l’espace. Pour cela, il faut tout simplement construire une isolation supplémentaire et une cloison sèche au plafond pour créer un espace fini. Il n’est pas nécessaire de placer des conduits de lumière chers. La meilleure manière d’économiser est de choisir un  simple et léger revêtement de sol, comme une moquette par exemple. Ensuite, utilisez l’espace fini comme un bureau, un studio ou une salle de jeux pour enfants.

Faire appel à un professionnel de la rénovation

N’oubliez pas de demander tous les permis et de vérifier auprès de votre ville avant de commencer votre projet. Les rénovations des combles devraient être entreprises par des professionnels ou par des personnes expérimentées. Cela est primordial pour qu’aucune structure architecturale cruciale ne soit déplacée. Lorsque votre nouveau grenier sera terminé, vous pourrez profiter de nouveaux espaces en plus dans votre propre maison.

ParMilan Franco

Quels sont les avantages et inconvénients d’un auvent de patio ?

Un auvent fournit de l’ombre et un abri limité à la zone inférieure. Bien que les auvents ne soient pas les seuls disponibles pour les patios, ils demeurent une alternative populaire en raison de leur coût et de leur facilité de construction.

Les types d’auvent de patio

Bien qu’il y ait plusieurs variétés, la plupart des auvents se divisent en deux catégories.

L’auvent fixe

Un auvent fixe utilise une structure permanente ou semi-permanente pour supporter un porte-à-faux en toile. Une fois assemblé et mis en place, il restera normalement en place pendant toute une saison.

Les auvents fixes sont généralement moins chers que les autres types. Ils sont simples à construire ou à installer à l’aide d’un kit de stores. Une fois installés, ils ne nécessitent aucun entretien, si ce n’est l’enlèvement des débris qui sont sur la toile.

Ils sont moins susceptibles de se briser ou d’avoir besoin de réparations par rapport aux autres types d’auvents.

L’auvent rétractable

Les auvents rétractables sont plus chers mais plus faciles à utiliser que les fixes. Ils utilisent un système mécanique pour enrouler le surplomb de la toile et la protéger contre la décoloration et le déchirement lorsqu’elle n’est pas utilisée.

Un auvent rétractable vous permet également de décider quand vous voulez l’utiliser avec un minimum de tracas. Ils peuvent être actionnés manuellement ou à l’électricité pour déplacer le porte-à-faux en toile. Les auvents ou stores électriques rétractables sont beaucoup plus chers, mais ils sont très faciles à utiliser et encouragent une utilisation responsable de l’auvent.

En cas de tempête de grêle ou de vent violent, l’un ou l’autre type de store rétractable peut être enlevé pour éviter tout dommage.

Les avantages des auvents

Les auvents sont utilisés depuis des centaines d’années pour fournir de l’ombre dans de nombreuses régions du monde. Simples et peu coûteux, il est facile de comprendre pourquoi ils conservent leur popularité.

Une protection UV

Tout store de terrasse offre une protection limitée contre les rayons UV. Pour ceux qui s’inquiètent de l’exposition au soleil, de nombreux fabricants offrent des tissus spécialement traités qui protègent davantage contre les rayons UV.

Pour les budgets limités qui souhaitent encore maximiser la protection UV de leur auvent sans acheter un matériau spécial, ils devraient choisir une toile épaisse de couleur foncée.

Il protège des débris

Bien qu’un auvent ne protège pas contre les grosses branches d’arbres ou la grêle, les feuilles et autres petits débris sont facilement détournés. Ceci est particulièrement souhaitable si vous aimez recevoir sur votre terrasse ou si vous prévoyez de manger dehors régulièrement.

Cependant, pour prolonger la durée de vie de votre auvent, il faut enlever régulièrement les débris qui s’y accumulent pour prévenir la pourriture et les déchirures.

A propos de la pluie

Un auvent bien fait offre une certaine protection contre la pluie. Les toiles traditionnelles ne peuvent résister qu’à des averses légères, tandis que les surplombs spécialement conçus peuvent résister à des pluies diluviennes.

En raison de la nature des auvents, ils sèchent rapidement et ne nécessitent pas d’entretien particulier lors d’une douche printanière occasionnelle.

Les inconvénients des auvents

Bien que les auvents soient une solution attrayante pour fournir de l’ombre, ils offrent une durabilité et une protection limitées par rapport aux autres solutions de couverture.

