Archives de l’auteur Milan Franco

ParMilan Franco

Déménagement : quand des travaux s’imposent dans votre maison

Que vous soyez locataire ou acquisiteur, la projection vers un nouveau chez-soi nécessite toujours une mûre réflexion en amont. Entre autres, les éventuels travaux à effectuer avant l’installation. Quels sont les travaux à envisager ? Quand ? Par qui ? Notre article saura vous aider à vous installer dans votre nouvelle demeure en toute sérénité.

Les travaux essentiels pour votre maison

Commencez par analyser l’isolation, la plomberie et l’électricité. Ne vous fiez pas aux apparences de votre future maison aussi moderne soit-elle. Vérifiez qu’à l’intérieur, les normes en vigueur soient bien respectées. Il en va de la sécurité de votre famille. Vérifiez que toutes les installations électriques telles que les interrupteurs et les prises soient normalisées.

Informez-vous sur les distances à respecter, notamment celles à proximité des points d’eau. Inspectez le compteur électrique. Si celui-ci est trop vieux, les plombs risquent très fréquemment de sauter. Référez-vous au diagnostic électrique de votre futur logement qui aura mentionné les défauts de non-conformité.  Avant de vous installer, vérifiez les conduites d’eau et inspectez la moindre fuite en fermant tous les robinets. Si les chiffres du compteur défilent, il y a sûrement des travaux de tuyauterie à prévoir.

L’isolation et le chauffage

L’isolation et le chauffage de votre nouvelle maison sont aussi importants, car elle garantit vos éventuelles économies d’énergie. Vérifiez la qualité des menuiseries et du système de chauffage. S’ils ne sont pas efficaces, prévoyez des travaux avant l’emménagement. Pour cela, les menuiseries doivent être en bonne qualité et le système de chauffage doit être efficace. Dans le cas contraire, prévoyez quelques semaines de travaux en amont.

Les travaux secondaires

Si les travaux essentiels constituent des points clés, l’organisation de votre nouveau logement ne doit pas être laissée pour cause. Établissez des plans là où vous souhaitez installer vos meubles. Il est fort possible que vous ayez à abattre quelques cloisons pour gagner en espace. Prévoyez également la pose de la tapisserie ainsi que la peinture. Nous vous recommandons d’effectuer tous ces travaux avant l’arrivée des mobiliers et de tous les membres de votre famille. Une fois que ces travaux sont terminés, vous allez pouvoir profiter pleinement de votre nouveau « chez vous ». Dans le site www.demenagementpascher.ch, les professionnels sauront vous satisfaire si vous décidez de leur confier votre projet de déménagement.

Pour une rénovation intérieure

Si vous devez effectuer des travaux de rénovation, faites appel à des professionnels expérimentés. Vous économiserez à la fois du temps et de l’argent. Si les travaux prévus ne sont pas énormes, vous pouvez vous faire assister en suivant des tutoriels ou en recevant des conseils de particuliers. Si les travaux représentent une taille importante, l’idéal serait de les confier à des professionnels du domaine.

Si par exemple, vous souhaitez rénover votre cuisine, vous avez besoin de spécialistes qui s’occuperont des tâches spécifiques et complexes telles que les montages des meubles. Vous pouvez évidemment y prendre part en effectuant les tâches secondaires et donc plus faciles ne nécessitant aucune connaissance et expérience particulières.

ParMilan Franco

Astuce pour aménager un jardin sans entretien urbain

Notre monde moderne nous incite à nous impliquer de plus en plus dans une vie professionnelle envahissant. De par cette raison, les gens sont de plus en plus réticents à s’occuper de leur maison, et surtout de leur jardin. La technologie développe sans cesse de nouveaux produits afin de faciliter la vie des citadins jardiniers en manque de temps.

Les systèmes de gestion automatique des jardins

Pour les jardiniers citadins désireux d’avoir un jardin impeccable, mais avec leur emploi du temps et la vie très effrénée que procure la ville, ne possède plus le temps nécessaire pour leur jardin. Pour satisfaire, ce jardinier en manque de temps, lors de l’aménagement du jardin, il est possible d’installer un système de gestion automatique de ce dernier. Ce système inclut :

  • Un système d’arrosage automatique : contrairement au système nécessitant le déploiement de l’équipement d’arrosage (tuyau, arrosoir) à chaque arrosage du jardin, ce dernier intègre dans le sol la tuyauterie ainsi que les systèmes d’arrosoir qui se déploie automatiquement.
  • Un système de maintien et de tonte automatique : avec l’aide de robot, le système tond automatiquement la pelouse, mais également peut pratiquer des travaux spécifiques comme le désherbage, ou encore des véhicules tailleur de haie.

Miser sur un système de jardin semi-systémique : comme la pelouse hybride

Pour les amoureux de verdure qui ne dispose pas du temps nécessaire pour s’en occuper, peuvent investir dans des plantes semi-artificielles qui nécessitent que très peu, voire pas d’entretien du tout. Contrairement aux plantes artificielles de plastique, la majorité de ces plantes sont conçues avec des éléments naturels comme des arbres fabriqués avec des troncs naturels et des éléments artificiels comme du tissu. Pour ajouter un peu de verdure à cette installation, on peut opter pour une pelouse hybride, un mixe entre une pelouse naturelle et une pelouse artificielle. Ce type de pelouse présente l’avantage d’être plus robuste et nécessitant moins d’entretien comme la tonte. Mais également, présente l’avantage d’être plus facile à installer contrairement à une pelouse 100 % artificielle.

Créer un jardin avec des plantes types désertiques et des arbres

Une autre manière d’aménager un jardin urbain est le fait de miser sur des plantes nécessitantes très peu de travail ainsi que de miser un agencement du jardin typiquement urbain. Le principe réside sur le fait d’utiliser des parcelles individuelles de petite taille et d’y planté des plantes nécessitant très peu de soin. Dans cette catégorie de plante, on peut noter les différentes variétés de cactus qui une fois plantée ne nécessite presque plus de soin et d’intention. Ou encore misé sur des arbres à fleure comme les jacarandas ou les arbres à fruit qui une fois plantée embellisse le paysage, mais ne nécessitant aucun entretien ni arrosage.

ParMilan Franco

Un mini bureau à domicile : un guide d’aménagement

Après quelques mois de travail à domicile, on travaille pratiquement dans tous les endroits imaginables de la maison. On va du canapé à la table à manger en passant par les lits. Afin de travailler dans le confort, il est temps d’investir dans un bureau à domicile plus permanent.

Table de bureau

C’est le meuble le plus évident dans tout bureau à domicile. On doit opter pour un bureau qui a la taille, la forme et le rangement les mieux adaptés aux espaces étroits. Mais il doit être assez, au moins, pour un moniteur et un clavier, ou pour un ordinateur portable. Un bureau équipé des tiroirs et des compartiments intégrés est idéal. En se concentrant sur ces facteurs-clés, on pourra réduire les options, en fonction de la surface à aménager. Certaines entreprises envisagent de se débarrasser complètement de leurs bureaux. Il est donc temps de passer de la table à manger à un véritable bureau.

Chaise de bureau confortable

Une chaise de salle à manger n’est pas à la hauteur d’une chaise de bureau pour des journées de travail. Tout comme les bureaux, les chaises de bureau confortables se comptent par dizaines. Il faut donc en trouver une qui offre un soutien adéquat. Il sera important de savoir si on veut un siège pivotant ou à roulettes, un siège avec ou sans accoudoirs. Il s’agit de choisir ce qui donne le plus de confort. Dans tout bureau à domicile, c’est le meuble qui doit être adapté au corps et soutenir pendant des heures. Il vaut donc la peine d’investir dans un bon meuble.

Petit casier de classement

Les classeurs ne sont pas ce que l’on pourrait appeler des meubles de bureau élégants. Mais ce qui leur manque en apparence est plus que compensé par un rangement fonctionnel. Même si on n’a pas des tonnes de dossiers et de documents à ranger, on pourra toujours l’utiliser d’autres fournitures de bureau. On doit penser à un meuble à roulettes, facile à déplacer. Il s’agit d’un meuble de rangement très pratique qui s’adapte à tout style de mobilier de bureau. Un petit casier est également compact, de sorte qu’il peut s’intégrer dans pratiquement n’importe quel bureau à domicile.

Petites bibliothèques ouvertes

En parlant de stockage, les petites bibliothèques ouvertes constituent une alternative élégante. Elles sont un élément de base du mobilier dans tout bureau à domicile, car elles offrent des tonnes de rangement. Elles utilisent l’espace vertical plutôt que l’espace au sol. On devra donc se demander si une bibliothèque ouverte convient ou si une étagère réduite serait plus adaptée à l’espace. Les bibliothèques ouvertes sont très polyvalentes. Elles peuvent être utilisées dans presque toutes les pièces et s’adaptent à tous les styles de mobilier de bureau à domicile. Sinon, elles peuvent être facilement réutilisées pour le salon ou la salle à manger par la suite.

ParMilan Franco

Vivre naturellement : quelques façons de décorer avec des matériaux naturels

Pour donner à une maison plus de contraste et de profondeur visuelle, on doit utiliser des matériaux naturels. Ils sont l’ingrédient secret dont chaque pièce a besoin pour créer un espace dynamique. Ils ajoutent une belle texture à un espace. Comment intégrer des éléments et des matériaux naturels dans une décoration ?

Les tapis de jute

Fabriqué à partir de fibres végétales séchées, le jute est un matériau naturel très durable et pratiquement sans entretien. Il s’agit d’un choix idéal pour un tapis abordable, qui nécessite peu d’entretien. La plupart d’eux présentent une texture tissée dans des couleurs neutres. Certains sont dans un tissage de couleur plus unie, d’autres avec des rayures et d’autres motifs. Les tapis de jute sont très polyvalents. C’est un style de tapis parfait pour les espaces côtiers, bohémiens, rustiques et éclectiques. Et ils sont également parfaits pour les superpositions. Ils créent une base durable et neutre, sur laquelle on peut poser un petit tapis décoratif coloré.

Les lampes suspendues en jute tissée

Une lampe suspendue, fabriquée à partir de jute tissée, est légère et aérée. Elle est plutôt sculpturale et texturée. C’est un style parfait pour les chambres, ainsi que pour les salles à manger et les entrées. Il est facile à secouer et crée une belle luminosité de l’intérieur. Un autre élément polyvalent de la décoration naturelle de la maison, ce style est idéal pour les styles éclectique, minimal, côtier et bohème. Elle est magnifique avec des couleurs et un décor neutres. Mais elle peut également être placée contre un mur vert dans un espace bohème tropical.

Les lampes de poterie en céramique

Il s’agit d’un moyen d’ajouter des éléments naturels à une pièce, grâce à la texture de la céramique. Les lampes en céramique sont faites d’argile et émaillées dans un ton de terre. Elles présentent un beau motif texturé. C’est une idée d’investir dans un objet quotidien qui sort un peu plus de l’ordinaire. La couleur “terre” donne à la céramique un aspect plus naturel. Elle peut être utilisée sur une console d’entrée, dans un salon ou dans une chambre à coucher. Ces lampes sont des pièces idéales pour les styles rustique, transitoire, minimaliste, éclectique et bohème.

La chaise en rotin

Pour des idées de décoration intérieure boho, le rotin est un matériau naturel fait de palme séchée. Il est tissé ensemble pour créer un meuble structuré. On ne peut pas trouver plus brut et naturel qu’une chaise en rotin dans une couleur et un matériau naturels. Sa légèreté et la façon dont elle ajoute de la texture à une pièce sont son point fort. Associer une chaise en rotin à des coussins est un excellent moyen d’ajouter de la couleur et des motifs. Comme mentionnés, les meubles en rotin sont parfaits pour les espaces bohémiens. Ils peuvent être utilisés comme meubles d’intérieur ou d’extérieur.

ParMilan Franco

Comment comparer les tarifs électriques comme un pro ?

Comparer les tarifs d’électricité peut être pour le moins frustrant. Heureusement, il existe un moyen facile de trouver le plan parfait sans perdre sa chemise. La comparaison des options aide à prendre des décisions énergétiques intelligentes. Ce guide simple contribue à trouver le plan parfait.

Les frais cachés

Certains plans tarifaires sont tout compris, tandis que d’autres comportent des frais de transmission supplémentaires. Il est parfois difficile de faire des comparaisons entre les options. Certains peuvent être truffés de frais et de charges cachés. La solution est de comparer le coût mensuel total par rapport au tarif. Le moyen le plus simple de s’en sortir est de comparer les régimes en fonction de leur coût mensuel total. En fin de compte, l’objectif est de déterminer quel plan est le moins cher. On peut se servir d’une feuille de calcul Excel, en :

  • Examinant une série de contrats
  • Repérant tous les frais et charges
  • Trouvant un moyen d’obtenir l’historique des consommations
  • Faisant des calculs

Grâce à la technologie, il existe des applications mobiles, qui font les calculs à la place, en insérant les bases requises.

Les fluctuations considérables de tarifs

Les coûts énergétiques figurent parmi les trois premières dépenses de la plupart des foyers et des entreprises. Une augmentation soudaine du prix de l’électricité peut donc avoir un effet dévastateur sur leur budget. De plus, le marché de l’électricité est l’un des marchés les plus volatils qui soient. Les tarifs changent constamment en fonction de multiples facteurs. La solution consiste à suivre le marché et être proactif. On doit garder toujours un œil sur les prix bas afin de pouvoir fixer le prochain taux lorsque l’occasion se présentera. On peut comparer les fournisseurs d’électricité et interroger les représentants des ventes. Sinon, on sera toujours à la merci du marché. On doit donc rester au courant des mouvements de prix en trouvant une source fiable. Certains services payants envoient occasionnellement des mises à jour. Ils gèrent ainsi les coûts énergétiques de manière proactive.

L’arnaque des représentants de ventes

On est parfois poussé à prendre une mauvaise décision par un représentant des ventes à la langue d’argent. Et l’industrie de l’énergie peut avoir sa part d’agents acharnés, qui disent des demi-vérités. Ils claquent un arc brillant sur leurs plans d’électricité. Pour cela, on doit donc poser les bonnes questions et lire les petits caractères. Il n’existe aucun moyen infaillible de déchiffrer le bon et le mauvais, mais ces conseils utiles aident à patauger dans les eaux troubles. On doit demander toujours si les frais nodaux, les pertes de ligne et les services auxiliaires sont inclus dans le tarif proposé. Le plan, prévoit-il des frais de compteur ou des frais de base ? Comporte-t-il des frais non-récurrents ? On doit s’assurer de ne pas être pénalisé si on consomme plus ou moins d’énergie que prévu.

ParMilan Franco

Comment fonctionne un système électrique domestique ?

L’électricité est devenue une partie essentielle de la vie contemporaine, alimentant les lumières, les appareils électroménagers, la chaleur, la climatisation, les téléviseurs, les téléphones, les ordinateurs et bien d’autres commodités modernes. L’électricité arrive à votre domicile à partir de votre société de services publics locale par une ligne électrique ou souterraine via un conduit. Les services d’électricité fournissent de l’électricité à travers une tête de mât sur le toit. Les fils continuent à travers le compteur jusqu’au panneau principal.

Un circuit électrique de base

Dans toute la maison, un fil phase et un fil neutre alimente les lumières et les appareils conventionnels avec le voltage nécessaire. Le fil phase et le fil neutre forme un circuit de 240 volts pour les gros appareils tels que les climatiseurs et les fournaises électriques.

Un circuit se compose d’un fil neutre qui est généralement noir qui va du panneau principal à une série de lumières, de prises ou d’appareils qui revient au panneau principal. En plus du fil neutre, un fil de mise à la terre revient également au panneau principal.

Votre système électrique domestique comprend également la mise à la terre, qui se réfère littéralement à la connexion du câblage à la terre. Cela peut sembler un peu étrange, mais la mise à la terre permet de vous protéger, votre maison et vos appareils contre les chocs électriques ou l’électrocution en dirigeant des courts-circuits dangereux ou des surcharges dans le sol.

Le panneau électrique principal et les sous-panneaux

Les panneaux secondaires situés à d’autres endroits de la maison sont connectés au panneau principal. Ceux-ci alimentent des zones qui ont un certain nombre de circuits de dérivation différents ou de gros appareils, tels que la cuisine et la buanderie. Ils sont également équipés d’un jeu secondaire de disjoncteurs. Il existe aussi des systèmes électriques à basse tension :

  • Les systèmes électriques à basse tension sont également courants dans les maisons pour alimenter les sonnettes, les interphones, les minuteries d’arrosage, l’éclairage extérieur et certains types d’éclairage intérieur à basse tension.
  • Avec ce genre de système, un transformateur réduit l’électricité de 120 volts de la maison à 12 volts. Par rapport au câblage de tension conventionnel, ces systèmes sont beaucoup plus sûrs pour les propriétaires de maison.

Le fonctionnement général du circuit électrique

Un circuit, par définition, est un parcours circulaire qui commence et se termine au même endroit, et c’est essentiellement ainsi que fonctionne l’électricité. Le courant commence à une source d’alimentation, alimente l’appareil ou l’appareil le long du circuit, puis revient à la source d’alimentation. Toute interruption de ce chemin rendra le circuit mort.

Les systèmes électriques domestiques ne nécessitent généralement pas beaucoup d’entretien, mais si votre maison est ancienne et que le câblage montre des signes de dommages comme les lumières qui scintillent, les prises sont chaudes, des étincelles. Dans ce cas, votre disjoncteur continue de se déclencher et il est probablement temps de faire une mise à jour.

ParMilan Franco

Les domaines d’activités de la plomberie

La plomberie est l’art de travailler le plomb c’est-à-dire que le métier d’un plombier professionnel n’est pas seulement de réparer les canalisations en urgence, mais également de les installer et les entretenir. Il peut travailler tant chez un particulier qu’en milieu industriel. Un plombier doit avoir une grande disponibilité pour votre sécurité.

La plomberie et les travaux de tuyauterie

Saviez-vous qu’un plombier doit avoir les connaissances de la circulation des fluides ? Pour cela, il détermine l’emplacement des appareils électroménagers et les arrivées d’eau selon les plans de l’architecte. Ainsi, chaque installation des canaux est différente. Son intervention commence alors par l’analyse des parcours des conduites et l’ensemble de la tuyauterie. Que votre logement soit neuf ou en rénovation, le plombier a l’obligation de s’assurer que ces tuyaux répondent aux normes en vigueur. Il utilise une caméra d’inspection ou thermique pour détecter les fuites. Et sa mission principale est de vérifier l’étanchéité de l’installation, parce que quelques gouttes échappant d’une canalisation peuvent avoir une grande conséquence sur votre facture d’eau. Pour résumer, la mission d’un plombier sur les travaux de tuyauterie est d’installer les canalisations en s’adaptant sur le plan de l’architecture, de les réparer en remplaçant les composants défectueux et ouvrir les drains obstrués. L’évacuation des eaux pluviales jusqu’au canal fait partie aussi de l’activité de la plomberie. 