La durabilité

Peu importe à quel point vous prenez soin de votre auvent, le porte-à-faux en toile devra être remplacé tous les deux ou trois ans. Même si vous réussissez à éviter la pourriture, l’exposition répétée au soleil provoquera la décoloration de votre auvent avec le temps.

En plus de la décoloration, les propriétaires doivent prendre soin de ranger leur auvent pendant les grands vents et la grêle pour éviter les déchirures.

Une protection limitée

Tandis qu’un auvent de patio fournit l’ombre instantanée et la protection contre les averses légères, il ne protège pas contre un temps plus grave. Un auvent ne pourra pas empêcher l’entrée d’une pluie battante s’il n’en est pas spécialement conçu, contrairement à un toit.

Les plus qui embellissent votre patio

Si vous ajoutez un nouvel auvent de patio à votre maison, considérez d’autres petites touches pour améliorer davantage l’aspect de votre patio. Les luminaires extérieurs peuvent attirer l’attention sur un bel auvent tout en fournissant assez d’éclairage pour les célébrations du soir.

Ajouter des bougies, des meubles d’extérieur ou des plantations colorées sont d’autres idées de patios décoratifs qui peuvent augmenter votre espace.

ParMilan Franco

Comment garder une cuisine sécuritaire pour les enfants ?

Si vous connaissez les dangers possibles, il est facile de minimiser les risques et de faire de votre cuisine un endroit sûr et agréable pour la famille.

La sécurité de base dans la cuisine

Pour les jeunes enfants, la cuisine est un lieu incontournable. Les parents s’y affairent en prenant des objets colorés des réfrigérateurs et des armoires. Des choses se passent sur les comptoirs, et le bambin aspire à voir et à y participer. La combinaison de toutes ces activités, de la curiosité innée de votre enfant et de votre attention parfois partagée fait qu’il est particulièrement important de sécuriser la cuisine.

  • Vérifiez la présence d’arêtes et d’angles vifs où les enfants peuvent se cogner la tête ou se blesser les yeux. Installez des protections ou des coussins.
  • Fixez tous les boutons et poignées.
  • Scellez toutes les prises électriques avec des bouchons de sécurité.
  • Gardez le plancher antidérapant : utilisez des tapis antidérapants, essuyez immédiatement les déversements.
  • Installez des loquets de sécurité sur toutes les armoires et placards dont le contenu pourrait présenter des risques pour les enfants.
  • Gardez les épices hors de la portée des enfants. Beaucoup sont toxiques.
  • Mettez la poubelle hors de la portée des enfants ou gardez vos ordures derrière des portes fermées dans une armoire verrouillée.
  • Éliminez les sacs en plastique de façon sécuritaire en nouant chacun d’entre eux avant de les jeter à la poubelle.
  • Gardez le papier d’aluminium, le papier ciré et les distributeurs de pellicule plastique hors de la portée des enfants. Les bords dentelés des boîtes peuvent couper les petits doigts.
  • Tout alcool doit être conservé en sécurité, hors de la vue et de la portée des enfants. Après une fête, assurez-vous de vider tous les verres.

Les appareils électroménagers

Voici comment mettre vos appareils à l’épreuve des enfants :