L’installation des appareils sanitaires

L’installation des équipements sanitaires est l’activité la plus connue d’un plombier, notamment l’installation de la salle de bain, de la cuisine, et bien d’autres. Il n’y a rien de stressant d’installer une machine à laver ou lave-vaisselle avec sa notice, il vous suffit d’appeler un plombier pour le mettre en place. Il est bien de savoir qu’un plombier est polyvalent et a la compétence d’adapter votre salle de bain pour les personnes à mobilité réduite dans le respect total des normes. Et à l’extérieur de votre maison, un plombier pourra vous installer une belle fontaine pour décorer votre jardin, ou encore d’y poser le dispositif d’arrosages automatiques. Donc, un plombier professionnel doit travailler en équipe pour vous garantir le maximum de confort. En outre, il pourra aussi vous installer une piscine et de son système de filtrage ou du jacuzzi.   

La plomberie et le chauffage

C’est le domaine d’activité le moins connu de l’intervention d’un plombier. Il pourra vous apporter une solution si votre chauffage ne marche pas correctement. C’est vrai que ce métier est pour un chauffagiste, mais il peut être les deux : un plombier-chauffagiste. Dans le domaine de chauffage, voici les missions d’un plombier :

  • Mettre au point les systèmes de climatisation ou la ventilation ;
  • Maintenir les chaudières ;
  • Réaliser les raccordements électriques ainsi que des interventions en réglage et la mise en service ;
  • Installer le système de chauffage à partir de la nouvelle technologie comme le chauffe-eau solaire, la pompe à chaleur ;
  • Les travaux de ramonage
ParMilan Franco

Pourquoi vous devriez faire appel à un service de nettoyage ?

La plupart des gens ne peuvent pas garder leur maison aussi propre qu’ils le voudraient. Beaucoup rêvent d’engager des nettoyeurs professionnels. Mais leur principal obstacle est le manque de connaissances sur les avantages d’en engager un. Nous vous citons quelques raisons pour lesquelles vous devriez envisager de faire appel à un service de nettoyage.

Un coût de service beaucoup plus abordable

La principale raison pour laquelle les gens évitent de faire appel à des services de nettoyage est le coût. Les gens pensent généralement que le nettoyage professionnel est toujours extrêmement coûteux. La plupart d’entre eux ne voudront pas payer pour quelque chose comme ça s’ils n’y sont pas obligés. Si vous vous inquiétez de la façon de payer un service de nettoyage, vous devrez consulter sur le coût de leurs services. Vous devrez faire une comparaison combien les services de nettoyage coûtent réellement. Vous serez peut-être agréablement surpris de voir à quel point le prix du nettoyage peut être bas. Si certains nettoyeurs font payer cher, ce ne sera certainement pas le cas de toutes les entreprises de nettoyage. Il existe de nombreuses entreprises qui pratiquent des tarifs très abordables.

La fréquence de nettoyage selon vos besoins

Si vous avez besoin de nettoyeurs pour prendre soin de votre maison, vous n’aurez pas à vous engager en permanence. Vous pouvez faire venir des nettoyeurs professionnels pour nettoyer votre maison chaque fois que vous en avez besoin. Vous n’êtes pas obligé de vous engager à des services mensuels ou hebdomadaires. Vous pouvez simplement en engager de façon aléatoire. De plus, vous n’êtes pas obligé d’engager quelqu’un qui peut nettoyer toute votre maison entière. Vous pouvez plutôt engager quelqu’un pour nettoyer les pièces qui ont vraiment besoin d’être nettoyées. Vous pouvez faire venir un service de nettoyage professionnel pour s’occuper d’une ou quelques pièces seulement. Les services de nettoyage veulent travailler avec vous. Ce qui signifie qu’ils peuvent vous fournir le type de services dont vous avez besoin.

Une maison propre et saine

Lorsque votre maison sera nettoyée en profondeur, il y aura moins de germes, de bactéries et d’allergènes dans la maison. Cela signifie que vous pourrez mener une vie beaucoup plus saine. Le type d’air que nous respirons peut avoir un impact réel sur notre santé. Lorsque les gens respirent de l’air pollué, ils seront beaucoup plus susceptibles de tomber malades ou d’avoir des problèmes respiratoires. Si vous avez l’impression de tomber constamment malade, votre maison sale peut être la source du problème. Si vous faites appel à un service de nettoyage professionnel, vous pourrez faire de votre maison un endroit plus sain. Les services de nettoyage professionnel ont reçu des formations et des expériences sur l’hygiène. Il est clair que faire appel à un service de nettoyage contribue à vous fournir une maison beaucoup plus saine et propre.

ParMilan Franco

Pourquoi devriez-vous confier vos plomberies au service professionnel plutôt qu’à un amateur en plomberie ?

Beaucoup de gens pensent économiser de l’argent en embauchant un amateur pour régler leur problème de plomberie. Trop souvent, presque la totalité d’entre eux en sortent perdants et regrettent profondément cette voie. Quelles sont alors les caractéristiques des services professionnels de plomberie pour lesquelles il est préférable de les embaucher ?

Expérimentés

La plupart des plombiers expérimentés travaillent pour un service professionnel de plomberie. Ils ont l’expérience de la réparation de tous les problèmes de plomberie courants qui affligent les maisons. Ils ont l’habitude de réparer les chauffe-eaux qui fuient, les toilettes qui sont bouchées ou les drains qui sont obstrués. Grâce aux nombreux marchés que le service a déjà traités, leurs plombiers ont déjà vu et traité des divers cas. Il est facile pour eux de savoir exactement quoi faire, quelle que soit l’ampleur du problème. Grâce au site web du service professionnel, il vous est facile de contacter leurs plombiers expérimentés.

Compétents et capables

Lorsque vous faites appel à un service de plomberie, vous voudrez être sûr qu’il est suffisamment compétent pour la tâche. Rien n’est pire que d’embaucher un amateur avec une clé à molette pour examiner vos tuyaux. Il y a de fortes chances pour que les dégâts soient plus importants que lorsqu’ils ont commencé. Une simple canalisation à déboucher peut finir avec des tuyauteries à remplacer complètement. Tous les plombiers d’un service professionnel sont contrôlés et vérifiés. Leurs antécédents sont vérifiés bien avant qu’ils n’arrivent chez vous. Cela vous permet d’être sûr qu’ils sont les bonnes personnes pour le travail à accomplir.

Fiables

Il y a peu de choses pires que d’attendre un plombier amateur après avoir obtenu un délai de huit heures. Alors que votre évier fait jaillir de l’eau sur la moquette ou que vos toilettes débordent. Grâce au service professionnel de plomberie, vous pouvez fixer l’heure exacte d’arrivée de votre plombier. Cela vous évite de prendre une journée entière de congé pour l’attendre. Les plombiers d’un service professionnel ont tout vu et ils ont les notes et les critiques pour le prouver. Ils sont capables de vous expliquer les détails de votre travail avant que vous ne vous en rendiez compte.

Flexibles

Par rapport aux amateurs, l’équipe du service professionnel de plomberie est en ligne 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Si vous avez des préoccupations avant, pendant ou après votre travail, quelqu’un vous contactera pour vous aider à résoudre vos problèmes. Quelle que soit l’ampleur de votre travail, le service professionnel peut assurer que vous serez satisfait par leurs plombiers. Lorsque vous réservez un plombier par l’intermédiaire d’un service professionnel de plomberie, vous pourrez choisir le moment où le travail est effectué. Et si votre situation change, vous pourrez toujours annuler ou reporter votre rendez-vous avec un préavis d’au moins 24 heures.

ParMilan Franco

Les différentes rénovations qui améliorent la valeur d’une maison

“Réparer et vendre” est une locution couramment adjointe et utilisée dans le secteur immobilier. Bon nombre de propriétaires amorcent des rénovations importantes avant de vendre leur maison. Comment rénover votre maison, sur le plan tactique ? Quels genres de travaux de rénovation améliorent la valeur réelle de votre maison ?

Les éléments de base

Les éléments de base correspondent à ce que les acheteurs espèrent d’une maison. Cela peut comprendre :

  • Une toiture sans fuite
  • Des gouttières et tuyaux de descente en bon état de fonctionnement
  • Un grenier étanche
  • Une chaudière efficace
  • Sols rigides
  • Des murs bien conservés
  • Des remparts solides qui fonctionnent

Les acheteurs potentiels s’attendent également à ce que les systèmes de plomberie et de CVC soient en bon état de fonctionnement. Dans les propriétés haut de gamme, les éléments de base peuvent également comprendre des chambres, des salles de bain et des garages. Cela ne signifie pas que vous devez tout rénover.

L’attrait visuel

Les objets qui ajoutent de l’attrait visuel aident la propriété à avoir bon aspect lorsque les acheteurs potentiels arrivent. Même s’ils n’ajoutent pas une valeur monétaire considérable, ils aideront la maison à se vendre rapidement. Les plus avantageux sont les rénovations de cuisine, les fenêtres et les portes neuves et les nouveaux revêtements. Vous pouvez les réaliser vous-même pour économiser du temps et de l’argent. Vous n’êtes pas obligé d’incorporer des choix de design audacieux. Des murs d’accent subtils et des bons dosserets sont des éléments simples qui ajouteront à l’attrait de votre maison. L’éclairage est un autre élément qui peut faire pencher la balance.

L’ajout de la valeur

Les projets qui apportent une valeur ajoutée considérable sont ceux que préconise le programme “réparer-et-vendre”. Ils devraient également figurer en bonne place sur la liste des propriétaires. Si la plupart de ces efforts ne permettent pas de couvrir leurs coûts, certains s’en approcheront. Les facteurs qui rendent la propriété attractive sont une pelouse parfaitement soignée, un aménagement paysager, une nouvelle peinture et de nouvelles installations. Ils permettent souvent de récupérer 80 % ou plus de leurs coûts lors de la revente. La modernisation des salles de bain, la rénovation des terrasses et les améliorations en matière d’économie d’énergie sont également très rentables.

Les préférences personnelles

Les projets des préférences personnelles sont des objets intéressants. Mais d’autres n’aiment pas ou ne sont pas prêtes à payer pour obtenir. Il s’agit d’équipements tels que les jacuzzis, les piscines, les caves à vin, les terrains de tennis et bien d’autres. Une piscine n’ajoute pas souvent de la valeur à une maison. Il coûte une petite fortune pour installer une piscine creusée. De nombreux acheteurs la considèrent comme un problème d’entretien. Elle ne sera utilisable que quelques mois par an, sauf si vous vivez dans un climat tropical. Les acheteurs potentiels ne sont pas souvent prêts à payer une prime pour ces éléments.

ParMilan Franco

Connaitre les codes couleur des fils électriques et ses utilisations

Un moyen permettant d’identifier les conducteurs électriques à l’aide de leurs couleurs, ces codes couleurs sont d’une grande importance pour établir une installation électrique sécurisée dans une habitation. Ce protocole permet à l’installateur de limiter les risques d’accidents causés par les confusions.

Quels sont les différents codes couleurs des fils électriques ?

Afin d’assurer la sécurité des dépanneurs électriques qui réalisent une installation électrique à domicile, il existe la norme NF C 15-100 qui a pour objectif de bien définir les règles d’installation du système électrique dans les habitats domestiques. Cette norme détermine des codes de couleur importants pour chaque conducteur d’une installation.

C’était en 1970 que ces protocoles de couleurs ont été établis. Par conséquent, les conducteurs électriques que l’on appelle « de phase » affichent plusieurs couleurs, la couleur noire, marron ou rouge. Ces conducteurs, comme nous les connaissons a pour fonction de transmettre le courant et les couleurs ont diverses significations :

  • Le fil bleu clair s’agit d’un conducteur neutre. Sa fonction principale est d’assurer d’une manière sûre la répartition du courant.
  • Les fils verts ou jaunes agissent comme un conducteur de protection. Ses rôles principaux sont de relier les divers appareils à la terre.
  • Les conducteurs de couleur orange sont souvent des fils de phase après récepteur.
  • On peut trouver aussi des fils de navette qui affichent d’autres couleurs

Une mesure de prudence est recommandée pour toute installation électrique

Dans la plupart des installations, l’électricité entrera à un moment donné dans le bâtiment, puis sera distribuée dans presque tous les coins par une série de câbles. Même les outils et les machines utilisés sont remplis de fils utilisés pour conduire l’électricité afin d’effectuer toute action requise. Bien que l’électricité soit utilisée en permanence tout au long de la journée sans trop y penser, elle risque en réalité de poser de nombreux problèmes. Si quelque chose n’est pas câblé correctement, cela peut entraîner des blessures, des décès, des incendies et de nombreux autres problèmes. C’est la raison pour laquelle il existe des codes de couleur de fil bien établis pour garantir que ceux qui travaillent avec ce type d’équipement peuvent s’assurer que tout est câblé de manière sûre et efficace.

Câblage de données

Une autre chose importante à garder à l’esprit lorsque l’on examine la sécurité des fils électriques est le câblage de données dans une installation. Les câbles utilisés pour transmettre des données pour des systèmes informatiques sont souvent considérés comme inoffensifs, car ils transportent des informations plutôt que de l’électricité. Certains types de câbles réseau recevront suffisamment d’électricité pour être dangereux. Certains appareils, tels que les téléphones, n’auront besoin que de l’alimentation par Ethernet, ce qui signifie qu’ils obtiendront l’électricité nécessaire à partir du câble réseau auquel ils sont connectés. Si quelqu’un coupe ces fils, ou s’ils s’effilochent, ils peuvent présenter un risque de choc ou d’incendie.

ParMilan Franco

Les différents bénéfices dans le métier d’un architecte paysagiste

Les zones urbaines continuent à se développer et la durabilité domine l’élaboration des politiques. On reconnaît aujourd’hui que l’architecture paysagère offre bien plus qu’une valeur esthétique. Outre l’embellissement des villes, les espaces verts urbains peuvent également rassembler des personnes d’horizons différents. Ils améliorent notre bien-être psychologique et physique. L’architecture urbaine est aussi un catalyseur du changement économique.

Une profession en pleine croissance

Les parcs et jardins urbains ne s’épanouissent pas seulement de façon naturelle. Ce sont plutôt des créations minutieuses des architectes paysagistes. L’architecture paysagère, c’est bien plus que de planter des arbres et des fleurs dans la cour. C’est une discipline qui combine les arts et les sciences pour créer des espaces verts artificiels. Depuis plusieurs centaines d’années, les architectes paysagistes construisaient des jardins et des parcs de toutes tailles. Outre la conception d’espaces verts innovants, ils consacrent une grande partie de son temps à la mise au point et au suivi de projets de construction sur site. En tant qu’architectes paysagistes, ils doivent travailler avec d’autres équipes de construction. Cela leur permet de s’assurer que ses conceptions paysagères apportent une cohérence aux projets.

La création des espaces de joie

La création d’espaces communs qui plaisent à tous est un principe fondamental qu’un architecte paysagiste applique à tous les projets. Si les œuvres d’art sont destinées à être appréciées par quelques privilégiés, l’aménagement paysager est destiné à apporter de la joie aux masses. Afin de s’assurer que leurs créations sont bien perçues par les consommateurs, les architectes paysagistes mènent régulièrement des enquêtes sur les tendances. Ils appliquent leurs conclusions à de nouveaux projets. Les gens recherchent aujourd’hui des moments de joie ordinaires, comme rentrer chez eux dans un beau jardin. Ils veulent pouvoir s’asseoir dans un endroit paisible et converser avec les voisins. Les architectes paysagistes essayent d’intégrer ces émotions dans leurs projets pour créer des espaces intimes.

La collision de la nature et de la culture

Les architectes paysagistes utilisent des techniques innovantes pour préserver les contours du paysage d’origine. Leur utilisation créative des sentiers pédestres et des pistes cyclables leur permet l’accès à l’ensemble d’un parc. Cela permet également à la flore et à la faune locales de prospérer en tandem avec les humains. Et en tissant l’histoire, la culture et les souvenirs locaux dans leur conception, ils contribuent également à renforcer le lien entre les résidents locaux et l’environnement. Après la construction, les propriétaires sont toujours heureux de voir de nouvelles haies et de nouveaux bois autour du jardin. En tant qu’architectes paysagistes, ils n’ont pas le droit de tout raser au bulldozer et d’effacer l’ardoise, quelle que soit la solution par laquelle ils entendent la remplacer. Ils doivent être conscients de l’importance qu’un lieu a dans le cœur et l’esprit des habitants. Ils doivent faire de leur mieux pour préserver ce lien.

ParMilan Franco

Comment optimiser la sécurité de votre maison ?

Tout ce qu’il faut aux voleurs en quête de méfaits, c’est une fenêtre déverrouillée pour le laisser entrer et ainsi voler vos objets précieux et devenir une menace pour vos proches. 

Une seule négligence pourrait vous coûter la vie ou au mieux, des milliers d’euros de perte d’argent ou d’objets précieux. Bien que les biens volés puissent être remboursés si vous les avez assurés, la vie de vos proches est également menacée par un intrus dans la maison. 

Il existe différents types de caméras de sécurité, comme la caméra de sécurité intelligente qui peut aider à protéger votre maison. Par conséquent, la nécessité de renforcer les systèmes de sécurité à domicile devient une pratique essentielle à suivre. Peu importe à quel point vous vous sentez en sécurité à l’intérieur de la maison. Si sa sécurité n’est pas intacte, cela pourrait vous coûter très cher.

Voici quelques conseils qui doivent être pris au sérieux si vous aimez votre famille, leurs vies et les biens matériels spécifiques acquis après plusieurs années de dur labeur. Tout d’abord et avant tout, assurez-vous d’avoir de bonnes alarmes équipées. Une fois cet élément de sécurité de base abordé, vous pouvez passer à des mesures de sécurité plus spécifiques.

1. Serrures de porte de haute qualité avec une sécurité renforcée à chaque point d’entrée

Le premier endroit où les cambrioleurs cherchent à entrer à l’intérieur de la maison est par la porte d’entrée. Dans ce cas, la sécurisation de la maison à l’aide d’un pêne dormant à un ou deux cylindres pourrait, dans une certaine mesure, permettre d’éviter le problème. Sinon, si vous pensez que garder les portes fermées à clé tout le temps résoudra le problème, alors vous avez tort. Les fenêtres font l’endroit préféré des intrus pour se faire une entrée. Ce sont les points à haut risque de la maison. Par conséquent, le remplacement du verre ordinaire par de l’incassable pourrait vous aider à mieux vous protéger. De plus, c’est une bonne idée d’avoir des meubles et d’autres articles suffisamment grands pour que les voleurs ne puissent pas les sortir par la fenêtre ou la porte.

2. Utilisez un système de classement pour évaluer la sécurité

Les serrures sont classées sous 3 catégories. Les serrures de catégorie 3 confèrent une sécurité résidentielle de bas niveau tandis que les serrures de catégorie 2 sont parfaites pour les besoins des bâtiments commerciaux légers. Les meilleurs de la catégorie sont les serrures de catégorie 1 qui offrent une sécurité résidentielle maximale et qui sont également chères. 

Outre les serrures, l’installation de caméras de sécurité comme une caméra et des alarmes de sécurité est un excellent moyen d’effrayer les intrus. Cela les empêche d’entrer sans permission et les tient à l’écart. L’installation de caméras de sécurité à tous les points d’entrée, y compris le jardin, la cour arrière et l’entrée, améliore la sécurité. Il y a différents types d’appareils photo au choix et ils ne sont pas tous chers. De même, les alarmes de sécurité découragent les cambrioleurs de valser à l’intérieur. Une fois que l’alarme émet un bip, elle vous alerte, vous et votre famille, mais aussi votre voisinage pour qu’il prenne des mesures immédiates. Mais assurez-vous de garder l’appareil intact, de vérifier les piles et de les remplacer en cas de besoin.

3. Réparez à l’extérieur

Quand il s’agit de renforcer la sécurité de la maison, rien ne doit être laissé sans surveillance. De la porte du patio aux fenêtres, tous ont besoin d’une bonne protection. Si ces portes sont accessibles depuis le premier étage, assurez-vous qu’elles sont toujours bien fermées et verrouillées. L’installation de barres de sécurité pour les fenêtres coulissantes et les portes-fenêtres est également une excellente idée.

Taillez régulièrement les arbustes, les arbres et les buissons si vous avez un jardin, une pelouse ou une cour arrière dans la maison. Si les branches des arbres facilitent l’accès à vos fenêtres, coupez-les immédiatement. Ces endroits sont les meilleurs pour les voleurs pour se cacher et ensuite faire une entrée. 

4. Les lumières dissuadent les intrus

C’est une excellente idée d’installer des lumières tout autour de la maison et surtout à l’avant et dans la cour arrière. Se cacher et se couvrir dans le noir est le jeu préféré des intrus. Il est donc préférable de garder tous les endroits, en particulier les points d’entrée, suffisamment éclairés. Les lumières, lorsqu’elles sont bien utilisées, aident non seulement à donner un aspect séduisant à la maison, mais aussi à tenir les cambrioleurs à l’écart. Vous pouvez opter pour un éclairage décoratif pour les lumières avant, et des lumières activées par le mouvement près de la porte arrière et sur les côtés de la maison.

5. Prenez un chien

Le chien, l’animal le plus loyal envers l’homme est un fournisseur naturel de sécurité. Avec un chien dans la maison, vous pourriez échapper à de nombreux impératifs pour maintenir la sécurité. De plus, si le chien est dressé, vous gagnez déjà la moitié de la bataille. Grâce à leur sens aigu de l’ouïe et de l’odorat, ils ont la capacité de détecter la présence d’une personne inconnue bien avant vos autres gadgets de sécurité. Non seulement les chiens constituent de bons amis, mais lorsqu’il s’agit de sécurité, ils agissent comme un système d’alarme à toute épreuve. Les chiens extrêmement attentifs et très alertes sont les atouts de la vie et si vous en avez un, vous n’avez pas à beaucoup vous inquiéter.

ParMilan Franco

Quels sont les conseils de sécurité pour le pelletage de la neige ?

Lorsque l’allée et les trottoirs sont recouverts d’une épaisse couche de neige, il est temps de sortir une pelle pour ce que certains considèrent comme une corvée redoutable. Mais avant de vous attaquer à la première chute de neige de la saison, prenez le temps de lire ces conseils de sécurité pour le pelletage de la neige afin d’éviter toute blessure potentielle. 

Le pelletage de la neige peut entraîner un certain nombre de risques pour la santé de nombreuses personnes, des blessures au dos aux crises cardiaques. Le mélange de températures froides et d’efforts physiques augmente la charge de travail du cœur, ce qui peut accroître le risque de crise cardiaque pour certains. En effet, même en marchant dans la neige lourde et mouillée, votre cœur peut être mis à rude épreuve. Les conseils suivants peuvent vous aider à assurer votre sécurité lorsque vous vous apprêtez à pelleter.

Quelles sont les mesures à prendre ?

  • Réchauffez-vous. Réchauffez vos muscles avant d’aller pelleter en faisant des mouvements légers, comme vous penchez d’un côté à l’autre ou marcher sur place.
  • Poussez plutôt que de soulever. Pousser la neige avec la pelle au lieu de la soulever peut aider à réduire la tension sur votre corps. Lorsque vous soulevez de la neige, pliez les genoux et utilisez vos jambes lorsque c’est possible.
  • Choisissez votre pelle judicieusement. Des pelles ergonomiques peuvent aider à réduire la quantité de flexions à effectuer.
  • Allégez votre charge. Envisagez d’utiliser une pelle en plastique plus légère plutôt qu’une pelle en métal pour aider à réduire le poids soulevé.
  • Appuyez sur le bouton de pause. Faites des pauses fréquentes. Pensez à prendre une pause après 20 à 30 minutes de pelletage, surtout lorsque la neige est mouillée.
  • Considérez plusieurs voyages. Envisagez de pelleter périodiquement pendant la tempête pour éviter d’avoir à déplacer de grandes quantités de neige à la fois.
  • Suivez les chutes de neige. Essayez de pelleter la neige peu après qu’elle soit tombée, lorsqu’elle est plus légère et plus molle. Plus la neige reste longtemps sur le sol, plus elle peut devenir humide. La neige mouillée est plus lourde et plus difficile à déplacer.
  • Porter des vêtements épais. Habillez-vous avec plusieurs couches de vêtements et enlevez-les au fur et à mesure que vous vous réchauffez pour aider à maintenir une température corporelle confortable.
  • Restez hydraté. Buvez beaucoup d’eau pour rester hydraté pendant que vous pelletez.

Une étude nationale a révélé que les blessures les plus courantes liées au pelletage se situaient dans le bas du dos. Les blessures liées au cœur ne représentent que 7 % de toutes les blessures, mais elles sont les plus graves. Si vous ne faites pas d’exercice régulièrement, si vous êtes d’âge moyen ou plus âgé, ou si vous avez des problèmes de santé, comme une maladie cardiaque ou de l’hypertension artérielle, vous devriez consulter votre médecin avant de faire du pelletage intensif. Envisagez d’utiliser une souffleuse à neige ou un service de déneigement comme autre moyen de déneigement.

Quelles sont les exigences en matière de déneigement et de déglaçage ?

La neige et la glace représentent un risque potentiel non seulement pour vous, mais aussi pour les autres. En tant que propriétaire, vous êtes tenu de faire un effort raisonnable pour que les aires de marche publiques autour de votre propriété soient dégagées de la neige et de la glace. Le prétraitement de vos allées et autres surfaces pavées avec un produit anti-givre peut faciliter le déneigement et le déglaçage. 

Envisagez de vous approvisionner à l’avance pour la fonte des glaces, car il arrive que les stocks soient épuisés pendant les longs hivers. Sachez que le sel gemme peut endommager la brique, la pierre, l’asphalte et les allées en béton. Assurez-vous de vérifier les codes et les ordonnances de votre région concernant les exigences de déneigement et de déglaçage.

ParMilan Franco

Les cinq façons-clés de savoir si une maison sera une bonne occasion pour vous

Si vous voulez acheter une maison, savoir si elle sera un gouffre financier potentiel ou un diamant brut est difficile. Les experts savent bien quand une maison est une bonne occasion. Nous avons donc rassemblé quelques-unes des caractéristiques que vous devez rechercher lors de la recherche d’une nouvelle maison.

1.    Une structure et des systèmes solides

Les principes majeurs d’une maison sont l’état de la structure, l’électricité, la plomberie et les systèmes mécaniques. Ils semblent invisibles, mais considérez-les comme les organes vitaux de votre maison. Les signes courants de problèmes sont les incohérences et la décoloration des finitions et des éléments structurels. Ils peuvent signaler une surcharge d’un système structurel. Si chaque pièce est équipée d’un climatiseur, c’est qu’il n’y a pas de système de climatisation central. C’est certainement à considérer dans certains climats.

2.    Le plan de l’étage

Considérez le flux des pièces, leur taille et leurs proportions, les inefficacités et le gaspillage d’espace. Examinez le plan d’étage. Vous pouvez rapidement voir les adjacentes et les moyens potentiels de récupérer les espaces inutilisés. Y a-t-il quatre placards qui pourraient être utilisés pour créer plus d’espace de comptoir ? Y a-t-il une colonne structurelle qui gênerait la création d’une suite ? Trouver ces espaces délicats vous donnera en un rien de temps l’impression d’être un pro du design.

3.    La lumière naturelle et les vues

Un élément important à considérer est l’emplacement, la taille et le nombre de fenêtres. Les fenêtres orientées vers le sud reçoivent beaucoup de lumière pendant la journée. Il est difficile et coûteux d’ajouter des fenêtres. Réfléchissez bien aux espaces qui n’ont pas de fenêtres. Le salon, a-t-il une fenêtre orientée vers le nord ? Sinon, vous n’aurez pas de lumière naturelle. Y a-t-il une fenêtre au-dessus de l’évier de cuisine ? Elle rend le lavage de la vaisselle plus agréable.

4.    Les finitions et matériaux de qualité

Au-delà des choix esthétiques, inspectez les finitions traversant des années et ayant une qualité intemporelle. Les éléments construits pour durer sont :

  • Les parquets en bois dur
  • Les portes en bois massif
  • Les murs et les moulures en maçonnerie ou en plâtre épais

Ils seront très chers si vous voulez les remplacer par des matériaux de qualité similaire. De plus, ces éléments peuvent également apporter beaucoup de charme à un espace qui peut être difficile à trouver ailleurs.

5.    L’emplacement et l’orientation

Ce que l’on ne peut pas changer dans une propriété, c’est son emplacement et son orientation. Tous les agents immobiliers vous le diront, et ils ont raison. L’emplacement est souvent primordial. Une maison de ville magnifiquement aménagée n’est soudain plus aussi parfaite si elle est située loin de l’endroit où vous la recherchez. Une maison, dans le quartier idéal, qui est placée presque accolée à son voisin peut être tout aussi peu attrayante.

ParMilan Franco

Comment éliminer les taches de calcaire dans les toilettes ?

Est-ce que vous avez l’impression de toujours nettoyer les toilettes ? Plusieurs nettoyants naturels et chimiques peuvent faire passer les taches noirâtres de vos toilettes en porcelaine à un magnifique blanc brillant.

Le vinaigre et la bicarbonate de soude

Le vinaigre et le bicarbonate de soude sont deux des nettoyants naturels les plus polyvalents dans votre garde-manger. Non seulement ils peuvent nettoyer tout, de votre poêle à vos planchers, mais ils sont aussi parfaits pour enlever les taches d’eau dure dans vos toilettes.

Les matériaux

  • Du vinaigre,
  • de la bicarbonate de soude,
  • un gobelet doseur.

Comment procéder ?

  • Mesurer une tasse de vinaigre. Versez-le dans la toilette en essayant de recouvrir toute la cuvette, surtout là ou il y a des taches ;
  • laissez le vinaigre reposer dans les toilettes pendant 10 minutes ;
  • ajoutez une tasse de bicarbonate de soude dans la toilette ;
  • ajouter une autre tasse de vinaigre juste après la bicarbonate de soude ;
  • laissez-les pétiller dans les toilettes pendant environ 10 à 15 minutes ;
  • utilisez une brosse de toilette pour frotter les taches d’eau ;
  • laisser la solution reposer plus longtemps s’il reste des taches et répéter l’étape ci-dessus ;
  • tirez la chasse d’eau.

Le borax

Le borax est un autre remède miracle pour les taches d’eau de la cuvette des toilettes. Ce puissant nettoyant peut enlever les taches minérales et la saleté avec peu d’effort.

Les matériaux

  • Du borax,
  • du Vinaigre (facultatif).

Comment procéder ?

  • Si vous choisissez d’utiliser du vinaigre, ajoutez 1/2 à 2/3  de tasse dans la cuvette de la toilette.
  • Laissez reposer le vinaigre pendant 10 à 15 minutes. Pour une eau très dure, vous pouvez la laisser reposer pendant une heure ou plus.
  • Frottez légèrement la toilette avec la brosse de la toilette en essayant d’enlever autant de minéraux en vrac que possible.
  • Tirez la chasse d’eau.
  • Versez une 1/2 tasse de borax dans la toilette. Vous pouvez en saupoudrer doucement autour de la cuvette de la toilette, en lui permettant de toucher toutes les taches. (Commencez ici si vous n’utilisez pas de vinaigre)
  • Utilisez la brosse de la toilette pour frotter.
  • Laissez le borax dans les toilettes aussi longtemps que possible. Toute la nuit sera la meilleure.
  • Frottez encore une fois les toilettes, en vous assurant que toutes les taches ont disparu.
  • Tirez la chasse.

Les produits de nettoyage du commerce

Si vous voulez utiliser un nettoyant du commerce pour vous débarrasser des taches dans vos toilettes, plusieurs options sont disponibles.

Pour utiliser un nettoyant du commerce, il faut généralement appliquer le nettoyant autour de la cuvette et le laisser reposer pendant le temps recommandé avant de le frotter. Comme certains de ces nettoyants sont nocifs pour la peau, il faut faire preuve de prudence.

Les taches tenaces

Si les solutions naturelles et les nettoyants du commerce ne sont pas assez efficaces, ne jetez pas encore l’éponge. Une pierre ponce ou un papier de verre à grain fin peut bien faire l’affaire. Cependant, si vous utilisez du papier de verre, assurez-vous qu’il est à grain fin ou extra fin afin de ne pas égratigner la porcelaine de vos toilettes.

Instructions sur la pierre ponce

Après avoir utilisé l’une des méthodes de nettoyage ci-dessus, une pierre ponce ou du papier de verre et une brosse de toilette peuvent enlever les taches tenaces. 

  • Prenez la pierre ponce, de préférence une sur un bâton et frottez la tache.
  • Un rinçage à différents intervalles peut aider à enlever les débris.
  • Actionnez la chasse d’eau.

Le retour à la blancheur

Nettoyer votre salle de bain est un travail ingrat mais quelqu’un doit le faire. Le calcaire peut rendre le nettoyage, en particulier de vos toilettes, encore plus difficile. Heureusement, il existe plusieurs nettoyants du commerce et naturels pour redonner à votre cuvette de toilette son lustre d’antan. 

ParMilan Franco

Réparer une toilette en cours d’exécution

Réparer une toilette en marche est beaucoup plus facile que vous ne le pensez. Vérifiez à l’intérieur du réservoir des toilettes s’il y a un clapet qui fuit, une mauvaise valve de remplissage ou un tuyau de trop-plein à la mauvaise hauteur. Alors, arrêtez de gaspiller de l’eau et réparez-la immédiatement. Voici quelques conseils pratiques qui peuvent vous aider.

Repérez l’origine du problème

Que vous entendiez de l’eau couler en permanence ou des cycles réguliers, il est indispensable de déchiffrer les indices afin que vous puissiez arrêter la plupart des fuites. Les quincailleries et les centres de rénovation vendent les pièces pour presque toutes les réparations de toilettes. L’une des causes d’une toilette en cours d’exécution est un clapet qui ne ferme pas. Si de l’eau du réservoir s’infiltre autour de la palette et dans le bol, celle-ci est probablement détruite. 

Comment procéder au remplacement du clapet de toilette ?

Pour remplacer le clapet, fermez d’abord la vanne d’alimentation en eau sous la toilette (ou l’alimentation principale si la vanne fuit !). Rincer les toilettes pour drainer la plus grande partie de l’eau et décrocher le vieux clapet. Achetez un nouveau clapet du même type et installez-le en suivant les instructions fournies sur l’emballage. Accrochez la chaîne à battants sur le bras du levier de chasse afin qu’il y ait un peu de mou lorsque le battant est fermé. Avant de commencer, prévoyez les outils nécessaires pour ce projet de réparation de toilettes de bricolage. Vous gagnerez ainsi du temps et évitez la frustration. Ces outils sont le plus souvent :

  • Scie à métaux
  • Pinces
  • Peut avoir besoin d’une nouvelle vanne de remplissage

Dépanner une toilette qui prend temps à remplir d’eau

Une toilette qui prend trop de temps à remplir peut poser de nombreux problèmes. Des conduites de remplissage bouchées ou des flotteurs défectueux affectent l’écoulement de l’eau dans les toilettes. Effectuez des vérifications rapides et remplacez tous les composants endommagés par des pièces facilement disponibles. Si vous savez utiliser une pince, vous pouvez réparer une toilette qui prend trop de temps à se remplir pour éviter des frais de plombier coûteux.

Vérifiez que la vanne qui active le débit d’eau de la toilette est complètement ouverte et que la canalisation est exempte de débris. Tournez la poignée dans le sens des aiguilles d’une montre pour couper le débit et dissiper l’accumulation de calcium à l’intérieur de la valve. Tournez-le dans le sens antihoraire pour ouvrir la vanne. Ouvrez la vanne jusqu’à ce qu’elle s’arrête. Fermez à nouveau la vanne et détachez-la du réservoir à l’aide de la pince multiprise.

Si vous manquez du temps ou vous n’avez pas les mains d’un artisan bricoleur, le mieux à faire est de faire appel à un plombier professionnel. Confier la tâche à un véritable professionnel vous permet de régler rapidement tous les problèmes liés à votre installation sanitaire. En plus, ces professionnels offrent un service d’urgence 24 h/24 et 7 j/7.

ParMilan Franco

Comment remettre à neuf les planchers de bois franc ?

Les conseils suivants sur la façon de remettre à neuf les planchers de bois franc rendront votre travail plus facile et plus sécuritaire. Bien que le bois dur puisse durer toute une vie dans votre maison, il devra éventuellement être rénové et peut-être même remis à neuf. Les planchers sales peuvent être nettoyés avec un détergent à bois, et vous pouvez souvent leur redonner leur lustre naturel avec un peu d’huile de coude. L’équipement de polissage des planchers, disponible à la location chez votre magasin local de rénovation domiciliaire, est bon pour enlever l’accumulation de cire et la saleté, mais si le lustrage lui-même est taché, décoloré ou endommagé, le plancher devra être remis en état.