La cuisinière

  • Assurez-vous que les cuisinières, les fours et les brûleurs sont en bon état de fonctionnement. En cas d’alimentation au gaz, vérifiez régulièrement qu’il n’y a pas de fuites et qu’ils fonctionnent correctement.
  • Utilisez les brûleurs arrière chaque fois que c’est possible. Certains des accidents les plus courants se produisent lorsqu’un enfant se lève et saisit une casserole ou un poêlon, renversant le contenu chaud sur lui-même. Lorsqu’il est nécessaire d’utiliser les brûleurs avant, tournez toutes les poignées des casseroles vers l’arrière pour qu’elles ne soient pas faciles à atteindre.
  • Conservez les objets inflammables comme les rideaux, les serviettes, les gants de cuisine et les débris loin de la cuisinière.
  • Assurez-vous que les poignées des casseroles et des poêles soient bien fixées et non desserrées. Serrez-les si nécessaire ou si elles ne peuvent pas être réparées, jetez les pots et les casseroles.
  • Placez les couvercles loin de la portée des enfants. Vérifiez les boutons de la cuisinière et du four ou enlevez les afin qu’ils ne puissent pas être allumés facilement par un enfant. Les boutons peuvent être rangés dans un tiroir sur une étagère, hors de la portée de votre enfant.
  • Pour plus de sécurité, utilisez une protection de poêle qui aide à empêcher les petites mains de toucher les surfaces chaudes.
  • Vérifiez si les surfaces sont chaudes. Certains appareils sont mal isolés et peuvent causer des brûlures. Vérifiez l’extérieur de votre four. Si ce dernier est trop chaud, installez une barrière de sécurité dans la cuisine pendant les heures de cuisson.
  • Éteignez toujours le four lorsqu’il n’est pas utilisé, et ne jamais l’utiliser pour chauffer une pièce.
  • Attention à l’ouverture de la porte d’un four chaud quand un enfant est présent. Il peut essayer de toucher l’intérieur de la porte, ou peut recevoir de l’air très chaud sur le visage.
  • Fixez le poêle au mur à une hauteur considérable. Votre enfant pourrait se tenir debout sur la porte du four pour essayer de l’attraper.

Le réfrigérateur et le congélateur

  • Utilisez un loquet de porte à l’épreuve des enfants, de type Velcro ou boucle, pour sécuriser la fermeture de la porte.
  • Retirez les aimants du réfrigérateur. Les enfants peuvent s’étouffer avec de petits objets, et les aimants colorés sont particulièrement attirants pour les petits.
  • Dites à vos enfants de ne pas toucher les surfaces glacées avec leur langue. Elle collera à la surface.
  • Pour plus de précautions, gardez les bouteilles et les pots en verre inaccessibles et ne conservez jamais de piles, de films ou d’autres objets non comestibles dans le réfrigérateur.
  • Remplacez les vieilles portes des appareils. Les réfrigérateurs ainsi que les glacières, les congélateurs et autres gros appareils hermétiques peuvent piéger un enfant qui, souvent, se glisse à l’intérieur et peut ne pas en sortir. Aussi, dès que votre enfant est en age de comprendre, dites-lui de ne jamais se cacher dans un appareil.

Le lave-vaisselle

  • Ne jamais laisser d’outils tranchants, y compris les couteaux, dans le lave-vaisselle. Il ne fait aucun doute que votre enfant vous verra utiliser le lave-vaisselle et voudra faire de même. Si vous placez des ustensiles pointus dans le lave-vaisselle, assurez-vous qu’ils soient dirigés vers le bas et retirez-les dès qu’ils sont lavés. De plus, enlevez immédiatement les objets cassables.
  • Utilisez un loquet pour plus de protection.

Les petits appareils électroménagers

  • Débranchez les grille-pain, les mélangeurs, les cafetières, les robots ménagers et autres petits appareils lorsqu’ils ne sont pas utilisés et conservez-les hors de la portée des enfants.
  • Utilisez des raccourcisseurs de câbles électriques.
  • N’utilisez jamais de couteau ou autre objet métallique pour déboucher un grille-pain. Cela pourrait causer une électrocution. Si quelque chose se loge dans un grille-pain, débranchez-le et attendez quelques instants avant d’essayer de l’extraire. Secouez-le ou utilisez une cuillère en bois pour le déloger.

La salle à manger

Que vous disposiez d’une cuisine ou d’une salle à manger séparée, observez les points suivants.

  • Réparez ou éliminez les chaises bancales.
  • Remettez les chaises en place lorsqu’elles ne sont pas utilisées. Les enfants pourraient essayer de s’y tenir debout.
  • Fixez les tables avec piédestaux centraux. Ceux qui ont un piédestal central sont plus susceptibles de basculer si le poids de l’enfant repose sur les côtés. 
  • Assurez-vous que les dessus de table soient solidement ancrés aux bases.
  • Méfiez-vous des tables et des chaises pliantes. Retirez-les lorsqu’elles ne sont pas utilisées.
  • Vérifiez s’il y a des clous saillants, des éclats de bois, des agrafes, des boulons pointus et des bords dentelés.
  • Placez les porcelaines fines, la verrerie et les autres articles cassables en sécurité derrière des portes fermées.
  • Ne gardez pas la nappe sur la table à manger. Les tout-petits sont susceptibles de la tirer, et tout ce qu’il y a dessus.