Déterminez quel type de bois vous avez

Le ponçage de votre plancher enlèvera une partie du bois et pour que la profondeur du bois de votre lame, parquet ou stratifié soit suffisamment épaisse, exposez le bord du bois en enlevant une plinthe ou un couvercle de ventilation pour évaluer son épaisseur. Vous pourrez poncer jusqu’à la rainure et la languette du plancher, mais pas au-delà de cela. S’il s’agit d’un sol stratifié mince, ou s’il a déjà fait l’objet de restauration, alors le travail doit être effectué par un professionnel.

De quels matériels aurez vous besoin ?

Pour remettre à neuf votre plancher de bois, vous aurez besoin d’une ponceuse, de mastic à bois, de teinture pour bois, de la laine d’acier fine, de vernis, de ruban adhésif pour peinture, d’un couteau à mastic, d’un marteau, de feuilles de plastique, d’un ventilateur électrique, d’un appareil de protection pour les yeux, d’un aspirateur, de chiffons non pelucheux, de tampons applicateur pour peinture et de brosses à peinture, d’un balai, d’un pinceaux, de chiffons. 

Les ponceuses

Les ponceuses vibrantes sont un bon choix pour les planchers qui sont relativement plats et exempts de creux ou de gouges. A l’aide d’un papier de verre sur un tampon plat, une ponceuse vibrante oscille pour créer le frottement nécessaire à l’enlèvement de l’ancien lustrage du bois. Les appareils portatifs semblent pratiques et faciles à manipuler, mais les modèles de plancher plus grands et plus lourds sont plus faciles à contrôler. 

Les ponceuses à tambour sont un meilleur choix lorsque le bois est endommagé, comme, par exemple, des rainures profondes ou des rayures. Ces genres de ponceuse sont des outils puissants auxquels il faut s’habituer. Souvent, des cours de formation sont disponibles pour vous aider à démarrer. Une formation professionnelle ou une certaine pratique est une bonne idée pour minimiser le risque d’endommager accidentellement votre plancher. 

Le ponçage des coins et des bords nécessite un outil de ponçage spécial. Les ponceuses de bord ou les ponceuses orbitales aléatoires sont généralement utilisées pour ce travail, et une ponceuse de bord est souvent incluse dans un combo de location d’équipement conçu pour la remise à neuf des planchers. Les parquets nécessitent un traitement spécial parce que le grain va dans de nombreuses directions différentes. Pour la finition d’un parquet, il est judicieux d’utiliser une ponceuse orbitale spéciale ou de laisser un professionnel s’en charger.

Comment procéder à la remise à neuf ?

Que faut-il faire en premier ?

Retirez tous les meubles et les tapis du plancher, puis enlevez soigneusement la moulure du plancher et les plinthes. Évitez d’endommager les plinthes en plaçant un morceau de retaille de bois sur la plinthe pour la protéger lorsque vous soulevez la moulure du plancher. Mettez de côté les plinthes et les moulures de plancher. Couvrez les portes et les évents avec une bâche en plastique, en la scellant avec du ruban adhésif. Marchez prudemment sur le sol en notant les endroits ou vous rencontrez des grincements et des clous saillants. Clouez des clous de finition dans les planches grinçantes, fixez-les et remplissez-les de mastic à bois de latex. Placez et remplissez tous les clous saillants. Marchez prudemment sur le sol une deuxième fois pour vous assurer d’avoir éliminé tous les grincements.

Comment procéder pour le ponçage ?

Que vous travailliez avec une ponceuse vibrante ou une ponceuse à tambour, cela déterminera la façon dont vous procéderez avec le projet. Comme les ponceuses à tambour sont habituellement utilisées lorsqu’il y a des dommages au bois, vous commencerez généralement à poncer avec du papier de verre plus grossier. Le papier abrasif de grain 36 à 40 est un bon point de départ, bien que les instructions fournies avec la ponceuse peuvent vous fournir des informations supplémentaires sur les grains recommandés. Plus le papier de verre utilisé est grossier, plus le nombre de grains est faible. Vous finirez généralement le projet avec du papier de verre de finition de grain 80 ou 100. Si vous utilisez une ponceuse vibrante, vous commencerez avec un papier de verre de grain supérieur, de grain 60 pour commencer.

Comment faire pour le premier passage ?

Ne commencez jamais votre projet sans vous assurer que vous portez un masque anti-poussière et un équipement de protection oculaire. Poncez toujours avec le grain du bois, en déplaçant la ponceuse de façon à ce qu’elle se déplace sur toute la longueur des planches en suivant le motif du plancher. Faites des mouvements de va-et-vient sur une surface de 90 à 120 centimètres, en chevauchant vos mouvements au fur et à mesure. 

Lorsque vous avez terminé la partie principale du plancher, utilisez la ponceuse à bord ou la ponceuse orbitale aléatoire pour accéder aux coins et aux autres parties que vous n’avez pas pu atteindre. Si vous n’avez jamais utilisé ce type de ponceuse auparavant, exercez-vous sur un morceau de contreplaqué ou une partie discrète du plancher avant de commencer à travailler. Il faut parfois quelques minutes pour savoir comment saisir et déplacer la ponceuse, et il est important de se sentir à l’aise avec la façon dont elle est manipulée pour obtenir une finition bien uniforme.

Que faire après le premier passage ?

Balayer soigneusement le sol entre les ponçages et aspirer soigneusement tout résidu. Le sable qui déteint sur le papier de verre peut égratigner le plancher et ruiner la finition lisse que vous essayez d’obtenir. Prenez toujours quelques minutes pour vous assurer que le sol et vos vêtements sont exempts de sable et de poussière avant de passer à l’étape suivante.

Comment faire pour l’application de la teinture ?

Si vous avez l’intention d’appliquer une teinture sur le plancher fraîchement poncé, assurez-vous d’effectuer un nettoyage en profondeur en passant l’aspirateur et en essuyant d’abord le plancher avec un chiffon adhésif. Ensuite, appliquez la teinture à l’aide d’un tampon applicateur en mousse ou d’un pinceau, selon les instructions du fabricant. Travaillez dans de petites zones gérables d’au plus 120 centimètres carrés et ne teignez que dans le sens du grain. Souvenez-vous : ne surchargez pas votre brosse ou votre tampon. Enlevez l’excédent au fur et à mesure à l’aide d’essuie-tout ou d’un chiffon non pelucheux.

Une fois la teinture finie, que faire ?

Une fois que la teinture a séché comme recommandé, appliquez une finition polyuréthane sur le plancher, puis poncez-le légèrement avec du papier sablé de grain 220 ou de la laine d’acier fine. Il faudra trois ou quatre couches de finition transparente pour terminer le travail, ce qui donnera à chaque couche l’occasion de sécher entre les applications. Des vernis polyuréthanes à base d’huile et à base d’eau sont disponibles, et différents fabricants exigent des temps de séchage différents.

Derniers conseils

Lorsque vous apprenez à finir un plancher de bois franc, donnez-vous toujours beaucoup de temps et faites de la sécurité une priorité absolue. Les chiffons imbibés d’huile représentent un risque d’incendie, alors gardez-les loin de la chaleur et des flammes. Vous obtiendrez un résultat beaucoup plus professionnel en lisant les instructions du fabricant, en vous entraînant avec toutes les ponceuses que vous prévoyez utiliser avant de commencer un projet et en prévoyant suffisamment de temps pour sécher entre les couches de vernis. La finition d’un plancher de bois franc est souvent un projet que vous pouvez réaliser en une fin de semaine si vous êtes organisé et que vous avez tous vos matériels prêts. Prenez le temps d’apprendre vos outils avant de commencer, et le travail sera beaucoup plus facile. Un plancher nouvellement rénové peut ajouter de la beauté et de la valeur à votre maison, et vous donner un grand sentiment d’accomplissement dans l’affaire.

ParMilan Franco

Comment renover un grenier ?

De nombreux propriétaires cherchent à agrandir leur espace de vie en utilisant des moyens économiques qui sont peu invasifs. À côté, les rénovations des greniers sont à la hausse. La transformation d’un comble inutilisé en espace habitable offre de nombreux avantages pour chaque propriétaire et type de maison.

Les avantages de l’aménagement des combles

Si vous avez besoin de plus d’espace dans votre maison et envisagez d’y ajouter une autre pièce, ne regardez pas dehors. La meilleure façon est de rénover votre grenier, plutôt que de faire des constructions sur le côté de votre maison. Cela offre plusieurs avantages, notamment une meilleure utilisation de l’espace existant et éventuellement une réduction de votre facture énergétique.

L’utilisation de l’espace existant

En utilisant l’espace déjà présent dans votre maison, vous bénéficiez de plusieurs avantages par rapport au fait de construire sur le côté de la maison. Comme les greniers sont déjà sous le même toit que le reste de la maison, il n’est pas nécessaire de construire un nouveau toit ou de s’inquiéter de l’environnement de la maison.

Les économies d’énergie

La plupart des greniers sont isolés, mais seulement dans une certaine mesure. Si votre grenier est actuellement utilisé uniquement pour le stockage, le but de l’isolation est de garder les pièces en dessous confortables, pas le grenier lui-même. Lors de la rénovation, vous ajouterez une isolation supplémentaire aux murs et au toit. Ce qui réduira considérablement votre facture énergétique pour l’ensemble de la maison.

Ce qu’il faut prendre en considération avant de rénover un grenier

Peu importe ce que vous comptez faire avec l’espace une fois terminé. La chose à faire est de prendre en considération plusieurs facteurs avant de convertir votre grenier.

L’entrée et la sortie

Ne vous inquiétez pas si votre grenier a actuellement une série d’étapes compliquées pour y mener. Toutefois, si vous ne disposez que d’une trappe escamotable, vous devrez construire un escalier permanent d’y accéder.

Comme les escaliers droits prennent beaucoup de place, envisagez les options suivantes lors de la planification de votre entrée :

  • construire un escalier en colimaçon ;
  • enlever un placard ou un autre petit espace de rangement pour donner plus de place à la cage d’escalier ;
  • construire des escaliers à l’extérieur de la maison et ajouter des points d’entrée supplémentaires aux étages inférieurs de la maison.

La hauteur du plafond

La hauteur du plafond dans votre grenier dépendra du type de charpente que vous possédez. Beaucoup de maisons ont ce qu’on appelle un toit en A standard. Cela signifie que le toit s’incline vers l’avant et l’arrière de la maison, laissant une crête au milieu.

Les codes du bâtiment varient selon les zones. Dans la plupart des cas, vous devez disposer d’au moins 2 m de hauteur de plafond sur 1/3 de la pièce pour que l’espace soit utilisable. Lors du calcul de la surface au sol d’une pièce, supprimez toutes les zones dont la hauteur de plafond est inférieure à 1,5 m. A priori, il ne faut pas prendre en compte tous les espaces qui ont une hauteur au plafond inférieur à 1.5 m lors des calculs des superficies.

Les idées d’éclairage pour le grenier

Il faut installer certaines fenêtres si vous envisagez de convertir le grenier en une chambre ou de l’utiliser fréquemment. Les lucarnes peuvent aider à augmenter la hauteur du plafond. Cela donnera plus d’espace utilisable tout en apportant de la lumière naturelle. Les conduits de lumière sont une autre option qui peut être ajoutée pour fournir plus de lumière naturelle.

Le support de plancher

Il y a de fortes chances que votre grenier n’ait pas de plancher actuellement, ou s’il en a un, il est fait principalement de contreplaqué. Il est nécessaire de bien réfléchir à ce que vous avez l’intention d’installer avant de poser le plancher. Envisagez-vous une salle de bain ? Les baignoires pleines sont lourdes et ont besoin d’un support supplémentaire en dessous. Les équipements de musculation et les grands meubles de bureau peuvent également nécessiter un soutien supplémentaire. L’idéal est de poser un nouveau sous-plancher qui résistera à tout ce que vous voudrez y mettre.

L’utilisation créative de l’espace

Le grenier n’est pas toujours un grand espace ouvert. Il peut avoir des poutres de soutien, des bosses, des creux et de nombreuses zones inutilisables. Prévoyez de la créativité pour utiliser cet espace à votre avantage. Voici quelques exemples d’utilisation optimale des greniers.


  • Mettre une série d’armoires sous un plafond en pente et couper un conduit de lumière au milieu. Placez un évier juste en dessous de la lucarne pour créer un bar ou une cuisine américaine utilisable.
  • Sous un plafond incliné, transformer les petites zones en espaces de conversation avec des canapés et des chaises appropriées.
  • Installer des armoires encastrées ou des étagères juste en dessous d’un plafond incliné pour augmenter l’espace de stockage et compenser le manque de placards.
  • Placez une demi-salle de bains dans un petit coin. Installer les toilettes sous le mur incliné et un lavabo sur le mur opposé.

Le coût de la rénovation

Chaque coût de rénovation est différent en raison de la région de votre emplacement, de l’état initial de votre grenier et des matériaux à installer. Le coût moyen  d’une rénovation complète est d’environ 43 500 euros. La majeure partie des dépenses est recouvrée à la revente de la maison.

Ce qui est certain c’est que ces dépenses prennent compte de tout ce qui est primordial. Elles incluent les cages d’escalier, la plomberie, l’électricité, l’isolation et les sous-planchers complets. Les greniers qui n’ont besoin que de travaux esthétiques coûteront beaucoup moins cher.

Les trois idées pour transformer l’espace

Il existe de nombreuses façons d’utiliser le grenier pour ajouter de l’espace à votre maison. Utilisez certaines de ces idées pour commencer.

Une chambre à coucher

Convertissez l’espace en une ou plusieurs chambres supplémentaires pour accueillir plus de personnes dans la maison. Pour tirer le meilleur parti de l’espace, mesurez la hauteur des murs à l’endroit où le plafond est incliné. S’il n’y a pas assez de place pour glisser un lit directement sous une pente, coupez les lucarnes dans les murs et poussez le lit dans cet espace. La fenêtre servira de tête et cela fournira le maximum de marge dans le reste de la zone.

Un petit appartement

Créez un espace de vie distinct pour des jeunes qui sont retournés à la maison ou pour des parents qui n’ont pas les moyens de rester dans leur propre maison. Ensuite, traitez la zone comme un studio et transformez un petit espace en cuisine. Cela permettra au grenier de devenir une chambre d’hôte.

En outre, il est nécessaire que la salle de bain soit placée en dessus de l’existante. Cela permet la facilité de l’accordage des tuyaux d’évent et d’eau aux conduites existantes. N’oubliez pas de prévoir des ventilateurs supplémentaires et une aération suffisante jusqu’au toit, au-dessus de la cuisine et de la salle de bains.

Une salle de cinéma

Une façon d’utiliser l’espace est de créer une salle de cinéma chez soi. Pour ce faire, installez des sièges contre les pentes dans les murs. Ensuite, utilisez de basses étagères à travers la pièce pour ranger tout l’équipement et placez-y un écran de projecteur ou un gros téléviseur. En outre, le manque de fenêtres sera bénéfique et permettra d’économiser de l’argent sur le projet.

Prendre compte du budget

Si vous avez un budget de rénovation limité,  le grenier est l’endroit idéal pour y ajouter de l’espace. Pour cela, il faut tout simplement construire une isolation supplémentaire et une cloison sèche au plafond pour créer un espace fini. Il n’est pas nécessaire de placer des conduits de lumière chers. La meilleure manière d’économiser est de choisir un  simple et léger revêtement de sol, comme une moquette par exemple. Ensuite, utilisez l’espace fini comme un bureau, un studio ou une salle de jeux pour enfants.

Faire appel à un professionnel de la rénovation

N’oubliez pas de demander tous les permis et de vérifier auprès de votre ville avant de commencer votre projet. Les rénovations des combles devraient être entreprises par des professionnels ou par des personnes expérimentées. Cela est primordial pour qu’aucune structure architecturale cruciale ne soit déplacée. Lorsque votre nouveau grenier sera terminé, vous pourrez profiter de nouveaux espaces en plus dans votre propre maison.

ParMilan Franco

Quels sont les avantages et inconvénients d’un auvent de patio ?

Un auvent fournit de l’ombre et un abri limité à la zone inférieure. Bien que les auvents ne soient pas les seuls disponibles pour les patios, ils demeurent une alternative populaire en raison de leur coût et de leur facilité de construction.

Les types d’auvent de patio

Bien qu’il y ait plusieurs variétés, la plupart des auvents se divisent en deux catégories.

L’auvent fixe

Un auvent fixe utilise une structure permanente ou semi-permanente pour supporter un porte-à-faux en toile. Une fois assemblé et mis en place, il restera normalement en place pendant toute une saison.

Les auvents fixes sont généralement moins chers que les autres types. Ils sont simples à construire ou à installer à l’aide d’un kit de stores. Une fois installés, ils ne nécessitent aucun entretien, si ce n’est l’enlèvement des débris qui sont sur la toile.

Ils sont moins susceptibles de se briser ou d’avoir besoin de réparations par rapport aux autres types d’auvents.

L’auvent rétractable

Les auvents rétractables sont plus chers mais plus faciles à utiliser que les fixes. Ils utilisent un système mécanique pour enrouler le surplomb de la toile et la protéger contre la décoloration et le déchirement lorsqu’elle n’est pas utilisée.

Un auvent rétractable vous permet également de décider quand vous voulez l’utiliser avec un minimum de tracas. Ils peuvent être actionnés manuellement ou à l’électricité pour déplacer le porte-à-faux en toile. Les auvents ou stores électriques rétractables sont beaucoup plus chers, mais ils sont très faciles à utiliser et encouragent une utilisation responsable de l’auvent.

En cas de tempête de grêle ou de vent violent, l’un ou l’autre type de store rétractable peut être enlevé pour éviter tout dommage.

Les avantages des auvents

Les auvents sont utilisés depuis des centaines d’années pour fournir de l’ombre dans de nombreuses régions du monde. Simples et peu coûteux, il est facile de comprendre pourquoi ils conservent leur popularité.

Une protection UV

Tout store de terrasse offre une protection limitée contre les rayons UV. Pour ceux qui s’inquiètent de l’exposition au soleil, de nombreux fabricants offrent des tissus spécialement traités qui protègent davantage contre les rayons UV.

Pour les budgets limités qui souhaitent encore maximiser la protection UV de leur auvent sans acheter un matériau spécial, ils devraient choisir une toile épaisse de couleur foncée.

Il protège des débris

Bien qu’un auvent ne protège pas contre les grosses branches d’arbres ou la grêle, les feuilles et autres petits débris sont facilement détournés. Ceci est particulièrement souhaitable si vous aimez recevoir sur votre terrasse ou si vous prévoyez de manger dehors régulièrement.

Cependant, pour prolonger la durée de vie de votre auvent, il faut enlever régulièrement les débris qui s’y accumulent pour prévenir la pourriture et les déchirures.

A propos de la pluie

Un auvent bien fait offre une certaine protection contre la pluie. Les toiles traditionnelles ne peuvent résister qu’à des averses légères, tandis que les surplombs spécialement conçus peuvent résister à des pluies diluviennes.

En raison de la nature des auvents, ils sèchent rapidement et ne nécessitent pas d’entretien particulier lors d’une douche printanière occasionnelle.

Les inconvénients des auvents

Bien que les auvents soient une solution attrayante pour fournir de l’ombre, ils offrent une durabilité et une protection limitées par rapport aux autres solutions de couverture.

La durabilité

Peu importe à quel point vous prenez soin de votre auvent, le porte-à-faux en toile devra être remplacé tous les deux ou trois ans. Même si vous réussissez à éviter la pourriture, l’exposition répétée au soleil provoquera la décoloration de votre auvent avec le temps.

En plus de la décoloration, les propriétaires doivent prendre soin de ranger leur auvent pendant les grands vents et la grêle pour éviter les déchirures.

Une protection limitée

Tandis qu’un auvent de patio fournit l’ombre instantanée et la protection contre les averses légères, il ne protège pas contre un temps plus grave. Un auvent ne pourra pas empêcher l’entrée d’une pluie battante s’il n’en est pas spécialement conçu, contrairement à un toit.

Les plus qui embellissent votre patio

Si vous ajoutez un nouvel auvent de patio à votre maison, considérez d’autres petites touches pour améliorer davantage l’aspect de votre patio. Les luminaires extérieurs peuvent attirer l’attention sur un bel auvent tout en fournissant assez d’éclairage pour les célébrations du soir.

Ajouter des bougies, des meubles d’extérieur ou des plantations colorées sont d’autres idées de patios décoratifs qui peuvent augmenter votre espace.

ParMilan Franco

Comment garder une cuisine sécuritaire pour les enfants ?

Si vous connaissez les dangers possibles, il est facile de minimiser les risques et de faire de votre cuisine un endroit sûr et agréable pour la famille.

La sécurité de base dans la cuisine

Pour les jeunes enfants, la cuisine est un lieu incontournable. Les parents s’y affairent en prenant des objets colorés des réfrigérateurs et des armoires. Des choses se passent sur les comptoirs, et le bambin aspire à voir et à y participer. La combinaison de toutes ces activités, de la curiosité innée de votre enfant et de votre attention parfois partagée fait qu’il est particulièrement important de sécuriser la cuisine.

  • Vérifiez la présence d’arêtes et d’angles vifs où les enfants peuvent se cogner la tête ou se blesser les yeux. Installez des protections ou des coussins.
  • Fixez tous les boutons et poignées.
  • Scellez toutes les prises électriques avec des bouchons de sécurité.
  • Gardez le plancher antidérapant : utilisez des tapis antidérapants, essuyez immédiatement les déversements.
  • Installez des loquets de sécurité sur toutes les armoires et placards dont le contenu pourrait présenter des risques pour les enfants.
  • Gardez les épices hors de la portée des enfants. Beaucoup sont toxiques.
  • Mettez la poubelle hors de la portée des enfants ou gardez vos ordures derrière des portes fermées dans une armoire verrouillée.
  • Éliminez les sacs en plastique de façon sécuritaire en nouant chacun d’entre eux avant de les jeter à la poubelle.
  • Gardez le papier d’aluminium, le papier ciré et les distributeurs de pellicule plastique hors de la portée des enfants. Les bords dentelés des boîtes peuvent couper les petits doigts.
  • Tout alcool doit être conservé en sécurité, hors de la vue et de la portée des enfants. Après une fête, assurez-vous de vider tous les verres.

Les appareils électroménagers

Voici comment mettre vos appareils à l’épreuve des enfants :

La cuisinière

  • Assurez-vous que les cuisinières, les fours et les brûleurs sont en bon état de fonctionnement. En cas d’alimentation au gaz, vérifiez régulièrement qu’il n’y a pas de fuites et qu’ils fonctionnent correctement.
  • Utilisez les brûleurs arrière chaque fois que c’est possible. Certains des accidents les plus courants se produisent lorsqu’un enfant se lève et saisit une casserole ou un poêlon, renversant le contenu chaud sur lui-même. Lorsqu’il est nécessaire d’utiliser les brûleurs avant, tournez toutes les poignées des casseroles vers l’arrière pour qu’elles ne soient pas faciles à atteindre.
  • Conservez les objets inflammables comme les rideaux, les serviettes, les gants de cuisine et les débris loin de la cuisinière.
  • Assurez-vous que les poignées des casseroles et des poêles soient bien fixées et non desserrées. Serrez-les si nécessaire ou si elles ne peuvent pas être réparées, jetez les pots et les casseroles.
  • Placez les couvercles loin de la portée des enfants. Vérifiez les boutons de la cuisinière et du four ou enlevez les afin qu’ils ne puissent pas être allumés facilement par un enfant. Les boutons peuvent être rangés dans un tiroir sur une étagère, hors de la portée de votre enfant.
  • Pour plus de sécurité, utilisez une protection de poêle qui aide à empêcher les petites mains de toucher les surfaces chaudes.
  • Vérifiez si les surfaces sont chaudes. Certains appareils sont mal isolés et peuvent causer des brûlures. Vérifiez l’extérieur de votre four. Si ce dernier est trop chaud, installez une barrière de sécurité dans la cuisine pendant les heures de cuisson.
  • Éteignez toujours le four lorsqu’il n’est pas utilisé, et ne jamais l’utiliser pour chauffer une pièce.
  • Attention à l’ouverture de la porte d’un four chaud quand un enfant est présent. Il peut essayer de toucher l’intérieur de la porte, ou peut recevoir de l’air très chaud sur le visage.
  • Fixez le poêle au mur à une hauteur considérable. Votre enfant pourrait se tenir debout sur la porte du four pour essayer de l’attraper.

Le réfrigérateur et le congélateur

  • Utilisez un loquet de porte à l’épreuve des enfants, de type Velcro ou boucle, pour sécuriser la fermeture de la porte.
  • Retirez les aimants du réfrigérateur. Les enfants peuvent s’étouffer avec de petits objets, et les aimants colorés sont particulièrement attirants pour les petits.
  • Dites à vos enfants de ne pas toucher les surfaces glacées avec leur langue. Elle collera à la surface.
  • Pour plus de précautions, gardez les bouteilles et les pots en verre inaccessibles et ne conservez jamais de piles, de films ou d’autres objets non comestibles dans le réfrigérateur.
  • Remplacez les vieilles portes des appareils. Les réfrigérateurs ainsi que les glacières, les congélateurs et autres gros appareils hermétiques peuvent piéger un enfant qui, souvent, se glisse à l’intérieur et peut ne pas en sortir. Aussi, dès que votre enfant est en age de comprendre, dites-lui de ne jamais se cacher dans un appareil.

Le lave-vaisselle

  • Ne jamais laisser d’outils tranchants, y compris les couteaux, dans le lave-vaisselle. Il ne fait aucun doute que votre enfant vous verra utiliser le lave-vaisselle et voudra faire de même. Si vous placez des ustensiles pointus dans le lave-vaisselle, assurez-vous qu’ils soient dirigés vers le bas et retirez-les dès qu’ils sont lavés. De plus, enlevez immédiatement les objets cassables.
  • Utilisez un loquet pour plus de protection.

Les petits appareils électroménagers

  • Débranchez les grille-pain, les mélangeurs, les cafetières, les robots ménagers et autres petits appareils lorsqu’ils ne sont pas utilisés et conservez-les hors de la portée des enfants.
  • Utilisez des raccourcisseurs de câbles électriques.
  • N’utilisez jamais de couteau ou autre objet métallique pour déboucher un grille-pain. Cela pourrait causer une électrocution. Si quelque chose se loge dans un grille-pain, débranchez-le et attendez quelques instants avant d’essayer de l’extraire. Secouez-le ou utilisez une cuillère en bois pour le déloger.

La salle à manger

Que vous disposiez d’une cuisine ou d’une salle à manger séparée, observez les points suivants.

  • Réparez ou éliminez les chaises bancales.
  • Remettez les chaises en place lorsqu’elles ne sont pas utilisées. Les enfants pourraient essayer de s’y tenir debout.
  • Fixez les tables avec piédestaux centraux. Ceux qui ont un piédestal central sont plus susceptibles de basculer si le poids de l’enfant repose sur les côtés. 
  • Assurez-vous que les dessus de table soient solidement ancrés aux bases.
  • Méfiez-vous des tables et des chaises pliantes. Retirez-les lorsqu’elles ne sont pas utilisées.
  • Vérifiez s’il y a des clous saillants, des éclats de bois, des agrafes, des boulons pointus et des bords dentelés.
  • Placez les porcelaines fines, la verrerie et les autres articles cassables en sécurité derrière des portes fermées.
  • Ne gardez pas la nappe sur la table à manger. Les tout-petits sont susceptibles de la tirer, et tout ce qu’il y a dessus.
ParMilan Franco

Qu’est-ce que le papier peint art déco ?

Quelle est l’histoire du mouvement Art Déco ?

Le mouvement Art Déco a été le plus populaire entre le milieu et la fin des années 1920, bien qu’il ait continué jusqu’au milieu des années 1940. Ce style éclectique était unique parce qu’il était un mélange de plusieurs styles artistiques. Contrairement à d’autres formes d’art et mouvements, ce n’était pas le produit d’un changement politique ou social. C’était strictement le résultat de l’expression de l’art. Beaucoup des mouvements artistiques qui ont influencé l’Art Déco, cependant, étaient le résultat de changements politiques, entre autres :

  • l’art nouveau,
  • le constructivisme,
  • le cubisme,
  • le futurisme,
  • le modernisme,
  • le néoclassique.

Comment s’est créée la Société des Artistes Décorateurs ?

L’inspiration pour la naissance de cette oeuvre a été attribuée à l’Exposition universelle de 1900, ou plus justement, à plusieurs artistes français, qui formèrent plus tard la Société des artistes décorateurs. Paris devient rapidement le centre de l’Art Déco. Certains des membres de la société étaient des artistes bien connus, qui ont influencé et inspiré les principes fondamentaux de l’Art Déco. Artistes, architectes, designers d’intérieur, designers de meubles et artistes décorateurs ont été attirés par ce nouvel art passionnant. Bon nombre des motifs et des symboles que ces artistes ont créés ont été répétés dans des dessins.

Voici quelques-uns de ces artistes :

  • Cartier, roi des horloges et des bijoux ;
  • Edgar Brandt, ferronnerie connue, fer forgé spécifique ;
  • Eileen Gray, spécialiste des écrans ;
  • Emile-Jacques Ruhlmann, designer de mobilier renommé ;
  • Eugène Graset, connu pour son art graphique ;
  • Hector Guimard, entrées métalliques ornementales des stations de métro parisiennes ;
  • Jean Dunand, excellait dans l’art de la laque ;
  • Jean-Jacques Rateau, célèbre architecte d’intérieur ;
  • Maurice Dufrene, designer en chef à La Maison Moderne, a conçu des frises de papier peint ;
  • Maurice Marinot, verrerie unique, peintures également ;
  • Paul Follot, artisan designer et décorateur d’intérieur, bijoux et textiles en argent, bronze et argent ; 
  • Raoul Lachenal, céramique et grès ;
  • René Lalique, designer verrier reconnu pour ses designs exquis.

Mécanique de l’Art Déco

Pour comprendre l’Art Déco, il faut d’abord comprendre le monde qui l’a formé. Les années 1920 ont été connues comme l’ère de la machine et l’émergence de la technologie moderne. L’essor de l’industrie a fortement influencé l’Art Déco qui reflétait les aspects mathématiques et géométriques de ce nouveau monde à travers différentes formes. En contraste avec cette haute technologie, les styles d’art dits primitifs ont souvent été combinés avec les styles modernes comme l’aztèque, l’égyptien et l’africain ainsi qu’avec des motifs et des idées d’autres mouvements artistiques. En réunissant des formes d’art contrastées en un seul dessin, l’art dramatique a pris vie.

Les motifs populaires de papier peint art déco

De nombreux motifs populaires de l’Art Déco ont été repris dans les papiers peints de l’époque. En voici quelques uns :

  • les chevrons,
  • les symboles égyptiens,
  • les formes géométriques,
  • les formes et tailles mélangées,
  • les rafales de soleil,
  • les formes trapézoïdales,
  • les dessins en zigzag.

Quelle était l’importance des couleurs dans l’Art Déco ?

Comme pour tout design, la couleur est un élément moteur et a été utilisée pour accentuer et mettre en valeur les différents motifs, symboles et formes. Des contrastes de couleurs ont été utilisés et ont repris le thème de la combinaison d’opposés ou de paires de couleurs inattendues, tout comme la combinaison d’éléments de design et de matériaux. En voici quelques exemple :

  • le noir et le bleu ;
  • le noir et le vert ;
  • le noir et le rose ;
  • le noir et le rouge ;
  • le noir et le blanc ;
  • le noir et le gris ;
  • le bronze et le bleu ;
  • l’or et le rouge ;
  • l’orange et le bleu ;
  • le rouge et le vert ;
  • l’argent et le bleu ;
  • le jaune et le pourpre.

Ce ne sont là que quelques-unes des combinaisons de couleurs que l’on trouve souvent, mais il y en avait beaucoup plus. Des pièces audacieuses et dramatiques ont été créées dans des couleurs vibrantes. Les artistes jouaient aussi avec des schémas de couleurs monochromes, ce que l’on retrouvait souvent dans les papiers peints de l’époque.

Papier peint texturé

De nouvelles techniques ont été appliquées pour donner de la texture à des papiers peints aussi floqués et métalliques. Les imprimés animaux étaient également des choix populaires mélangés à des couleurs inhabituelles comme le rose vif ou le vert menthe. On trouvait souvent des impressions zébrées et léopardes dans les tissus et même les papiers peints.

ParMilan Franco

Que faire en cas de fuite d’eau de votre climatiseur ?

La température extérieure et le réglage du thermostat de votre maison influent vraiment sur le fonctionnement de votre climatiseur. Il va sans dire que vous ne pouvez pas vraiment contrôler le temps, mais vous pouvez tout de même vérifier votre thermostat. 

Si vous constatez que votre thermostat ne vous donne pas la bonne lecture, vous savez que votre climatiseur ne fonctionne pas correctement. Cette situation pourrait s’aggraver si votre climatiseur fuit de l’eau de façon excessive. En fait, une plainte courante qui vient souvent des utilisateurs de climatiseur est la fuite d’eau. 

Ces fuites n’affectent généralement pas les performances d’un climatiseur, mais une période prolongée de fuite peut indiquer un problème dans l’appareil, que vous devez réparer dès que possible. Lorsqu’un courant alternatif commence à fuir, le propriétaire fait généralement appel à un technicien. Mais ce que vous devez savoir, c’est que vous pouvez résoudre ces problèmes vous-même. Si vous avez un problème de fuite d’eau dans votre climatiseur et que vous pensez que la réparation est trop technique, sachez que ce n’est pas si compliqué.

Comment l’eau se forme dans le climatiseur ?

Chaque climatiseur est équipé d’un serpentin évaporateur sur lequel l’air chaud est soufflé. Lorsque l’air chaud touche le serpentin, il se refroidit et forme de l’humidité. Ensuite, l’humidité s’écoule sous forme d’eau dans un bac d’égouttage, qui évacue généralement l’eau de votre maison par des tuyaux en PVC. C’est un problème si l’eau fuit à l’intérieur de votre maison mais nous vous proposons les solutions adéquates pour éviter que cela ne se produise.

En cas de conduite d’évacuation obstruée

L’obstruction de la conduite d’évacuation est l’une des raisons les plus courantes pour lesquelles votre climatiseur perd de l’eau dans votre maison. Vous devriez voir si le tuyau de vidange est obstrué par de la saleté, de la poussière, de la moisissure ou de la boue. Ils obstruent souvent la conduite de vidange de votre climatiseur et font refluer l’eau vers votre maison. 

Vous pouvez verser de l’eau de Javel sur l’ouverture d’accès de la conduite de vidange à côté de votre climatiseur. Cela pourrait tuer les moisissures ou les algues qui poussent à l’intérieur du tuyau, ainsi que les insectes et les rats. Mais si cela ne fonctionne pas, vous pouvez essayer d’utiliser une pompe spéciale ou un aspirateur d’atelier pour aspirer les choses qui obstruent la conduite. Et si vous n’arrivez toujours pas à enlever le bouchon, il est temps de faire appel à un réparateur professionnel de climatisation pour vous aider. 

Vieux bac de vidange endommagé

Un bac d’égouttement devrait être capable de retenir l’humidité correctement. Mais si votre climatiseur a plus de 15 ans, il est plus probable que le bac d’égouttement soit rouillé et endommagé. Il ne pourra donc pas retenir l’humidité, ce qui provoquera des fuites d’eau. Dans de telles situations, vous devez remplacer le bac de vidange. Si votre climatiseur est trop vieux, il est simplement préférable de remplacer le vieux par un nouveau. 

Bon nombre des nouveaux climatiseurs sont munis de systèmes de capteurs qui détectent les débordements d’eau et les fuites d’eau à l’intérieur de votre maison. Votre climatiseur pourrait avoir un bac à condensat s’il est installé au sous-sol. Avant de nettoyer le bac à condensat, éteignez l’appareil. La casserole se trouve habituellement sous l’appareil. Vous pouvez utiliser un aspirateur d’atelier pour nettoyer les sabots. Faites-le fonctionner pendant au moins une minute et vérifiez si le bouchon est toujours là ou non. 

Un signe indicateur est de vérifier si votre climatiseur fuit de l’eau même après cela. Vous pouvez utiliser des chiffons pour faire tremper l’excès d’eau et nettoyer la casserole avec du savon ou vous pouvez utiliser du vinaigre distillé. Si vous ne pouvez pas tolérer l’odeur, ajoutez un peu de peroxyde pour éliminer celle-ci, ainsi que les particules d’encrassement restantes. Le liquide vaisselle et l’eau chaude peuvent également être utilisés. Après le nettoyage, laissez le tuyau rincer l’eau correctement jusqu’à ce que vous voyiez de l’eau claire sortir. Allumez l’appareil et vérifiez que l’eau ne fuie plus.

Votre maison peut avoir une pompe de vidange qui est endommagée et qui ne fonctionne donc pas correctement. Etant donné que cette pompe assure le refoulement de l’ensemble du système d’évacuation des condensats, un endommagement de la pompe pourrait être la cause d’une fuite d’eau.  Dans cette optique, vous devez remplacer la pompe endommagée. 

Pensez à vérifiez le filtre à air

Lorsque les filtres à air deviennent excessivement sales, ils bloquent le flux d’air sur le serpentin de l’évaporateur. La bobine devient trop froide. Lorsque le serpentin de congélation fond, l’excès d’eau s’égoutte dans la casserole et commence à fuir si la casserole ne peut supporter cette quantité d’eau. Pour éviter que cela ne se produise, vous devez vérifier les filtres à air. 

Pour ce faire, éteignez votre climatiseur et débranchez-le avant d’utiliser un tournevis pour l’ouvrir. Retirez les filtres à air et vérifiez qu’ils ne sont pas endommagés. S’il y a des pièces endommagées, vous devez remplacer les filtres. Mais s’ils ont juste l’air sale, vous pouvez utiliser un aspirateur pour aspirer la saleté et la poussière, mais il y a des chances que vous finissiez par perforer le filtre. 

Utilisez une grande bassine et versez des quantités égales de vinaigre et d’eau. Il faut vous assurer que les filtres sont complètement immergés dans la solution. Il faut savoir que le vinaigre tuera tous les microbes ou allergènes nocifs coincés dans le filtre. Si ces filtres n’ont pas été nettoyés depuis un certain temps, laissez-les tremper dans la solution pendant au moins 4 heures. Mais vous n’avez pas besoin de les garder trempés pendant plus d’une heure s’ils n’ont pas été beaucoup utilisés. 

Égouttez la solution et garder les filtres sur un chiffon ou une serviette propre pour leur permettre de bien sécher. Il convient de laisser sécher les filtres à la lumière du soleil. Pour terminer, remettez le filtre dans votre appareil et vous obtiendrez de l’air plus propre avec moins de risques de fuites d’eau sale. Une bonne pratique consiste à remplacer les filtres à air tous les quatre à six mois.

Respectez les niveaux de réfrigérant

Vous pourriez remarquer que votre climatiseur perd de l’eau lorsque les niveaux de réfrigérant sont bas. Cela pourrait poser problème. En effet, des niveaux de réfrigérant plus bas créent une basse pression à l’intérieur du système et c’est cela qui provoque le gel du serpentin de l’évaporateur. Lorsque l’été ou le printemps arrive, le serpentin gelé pourrait commencer à fondre et l’excès d’eau pourrait causer une fuite d’eau. C’est pourquoi vous verrez souvent des climatiseurs qui ne fonctionnent pas correctement ou qui fuient excessivement pendant ces saisons. 

Les fuites de réfrigérant sont également un autre problème qu’on ne peut et ne doit surtout pas ignorer. Vous pouvez déterminer si votre climatiseur fuit du réfrigérant en observant deux choses. Le courant alternatif ne pourrait pas créer d’atmosphère de refroidissement et produirait un sifflement anormal. Si la fuite est trop importante, vous devrez peut-être remplacer l’appareil au complet. Mais si la fuite n’est pas aussi importante que vous le pensiez, vous devrez appeler un professionnel qui pourra identifier le problème et y remédier. N’oubliez pas que vous serez également facturé pour la recharge de votre climatiseur avec un nouveau réfrigérant. Quand la chaleur estivale rôde autour, il est presque impossible de vivre sans un climatiseur. 

Dans des conditions climatiques aussi difficiles, si votre climatiseur commence à fuir de l’eau, c’est un énorme problème pour toute la famille. Si vous ne pouvez pas faire la réparation vous-même, il est préférable de laisser un professionnel s’en occuper. Cependant, cela vous coûterait de l’argent. Certains appareils à courant alternatif sont équipés d’un interrupteur à flotteur. Si votre climatiseur n’a pas d’interrupteur à flotteur, vous pouvez demander à un professionnel de l’installer pour vous. 

En fait, l’interrupteur à flotteur arrête l’appareil chaque fois qu’il y avait une fuite d’eau. Cela vous alertera chaque fois qu’il sera temps de réparer votre climatiseur immédiatement et d’économiser des factures d’énergie. Il ne faut pas oublier qu’une petite quantité de fuite peut ne pas être un problème, mais une fuite constante d’eau pourrait endommager votre maison et votre appareil. Si votre climatiseur est trop vieux, il est préférable de le remplacer par un neuf.

ParMilan Franco

Les 6 principaux avantages du revêtement de sol en bambou !

Le bambou devient un matériau très populaire pour une option de plancher en raison de ses similitudes avec le plancher de bois franc. Bien que le matériau de revêtement de surface naturel du bambou ait un aspect élégant et exotique, il est une option de revêtement de sol très abordable. 

Ainsi, si vous avez un projet de rénovation dans votre maison et que vous êtes à la recherche d’un beau revêtement de sol contemporain qui respecte votre budget, alors le bambou peut être une option optimale à considérer. 

Dans l’ensemble, le bambou offre un certain nombre d’avantages qui en font une option recommandée pour les propriétaires. 

Les avantages de l’installation de revêtements de sol en bambou

Il y a de nombreuses caractéristiques du bambou, qui en font un revêtement de sol de préférence parmi les propriétaires de nombreuses maisons. Il s’agit notamment de ce qui suit :

1. Un matériau naturel

Avec la prise de conscience croissante envers l’environnement, beaucoup de gens préfèrent un matériau naturel pour les revêtements de sol et le bambou est l’une des meilleures options disponibles. Puisque le bambou est une herbe qui est hautement transformée pour en faire des produits d’amélioration de la maison, il donne beaucoup de personnalité à la maison entière.

2. La durabilité

Certains types de bambou, comme le bambou naturel et non carbonisé, peuvent être aussi durables et solides que le chêne rouge. Le bambou tressé est un matériau encore plus dur que cela. Ainsi, un bambou correctement fabriqué et de haute qualité peut être aussi solide que le bois dur traditionnel.

3. La variété

Un autre avantage du bambou est sa disponibilité dans une variété de couleurs et de styles. Les styles comprennent le tissage vertical, horizontal et toronné, qui ont tous une apparence différente. 

Les types de couleurs comprennent la teinte pâle et dorée plus naturelle, la couleur brun café carbonisé, ainsi que l’aspect rustique de la couleur gris pierre. On peut même donner une finition supplémentaire au sol avec une laque satinée mate, ou même une laque antidérapante et une laque anti-rayures. 

Ainsi, on peut choisir un type de parquet en bambou qui s’harmonise avec le style de la pièce ou de la maison.

4. Le respect de l’environnement

Le bambou est une option plus durable et plus écologique que les autres types de bois feuillus, car il s’agit d’une ressource hautement renouvelable qui arrive à maturité en seulement trois à cinq ans. D’autre part, les feuillus peuvent prendre une vingtaine d’années avant d’atteindre leur maturité. De plus, après la récolte du bambou, il n’a pas besoin d’être replanté, car la racine continue à pousser. C’est donc une option préférable pour les personnes soucieuses de l’environnement.

5. Une maintenance réduite

Le bambou est très résistant aux taches, aux dommages causés par l’eau et à la déformation que les autres matériaux de bois dur. Il est donc facile d’entretenir un plancher de bambou car un simple balayage régulier avec une brosse à soies douces suffit à le garder propre. 

On peut aussi utiliser un spray nettoyant au PH neutre pour nettoyer le plancher à raison d’une fois par semaine afin de préserver le plancher. Ce nettoyage facile est très avantageux pour les propriétaires qui ont un horaire chargé et qui ne peuvent pas consacrer beaucoup de temps à nettoyer le plancher régulièrement. 

De plus, même si un plancher de bambou fait face à des égratignures ou des décolorations, sa surface peut être refaite dans ce cas en le ponçant avec du papier de verre et en appliquant de nouveau une couche de finition pour un nouveau look.

6. Une installation facile

Les parquets en bambou massif peuvent être collés, cloués ou vissés sur le sous-plancher ou même flotter sur une sous-couche. Il existe également certains types de revêtements de sol, qui sont équipés d’un système d’encliquetage qui rend son installation encore plus simple et pratique.

Toutes ces caractéristiques et aspects du bambou, combinés avec son prix bas par rapport à d’autres options de bois dur, en font un matériau de choix pour les revêtements de sol. Il est également important que vous approchiez un fournisseur ou un revendeur réputé lors de l’achat d’un revêtement de sol en bambou afin de vous assurer d’un matériau de première qualité. 

ParMilan Franco

Les principales missions d’un paysagiste

Le paysagiste est un métier qui nécessite un sens de créativité en respectant les contraintes comme le budget, l’environnement et bien d’autres. Il exerce son métier au bureau et principalement sur terrain. Il doit avoir la connaissance du droit d’urbanisme et bien évidemment sur les caractéristiques de plantes.

La conception du plan d’aménagement  

L’aménagement peut concerner les jardins de particuliers et également d’une entreprise ou d’une collectivité qui nécessitent un plan d’aménagement. À l’extérieur, il aménage les jardins, les parcs, ou les voiries, et sa création dépend de la saison. Tandis qu’à l’intérieur, il porte ses créations sous forme de dessins et des plans avant de le réaliser à l’extérieur. Cela veut dire que sa mission commence par l’étude et l’analyse du milieu dans le but de vérifier la faisabilité du projet. Il doit tenir compte les souhaits de son client tout en les conseillant. Il a le rôle d’accompagner ses clients sur le choix des plantes et les produits décoratifs. Pour cela, il fait un plan, le présente et discute sa réalisation.  Et après, il a le devoir de monter une prévision du budget.

La réalisation de l’aménagement

Un paysagiste professionnel doit être polyvalent pour réaliser un travail créatif et varié. Ainsi, il doit travailler en équipe pour concevoir un jardin unique et attirant. Ses prestations d’aménagement se font alors en deux concepts :

  • D’un côté, les travaux de plantation : dans cette étape, sa prestation comprend l’installation des gazons décoratifs ou d’agrément, la création des plates bandes et des rocailles, de cultiver des végétaux variés en couleur et adaptés à la saison. Et selon la situation, les plantes peuvent être une plante vivace, grimpante ou d’ornement. Ou bien elles pourraient les arbustes de haie ou à fleurs, ou des couvre-sol selon le plan validé. Pour avoir des plantes en qualité, un paysagiste doit en relation étroite avec des professionnels de la production végétale et des fournisseurs spécialisés à la valorisation des plantes comme les fabricants de tonnelle, de pergola, et autres.    
  • De l’autre côté, les travaux de décoration : le charme du travail d’un paysagiste repose sur sa création en décoration. Le paysagiste réalise les ouvrages tels que l’escalier, la terrasse, la fontaine, la clôture, la circulation, les dispositifs d’arrosage automatique et autres. Selon la demande du client. Cela nécessite des expériences et des compétences en nombreuses matières telles que la maçonnerie, l’électricité, la plomberie, et autres. Et dès fois jusqu’à la réalisation de piscine, un jardin d’intérieur, une toiture végétale, et autres.  

Les travaux d’entretien

Le travail d’un paysagiste ne s’arrête pas sur la réalisation d’aménagement, l’entretien de tout ouvrage fait partie de sa prestation. Parfois, nous pensons qu’on peut le faire nous-mêmes, mais sa réalisation nécessite le conseil d’un paysagiste.  Il a la solution pour toute problématique de rénovation et voire même à l’entretien des végétaux. Ce dernier est l’entretien le plus courant que nous connaissons comme l’abattage des arbres, la tonte des gazons,  la taille des arbustes, le débroussaillage, et bien d’autres. On peut déduire alors que l’entretien d’un jardin doit se faire périodiquement pour que l’endroit reste un lieu de détente, quelle que soit la saison.   

ParMilan Franco

Quelle peinture pour redécorer votre maison ou votre bureau ?

La première chose à considérer lors du choix du type de peinture est le matériau. Les peintures sont à base d’huile ou de latex. La plupart des gens optent pour le latex, car il est plus durable et facile à nettoyer. Les produits de bonne qualité peuvent durer plusieurs années sans le moindre problème. De plus, il ne se décolore pas très facilement. Même les experts le recommandent pour les murs d’une maison ou d’un bureau. Mais si vous voulez de la peinture pour le bois à la place, vous devriez opter pour une peinture à base d’huile.   

Après le matériau, vous devez sélectionner le lustre de la peinture. Il y a 3 options principales qui s’offrent à vous. Ils sont brillants, semi-brillants et mats. Le brillant est très facile à nettoyer. Vous pouvez enlever n’importe quelle tache à l’aide d’une éponge humide. C’est pourquoi les peintres le recommandent pour les salles de bains, les cuisines et les salles de jeux. Tout ce qui colle aux murs peut être facilement enlevé. Mais il met aussi en évidence les imperfections des murs. De plus, il peut être trop brillant dans les pièces qui reçoivent beaucoup de lumière naturelle. Donc, dans ce cas, le mat est une bien meilleure option. Il ne laissera personne voir les imperfections et il ne brillera pas. 

Vous pouvez donc engager le peintre et lui faire part de vos besoins en conséquence. Vous devriez le voir en action avant de vous décider.

Le choix de la couleur

La plupart des gens choisissent d’abord la couleur et passent ensuite à d’autres choses comme les meubles. Mais ce n’est pas une très bonne idée. Il y a des centaines de nuances de peinture sur le marché, mais les options sont très limitées pour les meubles. Il est possible d’obtenir une peinture qui s’harmonise avec le reste du décor mais il n’est pas possible d’aller dans l’autre sens. Ainsi vous devriez choisir la couleur des murs en dernier.

Comment choisir le bon peintre ?

Même si vous avez choisi la meilleure peinture possible, elle pourrait ne pas avoir un bel aspect si les peintres que vous avez engagés ne sont pas bons. Ainsi, vous devez être tout aussi prudent lors de l’embauche que lors du choix de la peinture. Voici quelques conseils pour vous aider. Si vous voulez en savoir plus sur une entreprise locale, la meilleure idée est de parler à vos amis. Tout le monde fait peindre sa maison ou son bureau au moins une fois dans sa vie. Ainsi, vos amis devraient connaître beaucoup de peintres dans votre ville. Vous pouvez connaître la qualité et l’efficacité des services en parlant à des amis et à d’autres personnes de votre entourage. 

Une fois que vous avez les noms de quelques bons peintres, vous devriez les présélectionner sur la base du prix et de l’expérience. Il est important de savoir quels sont les outils qu’ils utilisent, s’ils ont des exemples de travaux ou non, et s’ils travaillent à titre individuel, ou sous certains entrepreneurs. Cela vous permet de décider plus facilement du prix. Alors, augmentez la valeur de votre maison en la peignant avec un peintre expert. Enfin, une fois que vous avez choisi la bonne personne pour le poste, vous devriez faire rédiger un contrat approprié qui couvre toutes les choses importantes.

Décorez votre maison ou votre bureau en le peignant magnifiquement avant d’installer des stores de fenêtre. 

ParMilan Franco

Les travaux d’électricité : différents types et prix

Vous êtes à la recherche d’un électricien pour les travaux électriques dans votre habitation? Alors pour éviter les problèmes, nous vous conseillons de faire appel à des grands professionnels dans le domaine. Cependant, il ne suffit pas de trouver les personnes idéales pour les services. Il vous faut aussi des prestations à des prix abordables.

Les différents types de travaux existants

Avant de demander l’aide d’un expert en électricité, vous devez savoir vos réelles exigences. D’une manière générale, il existe de nombreuses formes de travaux électriques comme :

  • Le dépannage électrique : sachez qu’une panne électrique peut avoir plusieurs sources par exemple, des normes non respectées, un appareil défectueux et une installation obsolète. Elle vous prive de l’électricité à tout moment. Pour votre sécurité, en présence d’une telle situation, faites toujours appel à  un spécialiste afin qu’il puisse identifier l’origine des problèmes et résoudre ensuite la panne.
  • L’entretien du réseau électrique : il est indispensable d’entretenir périodiquement votre installation électrique par un expert, car cela garantit la longévité et le bon fonctionnement de votre installation. Donc, la souscription à un contrat d’entretien est une bonne idée.
  • Les raccordements électriques : son accomplissement doit respecter des règles et surtout la norme NFC 15-100. Ils permettent de brancher votre installation électrique intérieure au réseau de distribution public.
  • Et autres.

La rénovation d’installation électrique

De nos jours, nous utilisons plusieurs technologies qui fonctionnent avec l’électricité. C’est pour cela que le bon fonctionnement du réseau électrique a un impact positif sur notre sécurité et notre confort. Donc, une rénovation électrique est  nécessaire lorsque votre installation est avant l’année 1991, vos équipements tombent régulièrement en panne ou les équipements électriques ne sont plus conformes aux normes adaptées. Notons qu’elle doit être obligatoirement effectuée par un expert qui va faire l’analyse du réseau en place, de sa fiabilité  ainsi que ses failles. Suite à un diagnostic fiable, une rénovation peut être partielle c’est-à-dire qu’elle concerne qu’une partie des pièces, ou totale qui touche l’ensemble des pièces. La nouvelle installation réalisée doit respecter la norme NFC 15-100.

Le coût d’une installation électrique

Il est important de savoir qu’un projet d’installation électrique dans un logement engendre des énormes travaux et répondent à des exigences normatives bien déterminées.  Alors, pendant votre installation électrique, vous devez respecter la norme NFC 15-100. Notons que les règles d’installation électrique nécessitent le respect de grand critère de sécurité importante. C’est pour cette raison que votre installation doit être accomplie par un technicien de haut niveau dans le domaine. Sachez également que si vous désirez vraiment faire une installation électrique, il est indispensable de collecter des données fiables par rapport aux prix des travaux. Cette démarche vous permet de budgétiser votre projet et d’éviter le paiement des tarifs trop cher. Il faut noter que lorsqu’il s’agit du prix de ces travaux d’installation, il varie entre 7000 à 15000 euros. Et la main-d’œuvre d’un professionnel s’élève entre 30 à 80 euros.

ParMilan Franco

Tout savoir sur la notion de jardinage

C’est la pratique de la culture de plantes dans un jardin, comprenant les activités de plantation et entretien de végétaux dans un cadre domestique et familial. En général, le jardinage est pratiqué dans le milieu terrestre, mais désormais, nous pouvons aussi le réaliser en milieu aquatique par le biais de l’aquascaping. Notons que dans ce domaine, le spécialiste est le jardinier.

Les différents types de jardinage

A notre époque, il est important de savoir qu’il existe de nombreuses catégories de jardinage comme :

  • Le jardinage privé ou résidentiel : c’est dans un espace auprès de la maison appelée le jardin. Il peut être aussi sur un balcon, un toit, une terrasse, un rebord de fenêtre, un vivarium, et autres.
  • Le jardinage public ou non résidentiel : il se trouve dans des espaces vertes par exemple, les parcs, autour des attractions touristiques, les jardins publics, et autres.
  • Le jardinage aquatique : ce sont les plantes dans le bassin de jardin, l’aquarium et l’étang. Sachez qu’il exige sa plantation exige des conditions particulières.
  • Le jardin intérieur : c’est la culture de plantes dans une maison ou d’un bâtiment spécialisé, dans une serre horticole ou dans un jardin d’hiver.
  • Le jardinage biologique : sa culture nécessite l’utilisation des méthodes durables ou  naturelles.
  • Le jardinage communautaire : c’est une activité sociale par laquelle une zone de terre bien définie est jardinée par une communauté de personnes
  • Le jardinage en conteneur : c’est la pratique de la culture de plantes à l’intérieur ou à l’extérieur, dans tout type de récipient.

La création d’un jardin

D’une manière générale, le jardinage concerne tous les secteurs végétaux parce que les plantes peuvent être terrestres ou aquatiques, annuelles ou vivaces, rustiques ou sensibles au gel, en serre ou en endroit extérieur, à feuillage persistant ou caduc. Donc, la conception de jardins consiste à une pratique frontalière entre la culture, le design, la botanique et l’architecture. Il peut être à la fois l’œuvre de ses propriétaires ou par des divers spécialistes dans le domaine de floriculture, de l’horticulture, et autres. Il est important de savoir que le jardinage traditionnel exige un entretien périodique et constant comme la suppression des nuisibles, des mauvaises herbes, des fleurs fanées et autres. Il consiste également à entretenir le développement propice et harmonieux des plantes et ses fleurs.

Le jardinage thérapeutique

Il s’agit d’une pratique qui ne se limite pas aux plantes médicinales, mais s’ouvre à toute espèce végétale cultivable comme les plantes alimentaires, les plantes aromatiques, les plantes potagères, et autres. Sachez que les méthodes de thérapie horticole permettent d’aider les participants à avoir de nouvelles compétences ou à retrouver celles qui sont perdues. D’une manière générale, il aide à développer  les capacités cognitives, la mémoire, les compétences linguistiques et l’initiation aux tâches. En matière de réadaptation physique, ce type de jardinage permet de renforcer les muscles et favoriser l’équilibre et l’endurance.

ParMilan Franco

Quelle matière choisir pour la couverture de votre toiture ?

Vous envisagez de changer votre revêtement de toiture ? Choisir correctement votre revêtement toiture est indispensable pour la solidité de votre toit. Face aux panoplies de choix des revêtements de toiture allant de 10 à 2000 €, le choix est diversifié est très large ! Si vous aimez les modèles classiques, vous aurez le choix entre les revêtements toiture en tuiles terre cuite ou en ardoise. Si vous voulez avoir un style et design plus original, vous pouvez opter pour une toiture végétalisée ou le modèle bordeaux d’asphalte. En ce qui concerne le choix de revêtement de toiture, ce dernier dépend de votre budget, de vos goûts, ainsi que les matériaux qui s’adaptent à votre projet.

La toiture en Bardeaux d’asphalte

Les bardeaux d’asphalte dominent le marché, car ils sont abordables et offrent une variété d’options attrayantes et protègent bien les maisons des intempéries. Il existe deux types de bardeaux d’asphalte:

  • Les bardeaux de fibre de verre commencent par un tapis de treillis en fibre de verre recouvert d’asphalte et recouvert de granules qui donnent de la couleur et reflètent une partie de la lumière du soleil. Les bardeaux en fibre de verre sont légers et résistent à la déchirure.
  • Le bardeau d’asphalte organique : il se présente sous forme du papier dur, souvent recyclé, saturé en asphalte et recouvert de granulés. Les bardeaux sont plus lourds et plus difficiles à travailler que la fibre de verre, mais ils offrent généralement une meilleure stabilité face au grand vent.

Les raisons de choisir un bardeau d’asphalte sont plusieurs : Les bardeaux de fibre de verre offrent une bonne protection contre le feu. Ils sont fière allure sur la plupart des maisons. Les bardeaux sont souvent l’option de toiture la plus abordable.

Tuiles en terre cuite et en béton

Les carreaux d’argile et de béton ajoutent de la texture et de l’élégance à un toit. Une durabilité certaine est procurée avec les styles carreaux d’argile plats, côtelés ou festonnés. Ils sont également extrêmement durables, mais aussi très lourds, et son installation nécessite le savoir-faire d’un professionnel. Les dalles en béton sont polyvalentes et moins chères que l’argile véritable, mais elles ont également un poids important. Ils sont durables et incombustibles, et les carreaux de béton sont écoénergétiques. Les carreaux d’argile et de béton conviennent parfaitement aux maisons de style méditerranéen et espagnol.

Les tuiles de toit d’ardoises

Ces tuiles offrent beaucoup de beauté et une apparence élégante distinctive, les couleurs d’ardoise incluent des nuances de noir, vert, gris, rouge et violet. L’ardoise est très durable, résistant au feu et un toit durable qui peut être recyclé. Cependant, l’ardoise est chère, lourde et nécessite un cadrage supplémentaire et une installation professionnelle. La qualité peut varier avec l’ardoise importée. Les tuiles de toit en ardoise fonctionnent bien avec les maisons de château coloniales, européennes et françaises. L’ardoise peut durer plus de 50 ans et parfois 100 ans ou plus.

ParMilan Franco

Renouveler vous-même la peinture de votre chambre

La peinture est l’un des moyens les plus faciles à mettre à jour l’apparence de votre maison. Vous pouvez changer l’ambiance d’une pièce en un rien de temps. Il est facile de peindre votre maison, la clé est de prendre le temps de bien préparer les murs et d’obtenir les bonnes qualités d’outils.

Préparation de la surface à peindre

Enlevez toute peinture qui s’écaille à l’aide d’un grattoir à embout en acier inoxydable. Ensuite, remplissez les fissures, les trous ou les espaces vides avec de l’enduit. N’oubliez pas de poncer légèrement les surfaces remplies pour obtenir une finition lisse. Nettoyez les murs avec un nettoyant d’usage général pour enlever toute accumulation de saleté ou de graisse. Utilisez du vinaigre blanc pour enlever la moisissure. Enfin, recouvrez vos planchers et vos meubles avec des toiles pour les protéger des éclaboussures de peinture. Vous devriez également coller des feuilles de plastique sur les portes pour aider à contenir la poussière et les vapeurs.

Appliquez de l’apprêt

Plongez votre rouleau dans l’apprêt, en le faisant rouler dans les deux sens sur les arêtes du plateau plusieurs fois pour enlever tout excès et empêcher les gouttes. S’assurer que le rouleau est enduit uniformément. Passer le rouleau le long d’une section du mur, en appliquant l’apprêt jusqu’à ce que la section soit complètement recouverte. Continuez jusqu’à ce que votre mur soit entièrement recouvert, en appliquant de nouveau l’apprêt sur le rouleau au besoin. Suivez les instructions de séchage du fabricant, que vous trouverez sur la boîte, pour vous assurer que l’apprêt est complètement sec avant d’appliquer la peinture.

Peindre la garniture

Plongez un pinceau coudé de 5 cm dans la peinture, en ne recouvrant les poils que d’environ un tiers de la hauteur de la brosse. Passez la brosse le long du bord extérieur du ruban qui recouvre la garniture (du côté du mur du ruban, et non du côté de la garniture). Continuez d’appliquer la peinture à ras contre votre garniture de ruban adhésif, en la travaillant vers l’extérieur à environ cinq ou sept centimètres du ruban adhésif. Continuez jusqu’à ce que vous ayez fini de peindre une bande étroite le long de toutes les zones enregistrées.

Peinture le mur en forme de “W”

Remplissez un plateau de peinture avec de la peinture ; trempez-y votre rouleau, en enlevant l’excédent. Roulez la peinture sur le mur en forme de “W” d’un mètre sur un mètre. En retournant à travers ce “w”, sans soulever le rouleau, remplissez les plaques vides jusqu’à ce que cette section du mur soit complètement recouverte. Continuez, en ajoutant plus de peinture au rouleau au besoin, jusqu’à ce que le mur entier soit peint. Enlevez le ruban pendant que la peinture est encore humide pour éviter d’enlever accidentellement toute peinture séchée avec elle.

ParMilan Franco

Les meilleurs types de matériaux pour toiture

La rénovation de votre toit existant vous permet d’ajouter de la valeur à votre maison et d’exposer son apparence et sa convivialité. Bien que la charpente, la préparation et l’installation adéquate soient toujours importantes, le matériau que vous choisissez pour votre toiture peut amener l’extérieur de votre maison à un rang suprême.

Les toitures en ardoise

Offrant beaucoup de beauté et un aspect élégant distinctif, les couleurs de l’ardoise incluent des nuances de rouge, noir, violet, vert et gris. La toiture en ardoise est très durable, ignifuge, et un toit durable qui peut être recyclé. Mais elle est lourde et nécessite un encadrement supplémentaire et une installation professionnelle. La qualité peut varier avec l’ardoise importée. L’ardoise convient bien aux maisons coloniales, européennes et françaises. Elle peut durer plus de 50 ans et parfois 100 ans ou plus.

Les toitures métalliques

Les toitures métalliques peuvent résister aux situations climatiques les plus extrêmes. Disponibles en deux formes, panneaux et bardeaux, les toits métalliques sont disponibles en cuivre, aluminium, zinc et acier inoxydable. Ils sont légers, élégants, recyclables et durables, et quelque chose a considéré si vous êtes intéressé par la collecte de l’eau de pluie. Les toitures métalliques sont durables, durent plus longtemps que le bois ou l’asphalte et offrent un reflet solaire élevé. Le toit métallique convient parfaitement aux bungalows, aux chalets, aux maisons contemporaines et aux maisons de style chalet. Les toitures métalliques peuvent durer de 40 à 75 ans.

Les toitures en produits synthétiques

Il existe maintenant des produits de toiture synthétiques, y compris des toitures en caoutchouc, en plastique et en polymère, développés pour vous donner la couleur, l’apparence et la texture des matériaux naturels comme l’ardoise et le bois. Ces produits sont conçus pour être solides et faciles à entretenir. Certains de ces matériaux sont ignifuges. Certains peuvent absorber l’eau et leur qualité varie. Les nouveaux produits ne sont pas aussi éprouvés que les matériaux naturels. Les produits de toiture synthétiques s’adaptent à différents styles architecturaux. Ils sont garantis jusqu’à 50 ans.

Les toitures en tuiles en béton et de terre cuite

Ce type de toiture donne l’apparence d’une maison encore plus grande, c’est une tuile décolorée qui a l’air d’avoir un siècle. Les tuiles de terre cuite arrondies facilitent l’écoulement de l’eau. Les tuiles d’argile et de béton ajoutent de la texture et de l’élégance à un toit. Les tuiles de terre cuite véritable, plates, nervurées ou festonnées, sont extrêmement durables, et doivent être installées par un professionnel. Les tuiles en béton sont polyvalentes et moins chères que l’argile véritable. Les tuiles d’argile et de béton sont durables et incombustibles, et les tuiles de béton sont écoénergétiques. Les tuiles d’argile et de béton conviennent bien aux maisons de style méditerranéen, méridional, sud-ouest et espagnol. S’ils sont bien entretenus, les tuiles dureront environ 40 à 50 ans.

ParMilan Franco

Entretenir un système de chauffage central domestique

L’entretien d’un système de chauffage central domestique n’est pas seulement une tâche qui incombe à l’ingénieur en chaudière lors de l’entretien de votre chaudière annuelle, mais un processus constant. Cela ne vous prend pas beaucoup de temps; vous pouvez faire fonctionner votre système de chauffage central toute l’année et éviter les pannes de chaudière en quelques étapes simples.

Vérifiez la chaleur des radiateurs correctement sans aucun correctif froid

Allumez votre chauffage central et sentez vos radiateurs. Sont-ils complètement chauds ou y a-t-il des plaques de froid? Un petit coup de froid ne semble pas très inquiétant, mais cela suggère que votre système de chauffage central ne fonctionne pas aussi efficacement que possible et que vous gaspillez de l’argent inutilement. Si vous remarquez des plaques froides, lisez ce qu’il faut faire si un radiateur est froid.

Utilisez efficacement vos minuteries de chauffage central

Pensez au moment où vous êtes dans la maison et quand vous avez besoin que votre chauffage central et votre eau chaude soient allumés, et configurez vos minuteries de sorte que votre chaudière fonctionne quand vous le souhaitez et est éteinte quand vous n’en avez pas besoin. Les chaudières peuvent être éteintes et allumées plusieurs fois par jour sans subir de dégâts. Inversement, une chaudière en fonctionnement constant est plus susceptible de tomber en panne ou de surchauffer.

Les bouteilles et tuyaux d’eau chaude

L’isolation des tuyaux est une solution d’efficacité énergétique simple et abordable :

  • L’eau chaude de votre système de plomberie restera chaude, même lorsque votre maison est froide.
  • Il s’agit d’un bon moyen d’économiser de l’argent sur vos factures d’énergie, il préviendra également les canalisations gelées, ce qui peut exercer une pression insoutenable sur votre chauffage central.

Vous devez installer des détecteurs de CO dans toutes les pièces contenant des appareils à gaz, quel que soit le degré d’entretien de la chaudière et des appareils et la fréquence de leur entretien. Le monoxyde de carbone est inodore et incolore, le seul moyen de le détecter avant de vous rendre malade est d’investir dans un avertisseur de monoxyde de carbone. Vous devez également installer et tester régulièrement les détecteurs de fumée. Installez-les à tous les niveaux de votre maison et dans toute dépendance contenant des appareils électriques.

Faire appel à un professionnel

Il est toujours recommandé de faire appel à un professionnel du gaz pour la réparation et l’entretien de votre système de chauffage que ce soit pour l’installation ou l’entretien de votre appareil. Un professionnel reconnu préservant l’environnement s’agit d’un meilleur choix. Ces professionnels feront en sorte que vous bénéficiez des aides financières ou des avantages fiscaux mis en place dans le cadre des travaux de rénovation énergétique.

ParMilan Franco

Les dommages entraînés par des fuites de plomberie

Une réparation de plomberie n’est jamais désirée et peut s’avérer coûteuse, mais il est essentiel de s’assurer que toutes les fuites de plomberie sont réparées immédiatement. Certains propriétaires penseraient que ce n’est qu’un petit point d’eau et ce n’est pas grave. Mais les dégâts de l’eau que vous pouvez voir ne sont généralement que la pointe de l’iceberg.

Dommages à l’appareil

Bien que vous puissiez considérer les problèmes de plomberie comme n’étant que dans vos drains et tuyaux, les fuites et les complications liées à la qualité de l’eau peuvent en fait ruiner vos appareils sanitaires, y compris les robinets et les pommes de douche. Un joint d’étanchéité détérioré pourrait être coincé dans les conduites de plomberie ou diminuer la pression de l’eau. Si le problème n’est pas résolu rapidement et correctement, vous pourriez devoir remplacer votre appareil, ce qui pourrait coûter plusieurs euros.

Dommages aux murs et planchers

Les tuyaux de votre système de plomberie passent derrière vos murs, de sorte que toute fuite, ou pire, une section complète d’un tuyau, peut humidifier la cloison sèche ou la détruire complètement. Un problème de plomberie peut aussi causer des dommages à vos planchers. La gravité attire l’eau vers le bas du mur, ce qui peut entraîner des fuites sous vos planchers. Des planches de plancher déformées et décolorées et des carreaux desserrés sont des signes que vous pourriez avoir besoin d’une réparation de plomberie. Plus vous appelez rapidement un plombier, plus vous avez de chances de ne pas avoir à réparer tout le revêtement de sol.

Problèmes de moisissures

Dans des circonstances particulières, l’humidité dans les murs et les planchers peut causer la formation de moisissures. Si vous voyez des signes indiquant que vous avez besoin de réparations de plomberie, appelez immédiatement parce que vous pourriez avoir besoin de plus qu’un spécialiste en plomberie, vous pourriez également avoir besoin des services d’un professionnel en élimination des moisissures pour enlever les moisissures et les morceaux de vos murs ou planchers. Les moisissures peuvent causer de graves problèmes de santé, alors n’attendez pas avec un problème d’humidité.

Coût du gaspillage d’eau

En plus de la destruction que les fuites peuvent causer dans votre maison, elles peuvent aussi finir par vous coûter plus cher sur votre facture d’eau. Les petites fuites sont exactement ce à quoi elles ressemblent à des grandes fuites d’eau, donc elles augmentent votre consommation d’eau et peuvent entraîner une facture importante. Si votre facture d’eau est plus élevée que d’habitude, n’hésitez pas à communiquer avec vos experts en plomberie au cas où vous auriez besoin de le faire réparer. Ne manquez pas d’aborder les fuites en espérant qu’elles disparaissent ; elles ne se réparent pas toutes seules. En bref, même un problème de plomberie qui semble mineur peut se transformer en un problème majeur s’il n’est pas réparé tout de suite.

ParMilan Franco

Améliorer l’isolation de toiture

Une façon d’améliorer l’efficacité énergétique de votre maison est d’augmenter l’isolation du toit. Une isolation supplémentaire aide à réchauffer votre maison en hiver et à la refroidir en été. Vous améliorez la valeur d’isolation chaque fois que vous augmentez l’isolation des combles jusqu’à l’enveloppe de la maison, à savoir ses murs, ses sols et son plafond ou son toit.

Qu’est-ce que la valeur R en isolation de la toiture

Pour savoir la valeur d’isolation indispensable à votre grenier, vous devez savoir quels sont le niveau d’isolation existante et son efficacité éventuelle. Les différents types de matériaux isolants sont mesurés par leur capacité à résister au flux de chaleur. Ce nombre s’appelle valeur R. En règle générale, plus l’isolation est épaisse ou dense, plus la valeur R est élevée. La valeur R recommandée pour un grenier non isolé est comprise entre R30 et R60.

Choisir les matériaux appropriés pour votre isolation de toiture

Dans la plupart du temps, l’isolation de la toiture se fait par l’intérieur. Ce système est moins coûteux que l’isolation effectuée par l’extérieur, car pour cette option ; vous devriez refaire la couverture. Vous aurez des nombreux choix en ce qui concerne les matériaux d’isolation de toiture, sous forme de rouleaux ou panneaux rigides ou semi-rigides. Vous pouvez l’installer en monocouche ou bicouche. Si vous optez pour une installation en monocouche de 16 à 20 cm d’épaisseur, celle-ci est facile à poser. L’installation d’une pose en bicouche apporte une excellente performance thermique à votre toiture. Vous pouvez conserver le volume habitable en réduisant l’épaisseur d’isolant. Vous pouvez l’installer en deux couches croisées. La première couche entre les chevrons et l’autre utilisé comme un recouvrement par-dessus d’une manière perpendiculaire à la première.

Installation d’une isolation de toiture

Avant d’ajouter tout type d’isolation, construisez des barrages en bois autour des appareils de plomberie et de chauffage afin d’empêcher l’isolation de nuire à leur fonctionnement. Si les barrages existants ne sont pas assez hauts, augmentez leur hauteur. Maximisez l’efficacité de l’isolation en comblant les espaces entre les chevrons et le grenier. Voici quelques conseils pour réussir l’ajout d’une isolation toiture :

  • Pour ajouter de l’isolant, recouvrez l’isolant existant à la profondeur souhaitée. Suivez les directives du fabricant pour que l’isolant se gonfle correctement. Si vous emballez l’isolant trop étroitement, il perdra ses propriétés isolantes.
  • Fixer bien l’isolation, car une isolation mal fixée peut obstruer les évents de grenier, prenez donc des mesures pour les maintenir ouverts. Si les déflecteurs ne sont pas en place, fixez-les avec des agrafes sous le revêtement du toit pour diriger le flux d’air de la ventilation vers le sommet du toit.
  • Chaque couche doit être ajustée entre les solives. Ne les emballez pas trop, car vous risqueriez de perdre la valeur R.
ParMilan Franco

Les précautions à prendre avant une réparation électrique

Vous voudriez réparer un appareil ou un système électrique, n’oubliez pas que notre corps est un conducteur naturel d’électricité et est vulnérable aux décharges électriques et aux brûlures. Ce guide vous aidera aux précautions nécessaires pour vous bien protéger avant de vous mettre en action.

Porter les bons équipements de sécurité

Que vous commenciez votre formation d’électricien avant votre apprentissage, que vous soyez un apprenti ou que vous ayez déjà des années d’expérience sous votre ceinture, vous devez toujours porter l’équipement de sécurité approprié lorsque vous travaillez dans le domaine de l’électricité. L’équipement de protection individuelle standard comprend des lunettes de protection, des gants isolés, des gilets, des cagoules, des boyaux et des casques de protection non-conducteurs, suivant le degré du travail que vous effectuez. Tout comme vos outils, cet équipement devrait être inspecté avant chaque utilisation et jeté ou envoyé pour réparation s’il n’est pas réparable.

Suivre les procédures de verrouillage et de déconnexion appropriées

La première étape à suivre lorsque vous commencez une inspection ou une réparation est de couper le courant au niveau du boîtier de commande et de verrouiller le disjoncteur en position arrêt. Il en va de même pour tout équipement ou machine que vous entretenez. La formation sur le verrouillage et l’étiquetage est un élément clé de tout programme d’électricien. Il est essentiel de s’assurer que l’équipement est hors tension avant le début des réparations, ce qui réduit au minimum les risques de choc et d’électrocution. Si vous en doutez, utilisez un testeur pour vérifier les fils et le revêtement métallique du panneau de service.

Utiliser des disjoncteurs de fuite à la terre dans un endroit humide ou mouillé

Le risque d’électrocution est plus élevé lorsque vous travaillez au voisinage de l’eau. N’oubliez pas d’installer des disjoncteurs de fuite à la terre avant de commencer à travailler dans un endroit humide ou mouillé. S’assurer que tous les outils et les cordons sont mis à la terre ou branchés dans une prise protégée par un disjoncteur de fuite à la terre lorsqu’ils sont utilisés dans des conditions humides. Les disjoncteurs de fuite à la terre interrompent le circuit avant qu’il ne pénètre dans votre corps et ne cause pas de graves dommages.

Inspecter vos outils électriques

Vous devriez toujours inspecter vos outils avant de les utiliser et cesser immédiatement dès qu’ils ont besoin d’être réparés. Vérifiez que vos outils électriques ne présentent pas de cordons effilochés, de fils dénudés ou de broches manquantes ou desserrées. Méfiez-vous de l’isolant qui recouvre vos rallonges, car il est particulièrement vulnérable aux dommages. Faites attention aux fissures dans les poignées ou les carters de vos outils, aux contacteurs endommagés et aux verrous de gâchette défectueux. Mettez-les hors service immédiatement s’ils sont défectueux et marquez-les de manière à ce que personne d’autre ne les utilise.

ParMilan Franco

Rénover une salle de bain

La rénovation de la cuisine et de la salle de bain fait partie des projets de rénovation les plus courants entrepris par les propriétaires d’une maison. Ces espaces sont beaucoup utilisés et sont des éléments importants de chaque maison. Même si vous avez une belle cuisine moderne, il est important de ne pas ignorer les salles de bain de votre maison.

Profitez d’un style récemment mis à jour

Qu’il s’agisse d’installations de plomberie élégantes et modernes, d’une nouvelle baignoire et d’une nouvelle douche, de couleurs de peinture apaisantes ou de superbes pierres ou carreaux naturels, entrer dans une belle salle de bains est une manière merveilleuse de commencer et de finir chaque journée. Vous pourrez profiter de toutes les merveilles qu’offrent les nouveaux appareils. Des baignoires à jets à jet d’air plutôt qu’à l’eau, ce qui les rend plus faciles à nettoyer et à entretenir aux douches multidirectionnelles capables de vaporiser et de masser tout votre corps. Les experts en rénovation trouveront tout ce dont vous avez besoin pour transformer votre salle de bain d’un espace utilitaire. De l’éclairage spécialisé aux superbes parois de douche tout en verre, les options sont infinies.

Des travaux de remodelage pour un style de vie individuel

Parfois, vous devez réaménager les salles de bains d’une nouvelle maison ou adapter celles de votre résidence actuelle à vos besoins personnels ou à ceux d’un membre de votre famille. Pour cela, vous pouvez envisager plusieurs options :

  • Rééquiper une salle de bain pour la rendre accessible aux fauteuils roulants. Si vous avez un membre âgé de votre famille, vous voudrez peut-être installer une douche à l’italienne ou une baignoire à l’italienne afin de créer un environnement de salle de bain plus sûr pour eux.
  • Si votre famille s’agrandit, l’ajout d’une baignoire adaptée aux enfants constituera une aide précieuse. Si votre famille s’agrandit vraiment, vous pourriez envisager l’ajout d’une salle de bain entièrement nouvelle.

Une salle de bain rénovée et réaménagée augmente la valeur de votre propriété

En plus de vous procurer des années de plaisir, l’un des avantages de la rénovation de salle de bain est la possibilité de vendre votre maison plus rapidement et à un prix plus élevé. Votre maison se vend plus rapidement en réaménageant des secteurs importants tels que la cuisine et la salle de bain. Les maisons qui ont été rénovées ont également un prix plus élevé. Les acheteurs potentiels qui pénètrent dans une maison avec de vieilles salles de bains obsolètes y verront une responsabilité et exigeront une réduction de prix considérable.

Plus luxueux et moderne

Lors du réaménagement de votre salle de bain, vous pouvez apporter une partie du luxe de notre époque moderne, rendant cette partie de la maison beaucoup plus attrayante, fonctionnelle et agréable. Il y a d’innombrables innovations en ce qui concerne les éviers, les toilettes, les cabines de douche et l’éclairage. Vous pouvez même regarder votre émission de télévision préférée tout en vous relaxant dans un bain à remous ou profiter d’un siège de toilette chaud pendant les froides nuits d’hiver, les possibilités sont infinies.

ParMilan Franco

Que fait un plombier ?

Appelé aussi installateur sanitaire ou thermique, longtemps passé, le principal matériau utilisé est le plomb, ce qui donne le nom de ce métier, un plombier. Un plombier travaille généralement dans des bâtiments pour installer, entretenir et réparer des circulations des eaux, du gaz et l’air, et tous les appareils et accessoires y concernés.

Arrivée et sortie d’eau, de l’air, du gaz et l’air.

Comme nous ne le pensons pas, un plombier commence par l’établissement d’un plan de réseau des tuyauteries d’arrivées d’eau potable et du gaz dans un bâtiment pour en assurer la distribution jusqu’aux usagers. Il assure également la pose des appareils sanitaires comme les toilettes, lavabos, baignoires, éviers … et aussi leurs accessoires et mécanismes comme les chasses d’eau, robinets, siphon … il peut aussi s’occuper en tant que chauffagiste en installant les chaudières, planchers chauffants, radiateurs, réchauds à gaz. Pareil pour la ventilation ou l’aération d’un bâtiment, il assure l’entée et l’évacuation d’air. Un plombier a la capacité d’installer la climatisation des pièces. Il peut aussi travailler en tant que zingueur.  Actuellement, l’étude et l’installation des systèmes d’énergies renouvelables font partie de leur travail. Et, il garantit la canalisation ou l’évacuation d’eaux usées.

Dépannage et rénovation.

Tout ce qui concerne l’eau, l’air, le gaz et l’air, le plombier intervient en cas de panne, fuite ou bouché. Il répare aussi les radiateurs et les chauffe-eau qui ne chauffent pas. Il peut rénover tous les systèmes qui sont trop vieux en les remplaçant partiellement ou complètement. Par exemple, un chauffe-eau devrait être remplacé tous les 10 à 15 ans.

Entretien

Le plombier devrait être appeler systématiquement pour entretenir et vérifier l’état de la plomberie d’un bâtiment. Dès que l’occupant ressentirait des odeurs qui ne sont pas agréables dans une pièce, ce qui signifie que quelque chose n’y va pas, il devrait contacter immédiatement un plombier pour un diagnostic rapide pour éviter des dégâts très lourds. La majorité des incendies des bâtiments dans des grandes villes proviennent de fuites de gaz ou une fuite d’eau qui entraîne un court-circuit électrique.

Qualification

Un plombier devrait être en très bonne condition :

  • Physique : pour effectuer ses lourdes tâches, car il travaille dans des conditions très difficiles et il peut lui arriver jusqu’à escalader des bâtiments en étage avec des charges.
  • Morale : pour éviter des erreurs qui peuvent entraîner des lourds dégâts et pour avoir du courage face aux saletés pendant le dépannage des évacuations qu’il explore. Il devrait aussi être capable de faire un diagnostic rapide en cas d’anomalie pour prévenir le retard.

Un plombier devrait aussi avoir une bonne connaissance en mécanique et électricité face aux interventions qu’il pourrait rencontrer pendant l’installation ou dépannage comme le climatiseur, l’énergie solaire, le chauffe-eau…

ParMilan Franco

Comment devenir paysagiste ?

Un paysagiste n’est pas seulement un homme de jardin. Même s’il occupe la plupart de son temps à l’extérieur, elle travaille aussi dans son bureau pour des études pour nous offrir un environnement agréable et sain. Donc, ce métier requiert des études, connaissances approfondies et expériences. Alors, comment devenir un paysagiste ?

Esprit

Avant tout, le travail d’un paysagiste demande un bon esprit et d’amour de la nature et l’environnement, car il en serait en contact direct quotidiennement.

Études

À la fin de l’étude en classe de 3ème, l’étudiant passe à l’examen de BEPA (Brevet d’étude Professionnelle en Agricole) – aménagement de l’espace dans l’option travaux paysagers et CAPA (Certificat d’Aptitude Professionnel Agricole) – travaux paysagers qui lui emmène directement dans sa carrière de paysagiste. Après la classe de terminale, il aura son BAC Professionnel en travaux paysagers. Il ira en université pour une étude deux ans dans l’aménagement paysagers ou production horticole et aura son BTSA (Brevet de Technicien Supérieur Agricole) – aménagements paysagers. Ceux qui ont un BAC techno STAV (Sciences et Technologies de l’Agronomie du Vivant) ou BAC en enseignement général (Scientifique ou économique) pourrait aussi joindre l’université pour ces études. À part les matières communes aux autres filières, comme le français, la langue vivante, le math…, il étudie.

  • La biologie végétale – écologie – agronomie.
  • La science économique, sociale et de gestion (notion d’aménagement, gestion devis et de contrat)
  • Sciences et techniques des équipements (maintenance des matériels)
  • Aménagement paysagers (notion sur l’aménagement, topographie…)

Un contrôle sera précédé d’un ou des stages professionnels de 3 à 4mois. Et une épreuve terminale terminera ces études avant la délivrance du diplôme. Le ministère de l’agriculture lui livre un diplôme d’État de niveau III. L’étudiant pourrait continuer ses études pour avoir son certificat de Spécialisation (CS) ou License Pro pour la conduite de projets et de chantiers ou un aménagement paysager. L’étudiant pourra devenir un architecte paysagiste en continuant dans une école d’ingénieurs spécialisée dans le paysage – environnement ou une école d’architecture du paysage.

Formations et expériences

Le paysagiste devrait avoir un Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité (CACES) pour pouvoir conduire des engins motorisés. Des logiciels de DAO, des plans, des dessins existent actuellement pour faciliter leurs tâches et il doit être habile à utiliser et suivre les mises à jour de ces logiciels. Le paysagiste doit être en collaboration étroite avec d’autre corps de métiers comme les jardiniers, les architectes et ingénieurs pour avoir plus d’expériences dans le domaine. Les connaissances administratives et juridiques seraient un atout pour un paysagiste pour mieux gérer ses projets. Avant de créer sa propre entreprise, un paysagiste doit travailler dans des chantiers importants pour avoir plus d’expériences dans ce domaine pour éviter les aventures néfastes.

ParMilan Franco

Renouveler un jardin

Votre jardin meurt et il est temps de le renouveler, voici quelques guides et conseilles pour ne que la situation ne devienne cyclique.

Trouver la cause de la défaite.

Avant de comment la rénovation de votre jardin, évitez de vous précipiter, il faut d’abord savoir quelles sont les causes de la meurt de votre jardin. Il y a plusieurs facteurs qui détériorent votre jardin comme :

  • Les parasites (champignons, insectes, bactéries, virus, plantes parasitaires, mollusques).
  • Il faut bien considérer aussi l’état du sol, parfois on oublie de l’entretenir en passant que les plantes vivent seulement comme ça.
  • La saturation peut tuer les plantes.
  • Votre jardin pourrait être un lieu de jeu pour les enfants et les plantes ne peuvent pas résister aux piétinées.
  • La carence en eau et en nutrition en pourrait aussi être une cause majeure.
  • Il y a parfois des plantes qui ne sont adaptées au climat (les fortes températures, les variations brutales de températures, le froid et le gel, le vent, grêle…)
  • La toxicité et la pollution sont aussi à bien considérer.

Établir le plan du jardin

Avant d’agir, prenez un crayon et un papier en observant bien votre jardin de tous les côtés pour établir un plan. Prenez votre temps, car si vous faites une ou des erreurs, elles sont irréparables. Évitez de planter des arbres trop près de votre maison, cela peut faire des gros dégâts. Il ne faut pas être trop gourmand pour prévoir la saturation. Ne mettez pas des plantes sur les allées. Si jamais vous aurez des doutes, n’hésitez pas de consulter un paysagiste.

Choisir les bonnes plantes

Choisissez bien les bonnes plantes suivant le climat et la nature du sol et consultez des dictionnaires des plantes pour savoir plus sur eux. Planter des arbres dans votre jardin serrait bien une bonne idée pour donner des abris. Évitez de récupérer les plantes sur l’ancien jardin pour écarter la contamination. Donnez des espaces entre les petites plantes à fleurs et les gros arbres. Mettez quelques plantes médicinales, car ceux-là pourraient vous aider un jour.

Plantation des nouvelles plantes

Préparez d’abord le sol avant de planter les nouvelles plantes. Vaut mieux décompacter le sol pour éviter les mauvaises herbes, les racines des anciennes plantes. Mettez du fumier ou de compost en formant une couche entre 20 à 25cm sous la surface de la terre. Puis, procéder au semi de vos nouvelles plantes au bon endroit selon le plan que vous établissiez auparavant, l’espace entre les plantes doivent être l’équivalent de leurs étalements.

 N’oubliez pas de bien entretenir votre jardin pour avoir un bon aspect quotidiennement, car les plantes sont aussi comme nous, elles ont besoin de nutrition et de respirer.

ParMilan Franco

Autoproduire de l’électricité

Dans la vie, on rêve toujours d’avoir une autonomie. Dans cette rubrique, nous vous proposons quelques idées pour vous guider à choisir selon vos sources et vos moyens pour électrifier votre jolie famille.

Sources solaires

Comme les panneaux solaires sont le mode le plus courant pour produire de l’électricité, il existe d’autres moyens pour en autoproduire comme le toit solaire, qui est le produit amélioré des tuiles solaires et il ressemble beaucoup au toit traditionnel. Les tuiles sont reliées entre eux à l’aide des câbles invisibles de l’extérieur. Les vitres solaires sont déjà aussi existantes, des films photovoltaïques souples sont posés sur les parois du vitrage et ils sont capables de produire en moyen 80watts d’électricité par mètre carré.  Il y a aussi les briques en verre solaires qui sont dotées des fibres optiques intelligentes qui sont capables d’orienter les rayons solaires sur des petites cellules photovoltaïques intégrées dans les briques.

Sources éoliennes

Le système éolien peut produire beaucoup plus d’énergies électriques que le solaire et nécessite moins d’investissements. Il existe trois types de systèmes, l’éolienne à axe de rotation verticale, l’horizontale et l’arbre à vent, mais les fondations doivent assez solides pour maintenir le système et 10 à 15km/heure de vent est nécessaire pour son bien fonctionnement. D’après les recherches, le système éolien horizontal est bien efficace que le vertical, nécessite moins de matériaux et occupe moins d’espace. En moyenne, 10kWh d’énergie par jour serait suffi pour alimenter une famille, et on estime qu’un système de 3,5kVA serait assez. Il faut bien choisir son emplacement pour qu’il soit bien exposé au vent. L’arbre à vent est la solution pour ceux qui ne peuvent pas doter assez de vents, car elle peut bien fonctionner à 6km/heure de vent.

Sources hydrauliques

Ce système est le mieux adapté si vous avez quelque part un cours d’eau propre et ne sèche pas pendant toute l’année. Il peut produire de l’électricité 24/24. Une génératrice de 1 à 2kVA est largement suffise pour alimenter une famille et tourne pendant 24heures. Une étude bien approfondie serait envisagée avant de réaliser ceci comme le débit d’eau, la pente, et surtout sur l’impacte environnemental.

Sources à vapeur

La microcogénération est une chaudière et actuellement peut produire de l’électricité grâce à l’alternateur lié au mouvement produit par la chaudière. La plupart d’elle sont alimentées par du gaz naturel. Il y a plusieurs types de microcogénération, comme le moteur à combustion interne, le micro turbine, le moteur à combustion externe, le moteur à cycle organique.

Tous ces types d’autoproduction d’électricité ne sont que des propositions, mais ceux-ci dépendent des moyens et de la situation sur terrain. Il est mieux de consulter des spécialistes pour des études avant de réaliser vos rêves.